Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 35, Mai 2000 
Le parc informatique collégial Version Imprimable  Version imprimable


Pierre-Julien Guay  (Vitrine APO)

Conformément au mandat qu’elle a reçu de la Direction des études collégiales du ministère de l’Éducation, la Vitrine APO effectue une enquête bisannuelle portant sur l'équipement informatique destiné aux élèves. Cette année, nous avons obtenu la description des laboratoires d'informatique de tous les collèges publics, à l'exception des cégeps de Limoilou et John-Abott (refus de remplir le tableau). Les données ont été recueillies entre novembre 1999 et mars 2000. Pour ce qui est des collèges privés, nous n'avons reçu que sept rapports; nous communiquons les résultats globaux à titre indicatif seulement.

Actuellement, 20 000 ordinateurs sont accessibles aux étudiants dans le réseau collégial public, soit une moyenne de 17 appareils par laboratoire; depuis notre dernière enquête, tous les laboratoires ont été branchés en réseau. Dans les collèges publics et privés, 93 % des laboratoires sont reliés à Internet. Dans le réseau public, 18 % des laboratoires sont équipés d'un projecteur multimédia contre 46 % dans le privé. Il semble que les collèges publics offrent davantage d'équipement mobile avec projecteur pour utilisation en classe.

Enfin, du côté réseau, on note au public le recours à Unix comme serveur (9 %). Au privé, Novell et Windows NT se partagent à parts égales le marché.

Combien y a-t-il d'élèves par ordinateur ?
Le nombre d’élèves par ordinateur est traditionnellement considéré comme le moyen principal permettant d'évaluer la qualité de l'accès aux technologies, tant au primaire qu'au secondaire, bien qu'il comporte de graves lacunes. Il faut savoir que plusieurs laboratoires sont l'apanage du secteur de la formation continue (éducation aux adultes) et que de nombreux autres sont réservés à des disciplines particulières (informatique, administration, etc.). On ne peut certainement pas parler encore d'un accès égal pour tous les élèves de toutes les disciplines.

À titre indicatif, prenons l'exemple d'un collège public type de 1000 élèves qui compte 200 ordinateurs dans ses laboratoires. Selon les données de notre enquête, 14 % des appareils en moyenne sont réservés à la formation continue. Des 172 ordinateurs restants pour la formation générale, 39 % sont réservés à des disciplines particulières. Il ne reste plus que 104 ordinateurs accessibles aux élèves de ce collège qui ne sont pas inscrits dans une discipline « choyée ». Globalement, ce collège compterait 1 ordinateur pour 5 élèves alors que pour la majorité des établissements, le véritable rapport est de 1 ordinateur pour 10 élèves.


Tableau 1 : Proportion des laboratoires
selon le type d'accès

Il est intéressant d'observer que l'accès aux laboratoires est distribué plus également entre les disciplines dans le secteur privé, comme l'indique le tableau 1. (On serait tenté d'y voir un souci de mieux répartir les ressources disponibles entre les disciplines.)

Le tableau 2 montre la répartition des disciplines selon que l’on a accès de façon exclusive ou en priorité à un laboratoire, dans le secteur public. La part du lion va aux disciplines physiques (génie civil, électrotechnique) et administratives (administration, bureautique et informatique).


Tableau 2 : Répartition des laboratoires
selon la discipline au secteur public

Plate-forme
L'évolution constante des processeurs crée une forte pression pour le renouvellement des appareils, ce qui rend nécessaires des investissements constants pour moderniser les réseaux. On remarque que dans le secteur privé, les appareils sont en général un peu moins performants que dans le secteur public (les données des années passées sont basées sur des échantillons incomplets et ne sont présentées qu'à titre indicatif). Nous émettons l'hypothèse que la répartition des appareils selon les différents types ne varie pas d'un collège à un autre.

Figure 1 : Évolution de l’utilisation
des processeurs PC dans le secteur public




Figure 2 : Proportion de processeurs PC
dans les laboratoires selon les disciplines


Figure 3 : Évolution de l’utilisation
des processeurs Macintosh dans le secteur public

pjguay@collegebdeb.qc.ca

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015