Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 38, Février 2001 
Comment assurer l'accessibilité des TIC au collégial Version Imprimable  Version imprimable


Jean-Pierre Guimont, M. Sc. éd., Catherine S. Fichten, Ph. D., Maria Barile, M., Jennison V. Asuncion, B.A., Myrtis E. Fossey, B.A., Chantal Robillard, M A. , Christian Généreux, D.E.C., Darlene Judd, D.E.C. (projet Adaptech, collège Dawson)

Il est important de prendre en considération les besoins et les attentes des élèves ayant diverses incapacités dès le début de l'implantation technologique dans les collèges. Beaucoup d'efforts et de coûts seraient ainsi éliminés. Les quelques recommandations suivantes sont un pas dans cette direction.

Assurer l'accessibilité de votre cours à chaque étudiant
Des élèves ayant diverses limitations fonctionnelles font face à des problèmes d'accessibilité distincts et, même si deux personnes ont la même incapacité, la solution à privilégier peut être différente pour chacune. En conséquence, les enseignants doivent d’abord s'informer auprès de leurs étudiants de ce qui leur serait le plus utile, des adaptations qui seraient adéquates. Si le raisonnement à la base de l'intégration des technologies dans le curriculum est de rendre les élèves compétents en informatique pour le marché du travail, l'accès à ces technologies pour les élèves ayant des incapacités se révèle primordial.

Afficher le matériel de cours dans le Web avant le début du semestre
Plusieurs enseignants ont déjà entrepris d'afficher leur plan de cours dans le Web. Cette démarche est profitable à tous, elle l'est encore plus pour les élèves ayant des incapacités. Par exemple, les personnes qui ont une déficience visuelle doivent commander leurs livres sous forme de cassettes audio ou attendre que quelqu'un lise pour elles les textes sur cassette audio. Puisque ce dernier processus exige énormément de temps, elles doivent savoir avant le début des cours quels livres se procurer. De plus, les professeurs doivent connaître les manuels offerts sur cédérom qui pourraient être utiles pour les élèves ayant une déficience visuelle tout comme pour ceux qui ont un trouble d'apprentissage, ou encore pour ceux qui ont un usage limité de leurs mains ou bras et qui ne peuvent tenir un livre ou tourner des pages.

Assurer l'accessibilité universelle aux sites Web reliés aux cours
Déficience visuelle complète
Étant donné que les graphiques et les photos sont inaccessibles aux élèves ayant des déficiences visuelles complètes, il faut s'assurer que les pages Web fonctionnent bien sans ce matériel (vous pouvez le savoir en fermant les images de votre fureteur). La plupart de ces élèves utilisent des logiciels qui lisent le texte électronique qui apparaît à l’écran (synthétiseur vocal). S’il n’y a aucun mot, simplement des images, le lecteur n’a rien à lire. Lorsque vous utilisez des images, assurez-vous d’inclure des descriptions détaillées au moyen des étiquettes ou dans html. Cela est essentiel si les images sont nécessaires à l’atteinte de l’objectif d’apprentissage.

Un plan détaillé est plus adéquat qu’une version avec tableaux. Si l'information des tableaux est en mode texte, plusieurs technologies vocales lisent les mots horizontalement, de gauche à droite mais non en colonnes, obligeant l’élève à reconstruire dans sa tête à quelle colonne où rangée appartient telle cellule. Si vous devez utiliser des cadres, fournissez une version supplémentaire sans cadre. Dans la mesure du possible, utilisez html au lieu d’Acrobat ou de PowerPoint et, de façon générale, évitez Java.

Déficience visuelle partielle
Dans ce cas-ci, les élèves utilisent à l'occasion des technologies de la voix et, parfois aussi, l'agrandissement d'écran. Les programmes modernes courants permettent de modifier le type, la grosseur de la police, la couleur du fond et les contrastes. Plusieurs cédéroms et certains logiciels populaires ne le font pas. La projection de notes de cours d'une page Web ou de PowerPoint sur un écran en classe à l'aide d'un projecteur multimédia ne fonctionne également pas pour ces élèves à moins qu’un professeur ne lise ce qui est à l’écran et décrive les images et les éléments interactifs. Dans certains cas, l'élève ayant un portable sera en mesure de suivre le cours.

Déficience auditive
Quelles solutions technologiques fonctionnent bien dans ce cas-ci? Le courriel et les programmes de clavardage (chatting), en particulier les logiciels de réseau qui comportent un forum de discussion en direct (whiteboard). Notez que lorsque l'élève regarde vos diapositives, acétates ou projections de page Web, il ne peut pas lire sur les lèvres ni regarder le visage et les mains de l'interprète. De plus, dans les laboratoires d’informatique, les élèves ont de la difficulté à regarder leur écran tout en écoutant les consignes.

Troubles d'apprentissage
Les élèves peuvent bénéficier ici de toutes sortes de voies d'accès électronique ainsi que de celles du Web. Les enseignants peuvent les aider en s'assurant que l'information est présentée en multimédia. De plus, les adaptations pour les élèves ayant une vision partielle ou une déficience auditive peuvent également aider les élèves ayant un trouble d'apprentissage – p. ex., synthétiseur vocal, couleurs particulières de premier et arrière-plans, logiciel de reconnaissance vocale (de dictée), preneur de notes électronique ou ordinateur portatif. Affichez le plan de cours et les exercices à effectuer sur des pages Web, en utilisant un nombre limité de mots par page et une navigation simple.

Autres conseils
Encouragez les élèves à utiliser les «heures virtuelles de bureau» en ayant recours au courriel et permettez-leur : 1) d’utiliser un correcteur, 2) d'enregistrer les cours, 3) de prendre des notes en classe à l’ordinateur, et 4) de remettre leurs travaux et leurs examens en formats substituts (courriel, télécopieur, disquette ou cassette audio). Vous pouvez aussi consulter le personnel du Service aux élèves ayant des incapacités ou le personnel responsable du soutien informatique.

Conclusion
Les technologies informatiques peuvent être difficiles d’accès pour des élèves ayant des incapacités, mais elles peuvent aussi leur être très utiles. Rendez le matériel accessible à TOUS les élèves. C’est facile!


Référence :
Conception d'un site Web accessible à une personne ayant une déficience visuelle complète ou partielle
www.nlc-bnc.ca/pubs/netnotes/fnotes52.htm

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015