Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 7, Mars 1996 
Un collège portatif... Version Imprimable  Version imprimable
La soutenable légèreté des NTIC

Réjean Jobin  (CCDMD)

 

Il y a à peine quelques semaines, les 24, 25 et 26 janvier 1996, se tenait à Québec un sommet socioéconomique sur les nouvelles technologies de l'information et des communications (NTIC) en éducation. C'est la première fois que j'assiste à une réunion sur les NTIC où on ne discute plus de la plus ou moins grande importance de l'utilisation des NTIC, mais plutôt de leur mise en place la plus rapide possible. Autrement dit, l'heure n'est plus à se demander si l'on doit utiliser et favoriser les NTIC dans l'éducation mais comment y arriver le mieux possible dans un contexte économique difficile. Plusieurs idées ont été soumises à ce sommet, dont celle que met de l'avant le CCDMD depuis quelques mois : le collège portatif.

 

Jusqu'à maintenant, les collèges ont répondu aux besoins en NTIC des étudiants en équipant des salles d'ordinateurs et en les reliant en réseaux. L'accélération des changements et l'explosion récente des besoins en NTIC dans toutes les disciplines forcent les collèges à augmenter leur investissement au-delà de leur capacité financière. La mise en place de réseaux interreliés ainsi que la jonction à l'Internet placent les établissements devant des choix déchirants à faire. Comment mettre en place des réseaux performants, les alimenter en contenus, les relier à l'Internet, les rendre accessibles à toutes les disciplines et renouveler un parc d'ordinateurs vieillots. C'est impossible, et c'est sans aucun doute pour cette raison que jusqu'à maintenant les collèges n'ont pu favoriser que le secteur technique, tout en reconnaissant que tous les autres secteurs devraient avoir accès aux NTIC.

 

Que peut faire un collège dans le contexte actuel ? Un collège bien branché se doit de fournir l'accès aux NTIC à tous ses élèves et à tout son personnel. Pour ce faire, il doit réinventer sa façon de faire. Le collège portatif pourrait très bien permettre de relever ce défi.

 

Le principe de base du collège portatif consiste à fournir aux étudiants et aux enseignants la possibilité d'acquérir un ordinateur portatif équipé des logiciels outils de base, de logiciels éducatifs, et pouvant être relié aux réseaux locaux et internationaux. Le principe est simple. Sa mise en place peut se faire rapidement si tous contribuent à créer des conditions favorables à son implantation.

 

Au moment où vous lirez ces lignes, plusieurs démarches auront été réalisées pour permettre à ce projet de prendre son envol. La première démarche a été faite auprès des fabricants d'ordinateurs. Le but est de faciliter l'acquisition d'un portatif possédant les caractéristiques suivantes : écran couleur, lecteur CD, disque 500 Mo, carte éthernet, modem-fax, processeur Pentium ou PowerPC avec 8 Mo de mémoire vive et ce, pour 2 500 $. Vous pensez que la marche est trop haute ? Sachez que cette première étape est pratiquement réalisée. Apple et IBM semblent d'accord pour mettre en place les conditions favorisant l'acquisition, par le milieu collégial, d'un collège portatif. D'autres conditions seront nécessaires (financement, collège facilitant l'accès à leur réseau, soutien gouvernemental, fournisseur de logiciels), elles sont toutes à l'étude, et la plupart des intervenants prennent ce dossier très au sérieux.

 

Le CCDMD pour sa part, en plus de travailler activement à la mise en place des conditions de réalisation de ce projet, fournira dans ce collège portatif la très grande majorité de ses logiciels sur disque optique compact (DOC) pour Macintosh ou PC selon le choix des acquéreurs du collège portatif. De plus, nous désirons offrir ou participer à diverses activités de formation des maîtres en matière de NTIC.

 

J'espère, dans le prochain numéro, vous donner de façon plus détaillée non seulement des renseignements plus précis sur ce projet, mais possiblement vous annoncer le nom des collèges pilotes intéressés à devenir les premiers à participer à ce projet visant la prise en charge des NTIC par le monde de l'éducation.

    

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015