Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 6, Février 1996 
Bientôt tous branchés à l'Internet Version Imprimable  Version imprimable


Pierre-Julien Guay  (Vitrine APO)

La Fédération des cégeps vient de conclure une entente avec le Réseau informatique et scientifique québécois (RISQ) comme transporteur pour les communications Internet et les échanges entre les collèges et le ministère de l'Éducation.

 

L'entente est basée sur un contrat de 18 mois. Les tarifs comprennent un routeur CISCO installé dans le collège et supervisé par le centre d'opération du RISQ. Dans les régions de Montréal, Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières, Chicoutimi et Hull, le service sera assuré par un lien numérique de type RNIS. Dans l'hypothèse où le lien de communication est fourni conjointement par le collège à un bout et le RISQ à l'autre bout, le tarif annuel est de 6 000 $ pour une connexion à 64 kbps (kilobit par seconde) et de 10 000 $ à 128 kbps.

 

Pour rejoindre les autres régions, le RISQ utilisera la solution Hyperpac de Bell. Pour une connection à 56 kbps, le tarif annuel sera de 10 000 $ tandis que l'accès à 112-128 kbps coûtera 20 000 $. Selon le nombre de collèges participant à l'entente, des escomptes pourront s'appliquer. Enfin, l'entente interdit aux collèges de revendre des services de connectivité à l'externe basés sur les services du RISQ.

 

Du côté des commissions scolaires, la Société GRICS propose le réseau ÉduRoute. Le service comprend un routeur et une ligne dédiée à 56 ou 64 kbps. L'installation entraîne des frais de 1500 $. Par la suite, la tarification pourra varier entre 8 000 $ et 18 000 $ par année à laquelle se rajouteront des frais pour l'accès aux serveurs de la GRICS et au ministère de l'Éducation.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015