Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 40, Mai 2001 
Avoir 10 ans en 2001 Version Imprimable  Version imprimable


Robert Pellerin, Responsable de l'édition  (Centre collégial de formation à distance)

Montréal, le 1er avril 1991, au siècle dernier, quelque part dans un édifice, rue Beaubien

Une douzaine de personnes, qui de la Direction de la formation à distance du ministère de l'Éducation (DGF), qui du Collège de Rosemont, s'affairent fébrilement. Des boîtes jonchent le sol, des tables servent de bureaux, un seul téléphone assure le lien avec l'extérieur (quelques jours plus tard, luxe suprême, ils ne seront plus que cinq personnes à se partager un même appareil téléphonique), mais qu'importe, l'enthousiasme balaie tout cela. Conscient de participer à un événement, animé d'un même dynamisme, chacun de ces artisans de la première heure s'active à faciliter la naissance du nouveau-né: le Centre collégial de formation à distance!

Que de chemin parcouru depuis ce premier jour, que de voies ouvertes depuis ce premier matin. Tout en restant fidèle à sa mission originale - offrir de l'enseignement à distance de qualité à la population québécoise -, le CCFD a su au fil des ans explorer de nouvelles avenues: la simulation boursière Bourstad, l'établissement de partenariats, la coopération internationale, la formation sur mesure en entreprise et le développement de cours multimédias sont autant d'activités qui témoignent du fait que le Centre a su se maintenir à l'avant-garde de la formation à distance.

Des chiffres éloquents

Le premier prospectus, paru en mai 1991, présentait 25 cours (16 en formation générale et 9 en formation professionnelle), tous en format imprimé, bien entendu. À l'époque, le développement du potentiel des technologies de la télécommunication - les ancêtres des NTIC - n'en était qu'au stade de projet. Le premier cours sur cédérom de même que le premier cours Internet apparaîtront en 1997. À la fin de 2001, c'est près de 250 cours, dont une trentaine en ligne, qui seront offerts par le Centre.


À l’automne 1992, Robert Meilleur, directeur du CCFD, accueille le 500e élève.


À sa première année, le CCFD totalise

8 000 inscriptions-cours, compte un personnel régulier de 21 personnes et une équipe de 45 tuteurs, tutrices contractuels. En 2001, le nombre d'inscriptions-cours devrait dépasser
22 000, le personnel régulier est de 45 personnes (qui font appel aux services d'auteurs et de nombreux pigistes en révision linguistique et de contenu, en infographie, en illustration et en programmation) et l'équipe de tutorat est composée de 125 personnes.


Des projets porteurs

Le Centre collégial de formation à distance, résolument engagé dans le virage technologique, continuera, et accélérera même, le développement de cours multimédias dans les mois à venir: réalisation de la version Internet de 15 cours présentement offerts en format imprimé, création de cours en ligne en finance, en chimie et en anthropologie. Différents comités sont également à l'œuvre avec comme objectif commun l'amélioration de l'environnement d'apprentissage dans Internet; leurs travaux respectifs déboucheront sur un guide en ligne, à l'intention des tuteurs, axé sur l'encadrement télématique des élèves et un autre s'adressant aux auteurs, sur la production de cours multimédias.


L'avenir n'est plus ce qu'il était

Devant les nouvelles technologies de l'information et des communications qui bousculent nos façons de faire traditionnelles, le défi consiste à les considérer pour ce qu'elles sont - des outils - et à les mettre efficacement au service de la pédagogie. Car si les médias changent, la finalité, elle, reste la même: répondre aux besoins de formation.

Les cours par correspondance sont morts, vive les cours de formation à distance. Avec Internet, qui élimine les distances, comment appellera-t-on demain la formation dispensée en ligne? Comme l'a dit l'auteur et visionnaire Arthur C. Clarke: L'avenir n'est plus ce qu'il était.


Montréal, le 1er avril 2011, quelque part dans les bureaux virtuels du CCFD

Une douzaine de terminaux ronronnent doucement, occupés à enregistrer les inscriptions, à distribuer les mots de passe, à diffuser les cours et à aiguiller les questions et interventions des 40 000 élèves installés pour la plupart devant leur téléviseur 3D.

Pendant ce temps-là, dans l'édifice du CCFD, une cérémonie protocolaire souligne avec éclat l'inscription du cinq cent millième élève.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015