Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 1, Septembre 1995 
Bilan du 9e colloque de l'APOP Version Imprimable  Version imprimable


Nicole Perreault, Présidente, Colloque APOP 1995  (Collège André-Grasset)

Les 25 et 26 mai dernier, le collège André-Grasset accueillait du monde vraiment branché (ou sur le point de l'être!). Sous le thème de «l'autoroute pédagogique», le 9e colloque de l'APOP regroupait environ 200 irréductibles de l'informatique et des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC).

La programmation voulait être un reflet du virage que sont appelés à amorcer les collèges du Québec en matière d'innovation pédagogique reliée à l'ordinateur. Aussi, en plus d'offrir des ateliers sur les applications pédagogiques de l'ordinateur, le colloque présentait des activités reliées tant à l'utilisation des réseaux tel l'Internet qu'à celle de la vidéoconférence.

Outre la possibilité d'assister à de nombreux ateliers parmi la cinquantaine qui étaient offerts, les plus curieux pouvaient expérimenter les didacticiels présentés par le biais des bancs d'essai et prendre connaissance des nouveaux produits offerts par une douzaine d'exposants commerciaux dont IBM et Micro-Boutique.

Les "colloquistes" ont assisté à des conférences convergeant nettement vers l'appropriation des NTIC dans la pédagogie collégiale. Ainsi, la conférence de M. Robert Bisaillon, ex-président du Conseil supérieur de l'éducation et coprésident de la Commission des états généraux sur l'éducation, démontrait la nécessité, tant pour les étudiants que pour les professeurs, de développer des compétences liées à la maîtrise des environnements et des outils informatiques et technologiques. M. Robert Bibeau, chef du Service de soutien à la production de logiciels éducatifs au ministère de l'Éducation du Québec, entretenait les colloquistes des enjeux liés aux NTIC au sein du système d'éducation québécois. Le thème de la conférence de MM. Carmelo Tilana et Christian Chagnon, du groupe Vidéotron, portait, quant à lui, sur les défis et les possibilités associés à l'autoroute de l'information. L'approche pragmatique de cette conférence a conquis bon nombre de colloquistes. Finalement, M. Charles Cormier, directeur régional chez Bell, faisait découvrir les multiples facettes de l'interactivité en matière de formation à distance. La conférence de M. Cormier a été suivie d'une illustration fort éloquente des possibilités qu'offre la vidéoconférence: M. Jean Garon, ministre de l'Éducation du Québec, alors à Québec, et quelques participants au colloque de l'A.R.C. à Jonquière se sont joints au colloque de l'APOP le temps d'un dîner.

Tant pis pour l'humilité, le 9e colloque de l'APOP fut un succès de A à Z! Cette réussite, elle est due à une brochette de bénévoles qui, jamais, n'ont compté les heures ni lésiné sur l'enthousiasme pour faire de ce colloque un lieu de fraternisation et d'échanges info-pédagogiques super. Les abonnés du <>pourront prendre connaissance d'une évaluation plus détaillée et plus "objective" du colloque dans un prochain numéro de la revue.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015