Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 12, Novembre 1996 
L'Observatoire du multimédia de formation Version Imprimable  Version imprimable


Pierre-Julien GUAY  (Vitrine APO)

 

Une entente est intervenue entre le Bureau des technologies d'apprentissage de Ressources humaines Canada et la Vitrine APO pour la création d'un secteur de veille technologique portant sur le multimédia de formation. L'objectif de cet observatoire est de favoriser le développement de ce marché en accélérant, chez les utilisateurs, la maîtrise des outils de développement et des méthodes d'apprentissage utilisant les nouvelles technologies. Pour ce faire, nous créons un centre bilingue de références et de soutien.

Avec le secteur de la santé, le secteur de la formation à distance (tant pour le grand public que pour les entreprises) selon l'approche dite "sur place et sur mesure" est perçu comme un des créneaux les plus rentables de l'autoroute électronique.

Industrie Canada 1 signale que, de plus en plus, la formation reposera sur la technologie, complétant et, dans certains cas, remplaçant les méthodes traditionnelles de formation. Selon plusieurs études, la formation à l'aide des NTIC offre en effet de véritables avantages :

  • une augmentation de 35% de la rétention du matériel ;
  • un accès démocratique à la formation, même en région éloignée ;
  • une diminution variant entre 25% et 50% du temps consacré à l'apprentissage ;
  • une réduction des coûts de 75 % (ceux-ci étant composés majoritairement du coût de remplacement de l'employé en formation, des frais de déplacement et de séjour).

 

Le marché de l'industrie de l'apprentissage

Trois tendances s'affrontent aujourd'hui quant à l'avenir des NTIC. L'école libertaire de la société de communication repose sur l'autorégulation et inspire une grande partie des promoteurs de l'Internet. L'école libérale classique considère les NTIC comme un secteur d'investissement qui doit être soumis aux lois du marché. L'éducation, la connaissance et la communication, jusqu'ici protégées par l'État, seraient transformées en richesses et en profits. Enfin, l'école étatique prône l'emploi des NTIC dans l'intérêt général tel que conçu par l'État.

On assisterait présentement à l'alliance de l'école libertaire et de l'école libérale au détriment de l'école étatique. Cela signifie l'affaiblissement de l'état en tant qu'instance de régulation des sociétés 2 . Concernant l'éducation, plusieurs intervenants ne parlent déjà plus que de "l'industrie de l'apprentissage". Seulement au Canada, les enjeux économiques sont énormes alors que l'utilisation des NTIC est encore embryonnaire.

 

Aperçu du marché de l'apprentissage au Canada en 1996
Marché Domaine Dépenses totales Dépenses NTIC
Enseignement universitaire
collégial
secondaire
primaire
44 milliards $ 200 millions$
Formation perfectionnement
recyclage
apprentissage à vie
formation au travail
5 milliards $ 150 millions $

 

L'Observatoire entend créer une synergie entre les intervenants (entreprises, gouvernements, institutions d'enseignement et grand public) en créant un réseau d'observateurs selon deux axes : les références d'application du multimédia et le savoir-faire.

Un assistant intelligent de recherche, basé sur un lexique bilingue, permettra d'exploiter de façon optimale les ressources du site. Les membres de l'Observatoire pourront bénéficier d'une consultation taillée sur mesure à partir d'un mot de passe individuel ou d'une approche de type "cookie 3 (biscuit)".

 

Réseau d'observateurs pour l'alimentation du site

 


Notes
  1. Burke Campbel, "L'autoroute de l'information - Les moyens de favoriser, au Canada, l'expansion de l'économie, de l'emploi et de la productivité dans un nouveau marché mondial", Strategis, Industrie Canada, http://strategis.ic.gc.ca. Retour au texte
  2. Voir à ce sujet "La communication entre le Bien et le Mal" dans Science et Vie, numéro 948, septembre 1996, p. 146 à 153. Retour au texte
  3. Un cookie est un fichier créé sur votre appareil lors de la consultation de certains sites qui peuvent ainsi vous reconnaître lors de vos visites suivantes. Vous pouvez examiner le fichier "cookies.txt" avec votre traitement de texte. Sur Macintosh, le fichier s'appelle "MagicCookie" et il existe un logiciel pour s'en débarrasser appelé CookieMonster. Retour au texte

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015