Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 13, Janvier 1997 
Un cours de méthodologie de la recherche sur DOC Version Imprimable  Version imprimable
Une manière nouvelle d'apprendre et d'enseigner, Une manière nouvelle d'apprendre et d'enseigner,

Lucie TRÉPANIER  (CCDMD et CCFD)

Tous les élèves inscrits au collégial en sciences humaines suivent obligatoirement un cours d'initiation pratique à la méthodologie. Ce cours a pour but de développer leur sens critique et leur esprit scientifique lorsqu'ils lisent des comptes rendus de recherche dans les journaux ou dans les revues, de leur montrer comment réaliser une recherche empirique selon les règles de l'art et diffuser clairement des résultats sous forme d'un rapport scientifique.

En sciences humaines, c'est l'un des rares cours dont la matière est fixe, bien circonscrite, structurée, faisant beaucoup appel à la logique et peu sujette à évolution dans le temps. De nombreux manuels ont été conçus spécialement pour ce cours. Malgré cela, bien des élèves et des enseignants s'en plaignent : on le qualifie de théorique, d'aride, d'abstrait... Voilà le cours tout indiqué pour repenser radicalement nos façons de faire et lorgner du côté de la nouvelle technologie !

Au Québec, l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans l'éducation est déjà enclenchée et progresse. Si l'on en croit les trois rapports parus en 1994 1 et le programme récemment lancé par le ministère de l'Éducation pour l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication en apprentissage, le gouvernement du Québec en fait une priorité pour les prochaines années. La plupart des collèges au Québec mettent déjà à la disposition des élèves des appareils reliés en réseau. Par ailleurs, un nombre croissant d'élèves possèdent leur propre appareil et sont prêts à se voir offrir du matériel favorisant leur apprentissage. Ajoutons à cela que la mise en place possible du concept de "collège portatif", favorisant l'achat par les élèves de micro-ordinateurs portatifs munis d'un lecteur de disque laser, fera sans doute bondir la demande en contenus pédagogiques sur disque optique compact. L'avènement d'autoroutes informatiques plus performantes laisse également présager des mutations possibles dans la manière d'enseigner et une offre accrue de programmes de formation à distance (concept de collège virtuel) par les collèges. Le cours d'initiation pratique à la méthodologie des sciences humaines, de par sa nature, est peut-être parmi les plus faciles à envisager dans ce contexte.

Présentement, avec le CCDMD (Centre collégial de développement de matériel didactique) et le CCFD (Centre collégial de formation à distance), je travaille à la réalisation d'un cours de méthode de recherche auto-portant et interactif. Auto-portant, puisqu'il contiendra tout le matériel pédagogique nécessaire pour compléter le cours de A à Z, aussi bien à distance que dans une classe traditionnelle. On y retrouvera un plan de cours, un échéancier, la matière théorique sur les différentes méthodes de recherche, les différentes techniques de cueillette de données, les étapes de réalisation d'une recherche empirique, la rédaction d'un rapport scientifique, des exemples de recherche provenant des diverses disciplines en sciences humaines, des exercices pratiques, des auto-évaluations formatives et des devoirs à réaliser. Seuls les examens sommatifs n'y seront pas intégrés, bien entendu ! Interactif aussi, puisque des outils de navigation et des liens hypertexte faciliteront l'accès rapide à l'information, permettront de passer à volonté d'une activité ou d'un module à l'autre, des boutons permettront de déclencher d'un simple " clic " des schémas animés, des séquences vidéo, des images, du son, et des aides pédagogiques intelligentes permettront d'obtenir du support à l'apprentissage, de l'assistance individualisée ou du feed-back lorsque désiré.

Pour que ce cours puisse vraiment se démarquer de l'enseignement traditionnel, soulever l'enthousiasme des enseignants et susciter la motivation des élèves, on n'y est pas allé aveuglément ! Tout a été mis en oeuvre pour que sa conception repose sur une démarche pédagogique bien réfléchie :

  • Analyse de la clientèle et des principaux irritants reliés au cours traditionnel, tant du point de vue des élèves que de celui des enseignants;
  • Application de la méthode d'analyse par compétences pour identifier les éléments de compétence, les critères de performance, les objectifs d'apprentissage, les critères d'évaluation qui guideront le choix des contenus et des moyens d'évaluation;
  • Recherche documentaire en psychologie cognitive pour en dégager les grands principes à respecter lors de l'enseignement et de l'apprentissage;
  • Recherche documentaire sur la conception d'interfaces non seulement conviviales mais également centrées sur l'apprenant.

Pour l'instant, ce cours interactif est à l'état de projet. Sa parution est prévue pour janvier 1998. Mais imaginez déjà les nombreux avantages qu'il aura autant pour un cours donné à distance qu'en présentiel !

Le disque optique compact pourra devenir l'outil pédagogique principal qui se chargera totalement de l'enseignement de la matière dans le cadre d'un cours à distance, ou en tout ou en partie dans le cadre d'un enseignement plus traditionnel en classe. Dans les deux cas, l'élève pourra apprendre de façon autonome, à son rythme et au niveau de profondeur désiré, une matière rendue dynamique et attrayante grâce aux composantes multimédias et à l'interactivité. Ainsi, le professeur se verra confier le rôle de tuteur et d'expert qui répond aux questions des élèves, supervise les travaux de recherche et assiste les élèves en difficulté.

Durant la réalisation des ses exercices, l'élève pourra avoir recours au besoin à des "assistants pédagogues" individualisés et infatigables. Cette assistance pédagogique "intelligente" intégrée aux exercices donne du feed-back et des indices lorsque l'élève en fait la demande. Mais après avoir effectué une démarche personnelle de résolution de problèmes, il peut avoir accès aux réponses ainsi qu'aux explications et obtenir rapidement une évaluation formative.

Un pédagogue expert informatisé pourra également assister l'élève lorsqu'il conçoit sa propre recherche. Il pourra ainsi soumettre à l'enseignant un devis de recherche épuré des erreurs méthodologiques les plus classiques.

L'élève, mais aussi l'enseignant qui se sert du disque optique compact en classe, aura un accès rapide à une banque d'articles de recherche illustrant divers aspects de la matière dans les différentes disciplines de sciences humaines. Des liens hypertexte permettront à l'utilisateur d'obtenir des définitions ou des informations théoriques sur ces recherches (par exemple, méthode de recherche employée, particularité de la technique de cueillette de données, erreurs méthodologiques à noter, critique des conclusions, etc.). Cette banque d'articles et de recherches servira également au logiciel pour puiser des exemples lors de la présentation de la matière et fournir des cas dans le contexte de certains exercices.

Dans le contexte socioéconomique actuel où les sommes d'argent accordées aux collèges vont en s'amenuisant, cette nouvelle façon de concevoir un cours est peut-être la garantie de pouvoir maintenir un enseignement de qualité, qui offre aux élèves la possibilité de développer leur autonomie tout en conservant celle d'obtenir de l'assistance individualisée et stimulante. Et pour ceux qui craignent la perte des contacts humains élève-enseignant, songez que les enseignants ainsi libérés de la tâche répétitive et fastidieuse du cours magistral pourront enfin investir ce temps à rencontrer leurs élèves un à un ou en petits groupes et leur donner un coup de main beaucoup plus adapté, efficace et personnalisé!

 


Note
  1. Le Conseil de la science et de la technologie du Québec, Miser sur le savoir : les nouvelles technologies de l'information et de la communication, Rapport de conjoncture, octobre 1994.

    Conseil supérieur de l'éducation, Les nouvelles technologies de l'information et de la communication : des engagements pressants, Rapport annuel, 1993-1994.

    Fournier, Luc, Mackinnon, Kim, Les possibilités éducatives de l'autoroute de l'information au Canada : utilisation des technologies de l'information et de la communication en éducation, Industrie Canada, octobre 1994. Retour au texte

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015