Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 16, Avril 1997 
La documentation électronique facile à faire et à utiliser Version Imprimable  Version imprimable


Cyr-Marc Debien  (CCDMD)

 

Au CCDMD nous publions actuellement toute la document afférente à nos logiciels en format PDF. Très versatile ce format nous permet de produire la documentation de nos logiciels facilement tout en répondant aux différents besoins des collèges. Nous apprenons à maîtriser ce nouvel outil et nous envisageons à très court terme de produire et de réaliser du matériel didactique informatique par ce moyen. Afin de vous donner un aperçu de ce qu'il est possible de faire avec le format PDF, nous vous proposons un bref survol sur la production d'un livre électronique.


PDF ? Vous avez dit .pdf ?

Mais qu'est-ce que la compagnie Adobe a bien pu nous concocter avec cet acronyme étrange ? Le format PDF "Portable Document File" permet de créer, d'enregistrer et de diffuser des documents électroniques compacts, graphiquement riches, interactifs et facilement publiables sur Internet ou en intranet et ce, sans recourir à la programmation HTML.

Multi-plateformes (Windows, MacOS et Unix) et multi-protocoles en ce qui concerne l'impression (terminées les mises en page qui se modifient selon le type d'imprimante et adieu les problèmes de police de caractères manquante), ce format a été conçu à l'origine pour préserver toutes les caractéristiques de mise en page d'un document tout en consommant le moins de kilo-octets possible. Les documents PDF qui étaient destinés à une diffusion sur des réseaux à larges bandes étaient beaucoup trop lourds (en kilo-octets) pour le réseau Internet d'autrefois. Mais aujourd'hui, avec la bande passante accrue qu'offrent Internet et les réseaux intranet, le format PDF s'avère très polyvalent et très performant pour les besoins de diffusion que peuvent rencontrer les enseignants et les administrations des collèges.

L'utilisateur, avec les principaux navigateurs Internet (M.S. Explorer ou Netscape Navigator), pourra consulter à l'écran ou imprimer, selon le cas, les documents que vous aurez créés tout en conservant les caractéristiques de mise en page que vous aurez établies. De plus, si vous avez inséré une certaine forme de navigation interactive, toute l'interface de navigation Acrobat (barre des menus, outils de navigation, signets) sera présente et accessible (Figure 1). Il est même possible d'insérer du son, de la musique et des séquences vidéo que l'utilisateur pourra consulter à loisir.

Figure 1


Préparer votre document

Le format de la mise en page

Avant d'entreprendre la création d'un document PDF, il est important de préparer votre document en fonction de son utilisation future, à savoir pour l'impression, pour une consultation à l'écran ou les deux. Selon le cas, la dimension de la mise en page peut être très différente ; si elle est mal adaptée au médium de diffusion, la clientèle visée sera lésée. Il est important de retenir que "la règle d'or" pour les dimensions de votre mise en page est de toujours prendre en considération le plus petit dénominateur commun de la clientèle que vous désirez atteindre.


Le choix des polices de caractères

Toutes les polices de caractères peuvent être utilisées. Il est conseillé de limiter le nombre de familles de caractères à deux ou trois seulement afin de faciliter la rapidité du téléchargement.


Le choix des couleurs

En règle générale, on recommande de travailler avec la palette des couleurs utilisées par les navigateurs. Par exemple, la table des couleurs du navigateur de Netscape est basée sur l'utilisation de 216 couleurs. Il en va de même pour le navigateur Explorer, mais les couleurs ne sont pas au même endroit dans la palette ! Il faut quand même y aller avec parcimonie dans l'utilisation des couleurs (question de vitesse).


Les images

Toutes les images peuvent être utilisées, que ce soit des images numérisées en couleurs, en noir et blanc, ou des illustrations utilisant des masses de couleurs. On doit s'assurer que les images occupent le moins d'espace possible en kilo-octets (téléchargement plus rapide).


Les resssources externes

Il est possible, à partir d'un fichier PDF, de commander l'ouverture d'une animation, d'un son (musique, narration), d'un autre type de document et même d'un autre logiciel. Il faudra à ce moment prévoir toutes les resssources nécessaires au fonctionnement de ces éléments (QuickTime, QuickTime VR, JavaScript, gestionnaire de son, etc.).


Et maintenant, comment on fait?

Essentiellement, il y a deux façons de procéder, et comme comme vous vous y attendiez probablement, l'une est simple et l'autre est complexe, avec les avantages et les inconvénients propres à chacune d'elles.

Avant toute chose vous devez vous procurer le CD-ROM Adobe Acrobat et procéder à l'installation des logiciels sur votre disque dur. À la suite de l'installation sur votre disque dur, vous trouverez les logiciels suivants : Acrobat Catalog, Acrobat Distiller, Acrobat Exchange, Acrobat Reader et Acrobat PDFWriter (Figure 2).

Figure 2


La méthode simple

Cette méthode est particulièrement adaptée à la création de documents PDF qui contiennent beaucoup de texte et peu d'images (Figure 3).

Figure 3

Réalisez votre document dans le logiciel de votre choix en n'oubliant pas de déterminer les dimensions de votre mise en page en fonction de l'usage prévu du document.

Le document terminé, vous pouvez maintenant procéder à la création du fichier PDF. Il suffit de sélectionner dans votre sélecteur d'imprimante le pilote Acrobat PDFWriter.

Il est possible que des petits ajustements de mise en page soient requis dans votre document puisque vous venez de changer de pilote d'impression.

Les ajustements faits, commandez maintenant l'impression de votre document comme vous le faites habituellement. Vous remarquerez que la fenêtre diffère de celle que vous utilisez normalement (Figure 4).

Figure 4

Cliquez maintenant sur le bouton OK.

Une seconde fenêtre apparaîtra. Vous devez donner un nom à votre document. Il est conseillé de donner un nom qui comprendra l'extension .pdf afin que vous puissiez distinguer le document original de sa version PDF.

Voilà, vous venez de créer votre premier document Acrobat (Figure 5). La simplicité de cette méthode n'est plus à démontrer mais il subsiste toutefois quelques petits défauts. La qualité d'affichage des images est substantiellement moindre que ce qu'il est possible d'obtenir avec la seconde méthode (décrite plus bas). Les paramétrages de compression étant inexistants, il est donc impossible de contrôler le nombre de kilo-octets qu'occupera le document.

Figure 5


La méthode complexe

Cette méthode, malgré son aspect rébarbatif, offre une qualité de reproduction graphique irréprochable et une gestion très efficace de la taille qu'occuperont les fichiers PDF. Pour les besoins de l'Internet et de l'intranet, il est très important de contrôler le niveau de compression des images et des textes afin d'assurer le meilleur débit possible sur des réseaux ayant une petite bande passante. De plus, si l'information véhiculée arrive chez son destinataire avec la meilleure qualité possible, celui-ci ne pourra qu'apprécier (Figure 6).

Figure 6

Réalisez votre document dans le logiciel de votre choix en n'oubliant pas de déterminer les dimensions de votre mise en page en fonction de l'usage prévu de votre document.

Le document terminé, vous pouvez maintenant procéder à l'impression du fichier. Il suffit d'activer la commande d'impression de votre logiciel. Prenez soin de cliquer sur le bouton Fichier (File) dans la section Destination (Destination) (Figure 7).

Figure 7

Donnez maintenant un nom à votre document. Prenez soin d'ajouter au nom de votre fichier l'extension .ps afin que vous puissiez distinguer le document original de sa version Postscript (Figure 8).

Figure 8

Cliquez maintenant sur le bouton Enregistrer (Save).

Démarrez le logiciel Acrobat Distiller .

Dans le menu Distiller, sélectionnez l'article Job Options... et paramétrez les algorithmes de compression (Figure 9).

Figure 9

Ouvrez maintenant votre fichier qui porte l'acronyme .ps et procédez à sa conversion. Le logiciel vous demandera d'enregistrer de nouveau votre travail sur le disque dur de votre appareil mais cette fois en lui ajoutant l'acronyme .pdf (Figure 10).

Figure 10

Vous venez maintenant de créer un autre document PDF, mais cette fois de meilleure qualité. Habituellement les documents ainsi créés ont tendance à occuper moins d'espace sur votre disque dur donc, inévitablement ils seront plus rapides à transférer par Internet ou intranet.


Et la navigation dans tout ça ?

À partir du moment ou vous avez vos fichiers .pdf, vous pouvez les ouvrir dans Acrobat Exchange pour y intégrer la navigation interactive, l'appel de fichiers externes ou l'ouverture d'autres logiciels (Figure 11).

Figure 11

Ouvrez votre fichier qui porte l'acronyme .pdf . Il apparaît à l'écran tel que vous l'avez conçu (Figure 12).

Figure 12

Avec l'aide de l'outil , vous pouvez commander l'apparition de la fenêtre des onglets. Celle-ci vous permet de mettre en place des onglets en fonction de la page où vous êtes situé. Un onglet est semblable à la table des matières d'un livre, à la différence qu'il est interactif ; l'onglet permet à l'usager de se rendre directement à l'endroit voulu par un simple clic (Figure 13).

Figure 13

Avec l'aide de l'outil , il est possible de mettre en place des liens interactifs. Il suffit d'encadrer la sélection de votre choix et de lui attribuer une action par la suite (Figure 14).

Figure 14

Cette fonction vous permet de mettre en place un formulaire contenant des champs à remplir par l'usager ou simplement de mettre en place des boutons interactifs (Figure 15).

Figure 15


Qu'est-ce qu'on fait avec maintenant ?

À partir du logiciel Acrobat Exchange, il est possible de mettre en action à peu près n'importe quel type de liens et ce, dans n'importe quel document. Que ce soit l'importation d'une séquence vidéo, d'un son, d'une narration, qu'il s'agisse de démarrer un autre logiciel, d'ouvrir et de consulter un document, d'activer un lien HTTP, FTP ou autre, tout est possible... il suffit d'un peu d'imagination (Figure 16).

Figure 16

 


Références

Siegel, David : CREATING KILLER WEB SITES, The Art of Third-Generation Site Design. Hayden Book, United States of America, 1996.

Kent, Gordon : Internet publishing with Acrobat. A comprehensive reference for creating and integrating PDF files with HTML on the Internet or intranets. Adobe Press, United States of America, 1996.

 


Adresses utiles

pour des infos sur les produits Acrobat :
www.adobe.com/prodindex/acrobat/main.html

pour de bons conseils et de beaux exemples :
www.adobemag.com/
www. Projectcool.com/developer/
www.killersites.com/
www.novagraphix.com/Internet_Publishing_with_Acrobat/

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015