Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 14, Février 1997 
Service informatique, la rationalisation Version Imprimable  Version imprimable


Pierre-Julien Guay  (Vitrine APO)

Face à la complexité croissante des réseaux informatiques et des applications logicielles, plusieurs établissements ont choisi de réviser en profondeur les services informatiques offerts à leurs utilisateurs. Ce texte propose un canevas pour définir les activités et les règles d'utilisation. Il s'inspire de politiques semblables déjà en vigueur 1 .

 

La mission

Le Service a pour mandat d'assurer aux personnes reliées aux activités d'enseignement et de gestion l'accessibilité aux outils informatiques nécessaires pour optimiser l'efficacité de leurs études, de leur enseignement ou de leur travail administratif.

 

Les activités

Dans ce but, le Service assure les fonctions suivantes :

  • implanter, soutenir et maintenir à jour les infrastructures ;
  • planifier les activités du Service, en collaboration avec les intervenants et les instances concernés ;
  • aider les utilisateurs à devenir autonomes ;
  • assurer la sécurité informatique des actifs ;
  • contrôler l'application des normes définies par la politique de normalisation.

 

Règlements

Absence de responsabilité
Le Service n'assume aucune responsabilité pour les pertes, dommages, manques à gagner ou inconvénients qui pourraient être causés par l'utilisation des ressources informatiques du collège quelle que soit la durée des diminutions ou interruptions de service.

Contrôle
Le Service est autorisé à procéder à toutes les vérifications d'usage qu'il estime nécessaires pour s'assurer du respect des dispositions de ce règlement.

Normalisation
Afin d'améliorer le support aux utilisateurs, l'exploitation des technologies de l'information doit s'appuyer sur des normes, représentant un juste équilibre entre des contraintes budgétaires et des possibilités nombreuses.

La normalisation permet d'exploiter l'interconnectivité comme la messagerie électronique et le transfert d'information d'une application à une autre, d'un ordinateur à un autre. Elle permet de réduire la complexité inhérente à la diversité des systèmes et applications.

Par ailleurs, l'imposition de normes entraîne une limitation de la liberté individuelle. Le passage à des outils normalisés peut exiger l'abandon d'habitudes et une période d'apprentissage. Ceci comportera certainement des irritants pour les individus, de même qu'une diminution temporaire du rendement.

Pour les outils de productivité personnelle et les applications spécialisées, le Service n'a pas à imposer de normes aux utilisateurs capables de gérer leurs systèmes et de se dépanner eux-mêmes. Cependant, le Service ne peut offrir de support aux utilisateurs que pour les produits normalisés. Les utilisateurs qui ont besoin de ce support doivent donc se conformer aux normes pertinentes.

La description des normes comprend la liste des systèmes d'exploitation supportés, des programmes résidents (DOS et Windows) ou INIT (Macintosh) et la liste du ou des logiciels choisis dans les catégories suivantes : traitement de texte, courrier électronique, tableur, base de données, graphisme, didacticiels, éditique, fureteur, détection du virus et utilitaire.

 

Support

Le Service distribuera les renseignements nécessaires à l'exploitation optimale du réseau, des périphériques et de l'Internet ainsi que les normes d'utilisation. Voici la liste des documents distribués :

  • exploitation du réseau pour DOS, Windows et Macintosh ;
  • exploitation des périphériques sur le réseau ;
  • configuration des adresses électroniques et IP .

Lors du dépannage, il n'y aura aucuns frais si l'appareil et les applications respectent les normes énoncées. Par contre, si les renseignements nécessaires au dépannage sont déjà présents dans les documents cités ci-haut ou dans le manuel de l'utilisateur, des frais minimum de 20 $ seront imputés à l'unité de travail d'où provient la demande. Pour des appareils ou applications hors normes, des frais de 40 $ de l'heure s'appliqueront.

 

Code d'éthique

Ce code s'applique aux enseignants, cadres, employés et étudiants du collège, de même qu'à toute personne détentrice d'un code d'accès ou utilisatrice des équipements du collège. Le signataire s'engage formellement à en respecter les conditions, les droits et les responsabilités.

Contexte d'utilisation
L'utilisation de l'équipement doit être reliée au travail ou aux études de l'utilisateur, être raisonnable et efficace. Toute utilisation à des fins commerciales ou strictement privées est interdite.

Tout message électronique diffusé sur les réseaux internes ou externes doit être signé du nom de son auteur. L'utilisateur reconnaît que son adresse électronique comprend implicitement ou explicitement le nom du collège et qu'il doit agir en conséquence. En particulier, l'utilisation d'un langage injurieux, haineux ou discriminatoire et toute forme de harcèlement sont interdites.

Respect de la confidentialité
L'utilisateur doit respecter la confidentialité des messages transportés sur les réseaux. Il ne doit pas tenter de percer les mécanismes de protection des ordinateurs, des systèmes ou des messages (mots de passe, encryptage, etc.).

Respect de la propriété intellectuelle
L'utilisateur doit respecter la propriété intellectuelle. En particulier :

  • s'assurer de ne pas utiliser ou participer directement ou indirectement à la reproduction illicite d'un logiciel ;
  • reproduire la documentation associée à un logiciel sans l'autorisation écrite du titulaire du droit d'auteur de ce logiciel ;
  • utiliser les équipements informatiques du collège afin de commettre ou de tenter de commettre une infraction aux lois régissant la protection des logiciels et banques de données.

Sanctions
La personne qui contrevient aux dispositions de ce règlement peut faire l'objet, en plus des sanctions prévues par les lois pertinentes, de l'une ou de plusieurs des sanctions suivantes:

  • annulation par le Service du code d'accès ;
  • interdiction par le Service d'utiliser en totalité ou en partie l'équipement ;
  • facturation par le Service des services obtenus ;
  • remboursement au collège de toute somme que ce dernier serait appelé à payer à titre de dommages ou pénalités par suite de la contravention ;
  • explusion d'un étudiant ou congédiement d'un membre du personnel.

 


Note
  1. Service de l'informatique et des télécommunications de l'Université Laval (http://www.sit.ulaval.ca/Nouveau/normessuggestions.html);

    Règlements du département des Techniques de la documentation sur l'utilisation des technologies de l'information et des télécommunications du Collège de l'Outaouais. Retour au texte

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015