Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 18, Octobre 1997 
Des nouvelles du laboratoire collaboratif de science , distribué sur Internet par le CFFD Version Imprimable  Version imprimable


Martine CHOMIENNE  (CCFD)

Ce projet, dont nous avions parlé dans le numéro 13 du Clic, réunit plusieurs partenaires et bénéficie maintenant d'une subvention du Bureau des technologies d'apprentissage (Développement des ressources humaines Canada). Il a pour but de mettre au point un modèle de laboratoire collaboratif virtuel sur Internet pour l'enseignement et l'apprentissage des sciences dans un contexte d'initiation à une culture scientifique et technologique. Le laboratoire s'inscrit dans un cours de formation complémentaire, et le public visé par ce cours est celui des programmes de sciences humaines. De plus, le cours vise à intéresser des adultes dont la formation en science peut remonter à fort longtemps. En suivant cette formation, l'apprenant doit résoudre des problèmes de nature scientifique et technologique en appliquant les étapes de la démarche scientifique de base. Il le fait tout au long de son cheminement dans le cours selon deux approches : une approche conceptuelle à la résolution de problèmes et une approche plus traditionnelle de laboratoires. Ces laboratoires, cependant, ne sont pas traditionnels, puisqu'ils doivent être effectués dans un espace virtuel par des apprenants situés physiquement dans des lieux différents mais réunis en équipe à travers le réseau Internet.

Un prototype d'un tel laboratoire dans le domaine de la physique électrique a été testé en juillet dernier. Il comprenait deux expériences à réaliser à l'ordinateur et faisait alterner les activités individuelles avec les activités d'équipe à trois personnes. Il était précédé d'une activité de manipulation concrète des objets des expériences (ampoules, piles, fils conducteurs, douilles, etc.) pour préparer les étudiants au travail plus abstrait qu'ils allaient réaliser avec les simulateurs à l'ordinateur. De plus, à l'ordinateur, les étudiants disposaient d'un espace de travail personnel pour réaliser les expériences avant d'en déposer les résultats dans un espace commun qui servirait à la discussion en équipe.

La mise à l'essai a révélé, entre autres, l'importance de respecter les différences individuelles des étudiants qui choisissent la formation à distance. Les activités individuelles et la disponibilité d'un espace personnel permettent de respecter ces différences. L'étudiant acquiert ainsi les connaissances de base nécessaires aux activités en équipe. De plus, le fait de faire précéder les activités abstraites de manipulations de variables à l'ordinateur, d'activités de manipulations concrètes, prépare le passage d'une analyse qualitative d'un phénomène à la compréhension de relations entre plusieurs variables et à l'énoncé d'une règle rendant compte de la régularité des phénomènes observés. C'est ainsi que les étudiants en sont venus à formuler la loi d'Ohm en analysant en équipe à travers le réseau (nous avons utilisé l'outil de collaboration synchrone Netmeeting de Microsoft) les résultats que chacun avait obtenus lors de l'expérimentation individuelle. Disposant alors des données enregistrées par tous les membres de l'équipe et que l'ordinateur présentait sur un graphique unique, les participants ont pu comparer leurs résultats respectifs. La deuxième expérience du laboratoire portait sur la distribution du courant dans différents circuits électriques. Pour cette expérience, les étudiants devaient eux-mêmes planifier en équipe la répartition du travail qui leur permettrait d'arriver à la réalisation de l'expérience. Ils devaient ensuite réaliser individuellement les tâches qui leur avaient été assignées, avant de revenir en équipe analyser leurs résultats. Leur collaboration s'est avérée très efficace puisque les discussions en groupe, qui ont eu lieu à travers le réseau et en visualisant les résultats de chacun, ont permis aux étudiants de s'acheminer vers la formulation des lois de Kirchhoff. Pour les cobayes de l'expérimentation, ce fut un succès puisque chacun a reconnu à la fin avoir compris quelque chose à un domaine bien loin de leurs préoccupations actuelles.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015