Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 85, Avril 2014 
Comment publier 5 produits en 5 semaines Version Imprimable  Version imprimable


Réjean Jobin, collaboration spéciale  (CCDMD)

 

Les habitués du Clic se souviennent probablement d’un article de janvier 2013 dans lequel nous annoncions que le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD) travaillait au développement d’un outil pour créer des sites Web adaptatifs et accessibles.


Le CCDMD voulait réaliser une « coquille » qui servirait à la construction rapide d’un grand nombre de sites Web et qui répondrait spécifiquement à ses besoins. Le site fut baptisé affectueusement « Caliméro » en référence au célèbre poussin noir d’une bande dessinée qui se promène toujours avec sa coquille sur la tête.


Trois raisons principales ont rendu nécessaire le développement de Caliméro.

  • La multiplication des façons d’accéder à Internet. En effet, les téléphones intelligents et les tablettes sont venus remplacer un grand nombre d’ordinateurs. Mais c’est surtout la démocratisation de ces nouvelles plateformes qui a sonné l’alerte. Pour la première fois, en 2013, il s’est vendu plus de tablettes que d’ordinateurs.
  • La mise en place de standards d’accessibilité afin de faciliter l’utilisation des sites Web par toute personne, handicapée ou non.
  • Et surtout, le maintien à jour des nombreux sites et ressources produits par le CCDMD depuis des années. La « coquille » devait simplifier cette mise à jour et le suivi de l’évolution de nos sites.



Après de nombreux mois de travail et d’ajustements, Caliméro a finalement pris son envol et a permis de publier depuis décembre cinq nouveaux produits. D’autres devraient rapidement apparaître au catalogue du CCDMD au cours de l’année 2014. Évidemment, cette coquille ne permet pas de réaliser tous les produits du Centre, mais une analyse rapide a permis d’estimer que près de la moitié des sites du CCDMD pourrait l’être.


Nous vous présentons ici les cinq nouveaux sites parus depuis décembre 2013. Ils ont tous un design adaptatif et sont donc utilisables autant sur tablette que sur téléphone intelligent. Ils sont facilement accessibles même s’il reste du travail à faire pour atteindre les standards souhaités; chacun, en fait, comporte déjà les outils pour qu’on y arrive. Finalement, on peut très facilement modifier les contenus et corriger erreurs, fautes ou coquilles, et surtout, mieux maintenir à jour ces sites.


Vous remarquerez sans doute une ressemblance dans le design de ces cinq sites. C’est  voulu. En effet, nous voulons appliquer la règle des trois clics maximum pour y trouver une ressource. Que ce soit à l’aide de l’outil de recherche ou des filtres (facettes), on repère rapidement ce que l’on cherche.


Voici un aperçu des cinq sites.

 

 

 

ACTIVITÉ-PROJET – POUR LE DÉVELOPPEMENT GLOBAL DE L’ENFANT
http://act-projet.ccdmd.qc.ca

Conception pédagogique
Céline Perreault et Danièle Pelletier - Cégep régional de Lanaudière à 
L’Assomption

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site contient des documents vidéo illustrant des activités-projets animées auprès d’enfants de différents groupes d’âges. Les documents ont été filmés dans cinq services de garde, quatre CPE et un service de garde en milieu scolaire. Les vidéos disponibles sur le site illustrent l’animation de neuf activités-projets dans différents contextes et pour différents groupes d’âges. Ces vidéos permettent aux élèves de bien comprendre à la fois l’organisation et l’animation de l’activité-projet. Les notions en cause sont reliées à quatre compétences du programme de Techniques d’éducation à l’enfance :

  • Définir l’approche pédagogique à adopter avec l’enfant (019C).
  • Concevoir des activités de développement global de l’enfant (019D).
  • Organiser des activités éducatives (019E).
  • Animer des activités éducatives (019F).


En plus de la vidéo complète de l’activité-projet et de la fiche, de courtes séquences illustrent les diverses composantes de l’activité-projet : le choix du matériel, la mise en situation, les pistes d’intervention, le problème à résoudre et l’évaluation. Les enseignantes y trouveront aussi des scénarios pédagogiques pour soutenir leur travail.


Des éducatrices se sont portées volontaires pour participer au projet et les thèmes des activités-projets ont été choisis conjointement avec elles. Elles ont animé avec attention les activités-projets qu’elles avaient préparées. Les réactions des enfants sont spontanées et illustrent tout leur intérêt pour l’activité. Les activités-projets sont parfois courtes, parfois longues, selon le type d’animation. Notre propos n’est pas de présenter les meilleures animatrices de l’activité-projet – quoique celles qui sont sur le site animent avec brio ! –, mais plutôt de démontrer la simplicité et la richesse de l’activité-projet ainsi que les apprentissages variés qu’elle permet chez l’enfant. Par la diversité et le réalisme du matériel, elle place l’enfant au cœur de ses apprentissages et répond parfaitement aux principes éducatifs du programme Accueillir la petite enfance.



URGENCE ET COMMUNICATION – SIMULATIONS D’INTERVENTIONS PRÉHOSPITALIÈRES
http://urgence.ccdmd.qc.ca

Conception pédagogique
Claudien Beaupré et Marie-Christine Pacaud – Campus Notre-Dame-de-Foy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La communication est un élément primordial dans plusieurs interventions professionnelles. Aussi, elle constitue une des habiletés fondamentales à maîtriser dans de nombreux programmes de formation. C’est le cas en Soins préhospitaliers d’urgence, où l’étudiant doit développer les compétences suivantes : établir une communication aidante, intervenir auprès de personnes en situation traumatique, intervenir auprès de personnes manifestant des problèmes de comportement. De même, en Techniques de sécurité incendie, dans l’exercice de la fonction de premier répondant, l’étudiant doit apprendre à appliquer des techniques d’intervention psychosociale.


Le site illustre et commente cinq interventions d’urgence médicale préhospitalière. Les scénarios mettent en scène un enfant asthmatique et sa mère anxieuse, une dame allophone tombée dans un escalier public, un homme diabétique confus, un père ayant découvert son fils décédé et une femme qui a fait une tentative de suicide. Chaque situation est analysée en détail, en fonction de stratégies d’intervention et de communication à privilégier. Les notions théoriques reliées à ces stratégies sont illustrées par plus de 75 extraits significatifs des interventions filmées et elles sont expliquées. De même, certaines erreurs fréquentes sont signalées. Enfin, plusieurs outils pédagogiques sont offerts : grilles d’évaluation, instructions aux étudiants, fiches de préparation, exercices à effectuer en ligne et suggestions d’activités pédagogiques.

Les cinq interventions sont des simulations inspirées du travail de technicien ambulancier et de premier répondant médical pompier, et non des interventions réelles. Les situations sont fictives et les citoyens sont des comédiens. Cependant, tous les professionnels qui y figurent sont de vrais intervenants en urgence préhospitalière. Le matériel présenté est le fruit d’une collaboration étroite entre des enseignants de psychologie, de soins préhospitaliers d’urgence et de techniques de sécurité incendie.

 Le site met en scène des techniciens ambulanciers et des premiers répondants médicaux, mais plusieurs illustrations peuvent servir dans des cours de communication ou d’intervention liés à d’autres programmes d’études. Par exemple, des explications théoriques sont fournies à propos des habiletés relationnelles, de communication et d’intervention, et elles sont illustrées par des extraits significatifs des interventions filmées. Ces outils d’apprentissage peuvent être utilisés dans n’importe quel cours de communication offert au collégial.

 

 

INTERVENTION PSYCHOSOCIALE – UNE DÉMARCHE CLINIQUE
http://lydia.ccdmd.qc.caConception pédagogique

Nancy Daigle et Sylvain Lavertu – Cégep de Sainte-Foy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les étudiants en techniques humaines possèdent peu de sources de référence professionnelles illustrant l’importance du processus d’intervention psychosociale et ses subtilités. Pour un enseignant qui ne dispose pas de visuel concret pour démontrer ces aspects – question de confidentialité des personnes aidées –, amener les étudiants à intégrer la démarche représente un défi de taille. Le site Intervention psychosociale, une démarche clinique est un complément au manuel Processus d’intervention, démarche clinique en intervention psychosociale de Nancy Daigle et Sylvain Lavertu.

Il s’adresse aux élèves de techniques d’éducation spécialisée ou à toute personne qui travaille en intervention psychosociale auprès d’adolescents. L’utilisateur y trouvera du contenu informatif sur le processus d’intervention, sous forme de textes et de séquences vidéo qui mettent en scène une adolescente et sa famille.


Lydia, âgée de 14 ans, est rebelle et méfiante. Elle a des comportements à risque et s’absente régulièrement de l’école. Ses parents sont dépassés par la situation et une intervention du centre jeunesse s’impose, car le développement et la sécurité de leur fille sont compromis.

Les étudiants sont placés en contexte réel d’actes professionnels tels que des appels téléphoniques, des rencontres entre intervenants, des observations et démarches auprès d’une personne et d’une famille. L’assimilation du processus d’intervention se fait dans une perspective systémique. Les défis, à travers les 24 capsules vidéo, sont de cerner adéquatement les problématiques de cette famille, de déterminer ses besoins prioritaires, de cibler des objectifs réalistes et de trouver des interventions pertinentes qui aideront Lydia et ses parents à progresser.

Le but du site est de permettre aux enseignants et aux étudiants d’observer le suivi d’une personne aidée à travers les étapes du processus d’intervention. L’apprentissage avec un cas virtuel rend les étudiants actifs dans leurs apprentissages, les place en contexte réel d’intervention, sollicite leurs opinions professionnelles, soutient l’organisation de leurs connaissances et développe leur capacité réflexive. Les opérations cognitives et métacognitives complexes en jeu les poussent à se demander s’ils ont utilisé un bon processus de décision et de résolution de problème. Le site permet d’accompagner pas à pas les étudiants dans leurs apprentissages tout en faisant des liens théoriques avec ce qu’ils ont vu.
 




ÉDUCATION SPÉCIALISÉE – UN TRAVAIL AUX MULTIPLES FACETTES
http://educateur.ccdmd.qc.ca

Conception pédagogique
Annie Gagnon – Cégep de Baie-Comeau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les vidéoclips du site Éducation spécialisée, un travail aux multiples facettes présentent une vue d’ensemble des éléments caractérisant la fonction de travail (opérations professionnelles, attitudes, conditions d’exercice, facteurs de stress, etc.) de la technicienne et du technicien en éducation spécialisée (TES) œuvrant au sein de cinq milieux différents :

  • École primaire
  • École secondaire
  • Centre de réadaptation – secteur jeunesse en difficulté
  • Centre de réadaptation – secteur 
    troubles envahissants du développement
  • Centre jeunesse – Programme de qualification des jeunes



Deux types de vidéos se trouvent sur le site :

  • des séquences d’entrevues réalisées auprès de TES;
  • des vidéos tournées directement dans les milieux de travail et présentant les TES en interaction avec la clientèle et avec les autres intervenants des milieux. 



La disparité de la clientèle et des milieux d’intervention entraîne chez l’élève des difficultés considérables à se représenter concrètement les rôles des TES, particulièrement en début de formation. Ce matériel didactique informatisé illustre ces rôles. L’utilisateur observe concrètement les habiletés et attitudes nécessaires à l’exercice du métier et constate la spécificité du champ d’action des TES, qui repose sur l’accompagnement de la personne à travers son vécu quotidien.


Par ailleurs, la pratique de cette profession requiert davantage que l’application de tâches spécifiques auprès d’une clientèle. Elle nécessite l’adoption d’attitudes et de comportements qui favoriseront l’établissement d’une relation de confiance avec le client. Le savoir-être est une des habiletés importantes à développer chez le TES et représente en même temps un défi de taille pour l’enseignant.


C’est souvent à partir de modèles que l’étudiant sera capable de comprendre et développer des comportements et des attitudes adéquats. L’utilisation d’exercices écrits et les explications théoriques ne peuvent répondre complètement à ce besoin. La démonstration, à l’aide de séquences vidéo, des comportements illustrant ces concepts devient un outil précieux. 





FUTURSPROFS – APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT

http://futursprofs.ca


Conception pédagogique
Bernard Bérubé
– 
Université de Montréal
Bruno Poellhuber
– 
Université de Montréal
Normand Roy – Université du Québec à Trois-Rivières

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour favoriser l’intégration des TIC par les futurs enseignants du collégial, le CCDMD et l’Université de Montréal ont conçu le projet de créer une communauté d’apprentissage et de pratique autour d’un site Web de formation portant sur le design pédagogique et la production de ressources informatisées.

 

Cette communauté est axée sur les compétences technopédagogiques que doivent développer les enseignants du collégial (Poellhuber et Bérubé, 2005) et sur l’utilisation des TIC à des fins de développement professionnel. On y trouve des modules de formation informatisés portant sur les compétences liées au design pédagogique et à la production de REA. Ces modules peuvent être utilisés dans des cours crédités destinés aux futurs enseignants et disponibles à l’ensemble des enseignants du réseau collégial, qui peuvent s’autoformer au design pédagogique et à la production de REA avec le soutien de leur conseiller ou conseillère technopédagogique.

Alors qu’Internet change le rapport au savoir, on reconnaît de plus en plus la nécessité de développer les compétences informationnelles et numériques des étudiants. Par ailleurs, les possibilités qu’offrent les TIC pour l’enseignement et l’apprentissage sont plus que jamais reconnues. Le débat scientifique porte maintenant moins sur l’efficacité des TIC que sur les conditions dans lesquelles les TIC peuvent contribuer de manière significative à l’apprentissage. Une certaine unanimité s’est faite quant à l’importance d’une pédagogie de qualité pour une utilisation bénéfique des TIC.


Le site FutursProfs a été conçu pour permettre le développement de compétences technopédagogiques des enseignants. Il a permis la réalisation d’une quantité importante de ressources sur les outils technologiques. Il est possible de consulter les ressources une à la fois à partir des filtres. On peut aussi les organiser en « modules de formation » qui prennent la forme d’une « collection » sur le site. Chaque module comprend différents types de documents : une démonstration simplifiée, sous la forme d’une capsule d’animation d’environ trois minutes (visant à expliquer simplement et efficacement la nature de l’outil au travers d’un exemple pédagogique); un enregistrement vidéo de témoignages d’enseignants du postsecondaire utilisant l’outil sur le plan pédagogique (visant à susciter l’intérêt et le questionnement des étudiants); un procédurier simplifié visant le développement de connaissances procédurales; un procédurier « vidéo » générique visant le développement des connaissances conditionnelles et truffé d’astuces techniques et pédagogiques; un document consistant en la traduction des documents 7 things you should know about  (produits par Educause et pour lesquels nous avons obtenu les droits de traduction); un ou plusieurs scénarios d’activités pédagogiques.


De plus, le site fournit de nombreux exemples de possibilités d’utilisation pédagogique de chaque outil technologique. Selon les étudiants, les animations d’introduction sont très efficaces pour présenter simplement et brièvement chaque outil.



CONCLUSION
À vous maintenant de découvrir plus en profondeur comment ces cinq sites peuvent  enrichir votre enseignement. Et ce n’est qu’un début, d’autres sites paraîtront bientôt grâce au Caliméro du CCDMD !





 

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015