Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 83, novembre 2013 
L'intégration des TIC en design d'intérieur, portfolio et tutoriel vidéo Version Imprimable  Version imprimable


Sylvain LEFEBVRE, enseignant, Cégep régional de Lanaudière - L'Assomption  (Profweb)


Il est l’auteur de trois récits parus dans Profweb. L’un, en 2008, portait sur l’intégration des TIC1. Un autre, en 2011, traitait du portfolio d’apprentissage2. Plus récemment, l’auteur proposait sur le site Profweb un récit racontant la publication d’un travail de recherche sur YouTube par ses étudiants3. Nous vous présentons ici ses deux plus récents récits.



LE PORTFOLIO EN DESIGN D'INTÉRIEUR (paru le 7 février 2011 dans Profweb)

En 2008, j’ai entrepris, avec Nicole Perreault, Claudine Cossette, Normand Kevin Aubin et Alain Farmer, des travaux sur le portfolio, lesquels se sont poursuivis l’année suivante au comité élargi du Réseau des répondantes et répondants TIC. Le dossier sur le portfolio rédigé par Ginette Bousquet et paru dans Profweb avait contribué aux réflexions du groupe. La collaboration du chercheur Alain Farmer de l’UQAM m’a permis de bénéficier d’un portfolio4 d’apprentissage sur mesure, créé par le chercheur à l’aide du logiciel Drupal. Ce récit présente l’usage que mes étudiants en ont fait.


LE CONTEXTE

Les designers d’intérieur, dans le cadre de leur travail, doivent être en mesure de présenter un meuble ou un aménagement à l’aide de rendus couleur. À L’Assomption, deux cours permettent à nos étudiants de développer cette compétence: Rendu et Rendu et maquette, offerts aux sessions d’automne et d’hiver de la deuxième année d’un programme technique de trois ans. La plupart des notions de base sont enseignées à la troisième session dans le cours Rendu. Les exercices sont nombreux et visent à pratiquer les notions, une à une. Les étudiants doivent ensuite transférer ces acquis en réalisant des rendus plus imposants, principalement à la session suivante dans le cours Rendu et maquette et pour les projets synthèses de la troisième année.


Pendant plusieurs années, pour aider les étudiants dans le transfert de leurs acquis, j’ai exigé qu’ils rassemblent les notes de cours et leurs exercices dans un cartable. Cet outil a longtemps agi à titre de portfolio d’apprentissage.


Bien qu’il réunisse tout ce qui est nécessaire pour faciliter la réussite de leurs prochains rendus, ce cartable a trop souvent été laissé à la maison une fois les cours de rendu complétés. Plusieurs ont mentionné, et avec raison, qu’ils avaient beaucoup trop de matériel pour transporter, en plus, les cartables des cours de l’année précédente.


De là est né le besoin de créer un portfolio numérique. Celui-ci, contrairement au cartable, serait facile d’accès et assurerait un classement structuré des exercices. L’objectif principal resterait le même, soit de faciliter le transfert des connaissances de base.



LA RÉALISATION DU PROJET

La première étape de ce projet consista à chercher une application permettant de créer un portfolio constitué de dessins numérisés et enregistrés en format JPEG.

 

 

 

Extrait du portfolio de Katherine Forest

 

 

À ce moment, il ne semblait rien exister qui puisse répondre à mes besoins. Mais j’ai eu la chance de bénéficier de l’aide de la Fédération des cégeps et du comité de travail sur le portfolio collégial, animé par Nicole Perreault.


La création de cette application est complétée. Depuis janvier 2010, les étudiants inscrits au cours Rendu disposent d’un espace personnel sur le serveur du cégep et y déposent leurs dessins numérisés sur chaque fiche d’évaluation préparée par l’enseignant5.


LES PREMIERS PAS

L’utilisation d’un tel outil m’a obligé à instaurer une nouvelle procédure pour la remise des travaux. La correction se fait maintenant directement dans l’application, à partir des originaux que j’ai sous les yeux. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Extrait du tutoriel vidéo de Amber Tunney - Masquer des objets http://www.youtube.com/watch?v=csKIWkG4akg

 

 

La semaine suivante, ces derniers sont remis aux étudiants; ils doivent les numériser et les intégrer dans leur portfolio, aux endroits prévus, juste à côté des commentaires insérés lors de la correction. Ces commentaires, ainsi que les rendus de référence qui présentent les meilleurs travaux du groupe, constituent une ressource supplémentaire pour les étudiants qui désirent améliorer leurs prochains rendus. À ceci s’ajoute le cartable qui contient, entre autres, les pages de théorie.


Ce portfolio numérisé m’a permis d’introduire un nouvel exercice d’autoévaluation en classe. Il s’agit d’un petit questionnaire qui pousse les étudiants à identifier leurs forces et leurs faiblesses. Chacun d’eux doit, à la lecture de ses évaluations, trouver deux grandes forces et deux notions à améliorer. Chaque réponse doit être justifiée avec une saisie d’écran d’un rendu ou d’une partie de celui-ci. Ce travail constitue un excellent exercice de révision. Il permet également à l’étudiant de se fixer des objectifs réalistes pour l’amélioration de ses prochains rendus.


LES PROCHAINS DÉFIS

Actuellement, les étudiants travaillent avec le cartable et le portfolio numérique. Je souhaite trouver une façon simple de numériser les notes de cours et d’établir des liens entre ces pages et le portfolio des étudiants. Puisque l’autoévaluation permet à ces derniers de se fixer des objectifs, je devrai également trouver des moyens simples et efficaces pour évaluer la progression de chaque objectif personnel.


Je souhaite également vérifier si les étudiants utiliseront encore le portfolio dans le cadre de leurs projets de 3e année menés avec les autres enseignants. Finalement, maintenant que je maîtrise mieux l’application, je devrai trouver de nouvelles activités issues du portfolio.



LA PUBLICATION D'UN TRAVAIL DE RECHERCHE SUR YOUTUBE, SOURCE DE MOTIVATION (paru le 26 août 2013 dans Profweb)

Dans le cadre du cours Dessin assisté par ordinateur du programme de Design d’intérieur, j’ai réalisé en mai 2013 une activité qui a permis aux étudiants de mettre en ligne, en format vidéo, le résultat d’un travail de recherche.


LE TRAVAIL DE RECHERCHE INITIAL

Depuis quelques années, mes étudiants terminent leur session par un travail de recherche. Chacun d’entre eux pige un billet sur lequel se trouve une question différente débutant par «Comment faire…» et se terminant par «…à l’aide du logiciel de dessin SketchUp».


Jusqu’à la session d’hiver 2013, les étapes de ce travail de fin de session étaient les suivantes:


  1. Utiliser les ressources d’aide vues précédemment en classe pour trouver la commande du logiciel qui permet de réaliser cette tâche.
  2. Lire les articles trouvés en vue de maîtriser la ou les nouvelles commandes.
  3. Préparer un contexte réaliste dans un fichier de dessin. Par exemple, dessiner un petit aménagement (murs, ouvertures, meubles…), d’abord pour assimiler la nouvelle matière, puis pour présenter le travail.
  4. Compléter la recherche pour corriger les problèmes rencontrés lors de l’appropriation des nouvelles commandes.
  5. Créer un tutoriel écrit, composé de textes et de saisies d’écran, qui répond à la question initiale débutant par «Comment faire…».


LE PROBLÈME À RÉSOUDRE

Depuis que je propose ce travail, la plupart des difficultés surgissent aux étapes 3 et 4, ce qui est tout à fait normal dans un processus d’apprentissage autodidacte. Ce qui est ennuyeux, c’est de constater que ces difficultés suffisent pour convaincre les étudiants d’abandonner leur recherche. C’est comme s’ils se disaient: «De toute façon, c’est la fin de la session et je vais avoir assez de points pour passer mon cours. Vivement les vacances!»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait du tutoriel vidéo de Amber Tunney - Masquer des objets http://www.youtube.com/watch?v=csKIWkG4akg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait du tutoriel vidéo de Amber Tunney - Masquer des objets  http://www.youtube.com/watch?v=csKIWkG4akg

 

 

 

LA SOLUTION EXPÉRIMENTÉE

Pour remédier au problème, j’ai décidé de modifier l’étape finale. Plutôt que d’exiger la remise d’un travail écrit, j’ai demandé aux étudiants de produire un tutoriel vidéo et de le publier sur YouTube. Pour un tel projet, j’ai dû investir du temps pour choisir, installer et m’approprier (avec l’aide précieuse de Jean-Luc Trussart, conseiller pédagogique TIC) quelques nouvelles applications, dont Jing, Screencast et IWisoft Flash/SWF to Video Converter.


J’ai aussi dû créer une chaîne vidéo sur YouTube et préparer un tutoriel pour aider mes étudiants à réaliser leur vidéo avec un microphone.


Une fois prêt, j’ai annoncé cette fin de projet aux étudiants. Cette annonce a eu l’effet escompté! Un étudiant: «Sur YouTube, Monsieur? Tout le monde va voir notre travail?» Et moi: «Tout à fait. Ce que vous trouvez va servir à tout le reste du groupe ainsi qu’à tous les utilisateurs de SketchUp de la francophonie désireux d’en apprendre un peu plus à ce sujet.»


Les étudiants ont présenté leur scénario en classe avant de commencer la vidéo finale. Ils devaient, tour à tour et en présence de tout le groupe, effectuer et décrire leur nouvelle procédure. Ces petites présentations de 3 minutes m’ont permis, en plus des rencontres individuelles, de dresser le bilan des points à améliorer. Les étudiants ont ensuite disposé d’une semaine pour corriger et bonifier leur recherche et réaliser leur vidéo.


LES RÉSULTATS

Mon objectif n’a jamais été de faire de mes étudiants de bons créateurs de vidéos. L’objectif de ce changement était de diminuer le nombre de recherches incomplètes. Et j’ai atteint cet objectif. Pour la première fois, j’ai pu corriger uniquement des travaux complets, présentés dans des contextes d’utilisation plus réalistes que par les années antérieures. Ce projet a permis la création d’une vingtaine de tutoriels vidéo6 compilés et présentés dans YouTube.


CONCLUSION

Selon moi, deux facteurs expliquent que l’utilisation de YouTube ait motivé les étudiants :

  • Le premier tient du fait que la création d’une vidéo est à la fois quelque chose de ludique et de nouveau pour eux.
  • Le deuxième a, selon moi, eu une bien plus grande incidence sur le succès de l’activité : l’orgueil. Les étudiants savaient que leur travail de recherche ne serait pas seulement visionné par leur enseignant, mais aussi par leurs amis et les membres de leur famille.


Cette expérience m’a permis de constater, encore une fois, les bénéfices qu’il y a à utiliser les TIC pour améliorer un problème ciblé et à adapter les activités d’enseignement et d’apprentissage aux réalités des jeunes étudiants.

 

 

 


 

1 S. LEFEBVRE (2008), «L’utilisation des TIC en design d’intérieur», Profweb.qc.ca, 5 mai 2008 http://www.profweb.qc.ca/index.php?id=2710

2 S. LEFEBVRE (2011), «Le portfolio en design d’intérieur», Profweb.qc.ca, 7 février 2011 http://www.profweb.qc.ca/index.php?id=3738

3 S. LEFEBVRE (2013), «La publication d’un travail de recherché sur Youtube, source de motivation», Profweb.qc.ca, 26 août 2013. http://www.profweb.qc.ca/fr/publications/recits/la-publication-dun-travail-de-recherche-sur-youtube-source-de-motivation/index.html

4 G. BOUSQUET (2006), «Le portfolio électronique, un outil utile pour l’activité d’intégration», Profweb.qc.ca, 5 avril 2006 http://www.profweb.qc.ca/fr/publications/dossiers/le-portfolio-electronique-un-outil-utile-pour-lactivite-dintegration/etat-de-la-question/index.html

5 Voici un lien qui vous permettra d’accéder à un portfolio conçu spécifiquement pour mes invités: http://design.collanaud.qc.ca. Une fois sur le site, insérez le nom d’usager visiteur (en minuscules) et le mot de passe portfolio (en minuscules) et cliquez sur le bouton Connecter. Vous pourrez explorer le portfolio en cliquant sur trois boutons au haut de la page, à droite: Mes Rendus, Mes favoris et Rendus de références. Après avoir terminé, cliquez sur Se déconnecter.

6 Les vidéos sont compilées dans la chaine YouTube suivante : http://www.youtube.com/channel/UCzUOSUqEDBd53hAJYqrEpJQ

 

 

 

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015