Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 79, Avril 2012 
Classe sans papier, apprentissage par l'enseignement, centre virtuel d'aide à l'apprentissage, de quoi rêver ! Version Imprimable  Version imprimable


Régis Fournier, coordonnateur  (Bulletin Clic)

 

 

Dans ce dernier Clic de la présente année scolaire, la Vitrine technologie-éducation, sous la plume d’Andrée Beaudin-Lecours, nous décrit le premier laboratoire de recherche-action sur la classe sans papier expérimenté au collégial dans le programme de sciences humaines. Elle expose les solutions pratiques apportées par nos collègues du réseau à des problèmes concrets d’accès à des ressources documentaires, technologiques et techniques. Cet article dresse un portrait de la situation actuelle, mais pose surtout les bonnes questions quant à la manière d’en arriver à implanter cette classe sans papier.

Le Cégep@distance nous annonce la création d’un nouveau centre pancanadien d’appui virtuel à l’apprentissage (CAVA) au collégial qui verra le jour à l’automne 2012.

Publier sur le Web, voilà un incontournable dans la formation en tourisme, nous révèle Marie-Janou Lusignan. Ses étudiants en redemandent…

Le nouveau site du CCDMD est en ligne. Véronica Gill nous fait la genèse de ce projet, décrit les améliorations apportées et annonce les prochaines. Il est maintenant beaucoup plus facile de trouver ce que l’on cherche sur le site.

Lisa Deguire, enseignante d’anglais au Cégep de Jonquière, applique avec ses élèves le précepte de Sénèque : « Qui discit docet » (« Qui enseigne s’instruit ») en leur faisant concevoir et réaliser des objets d’apprentissage à partir de leur champ d’études, objets fort variés chez ces élèves avancés. Elle explique : « En bonne constructiviste, je les encourage à exploiter toutes les ressources dont ils disposent. Ainsi, tout en concevant un objet d’apprentissage, ils apprennent! » Elle nous décrit la planification et le déroulement de ce projet. Résultat : 16 projets d’équipe ont déjà été versés au catalogue Students Helping Students et sont ainsi mis à la disposition des autres élèves. Une autre manière de voir l’enseignement par les pairs grâce aux TIC.

Twitter pour l’enseignement et l’apprentissage ? Michelle Deschênes et Séverine Parent nous expliquent ce qu’est le microblogage, son fonctionnement, son vocabulaire, ses mots-clés spécifiques, et nous donnent de nombreux exemples d’utilisation allant de réactions à chaud et réfléchies face au visionnement du film Douze hommes en colère à la rédaction d’un roman sans utiliser la lettre « e ». Le microblogage sert même d’outil de sondage.

Denis Béliveau, du Cégep@distance, nous présente les résultats de l’expérimentation menée pendant deux ans avec la plateforme Osmose. « L’idée centrale de ce projet était d’appliquer aux logiciels sociaux les principes du design pédagogique afin de mettre en place des interventions susceptibles de permettre le développement de la présence sociale et de la collaboration entre étudiants, en vue ultimement de favoriser une plus grande persévérance dans les cours. »

Émilie Lavery, animatrice de Profweb et enseignante de français, nous expose les conditions d’une intégration réussie du logiciel Antidote. Elle propose que les enseignants et les élèves soient formés aux fonctions avancées des logiciels de correction, qu’on mette en application, en classe, les apprentissages effectués sur ces logiciels, qu’on forme les tuteurs des centres d’aide et qu’enfin, comme au Collège Jean-de-Brébeuf et au Cégep de Victoriaville, les établissements fassent la promotion de ces outils par une compagne de valorisation de la langue française et un appui institutionnel ferme et fort.

 

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015