Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 20, Janvier 1998 
Les NTIC en éducation, un exemple concret : STÉFI Version Imprimable  Version imprimable


Louise DUFOUR, Directrice générale de STÉFI
Comité exécutif de STÉFI  (STÉFI)

    Au fil des prochaines parutions du Clic, le CCFD cède la parole à ses partenaires, qui, sur une base individuelle ou institutionnelle, illustreront les multiples facettes de l'utilisation des NTIC en éducation.

    Aujourd'hui, Louise Dufour, directrice générale de STÉFI, et Gérald Lizée, coprésident du comité exécutif de STÉFI, vous présentent ce projet riche et innovateur réalisé au royaume du Saguenay.


Le regroupement STÉFI

STÉFI est un consortium de 12 partenaires impliqués dans les domaines de l'éducation, de l'autoroute électronique et de la diffusion. Il a pour but la promotion et la mise sur pied de services d'enseignement interactif accessibles sur les autoroutes de l'information, notamment sur Internet et sur UBI. STÉFI bénéficie de l'aide financière du gouvernement du Québec dans le cadre du programme du Fonds de l'autoroute de l'information. L'association STÉFI comprend les partenaires suivants :

  • l'Université du Québec à Montréal
  • l'Université du Québec à Chicoutimi
  • la Télé-université
  • le cégep de Chicoutimi
  • le cégep de Jonquière
  • le Centre collégial de formation à distance du collège de Rosemont
  • la Commission scolaire de Chicoutimi
  • la Commission scolaire de Jonquière
  • la Commission scolaire Valin
  • le diffuseur TÉLÉ-QUÉBEC
  • le diffuseur Canal téléenseignement
  • le consortium UBI et Vidéoway Multimédia.

Deux autres organisations du Saguenay se sont jointes à la Société de téléformation interactive, à titre de membres associés, dans le but de maximiser les retombées du projet au niveau régional :

  • le Bureau régional du ministère de l'Éducation
  • la Société québécoise de développement de la main-d'oeuvre.


Les services

STÉFI a comme mission de concevoir, de développer et d'exploiter des services novateurs en éducation via l'autoroute électronique UBI au foyer et sur Internet. À moyen terme, le regroupement STÉFI veut contribuer à la conception et à la mise en place de l'école, du collège et de l'université de demain qui mettront à la disposition de leurs professeurs et étudiants des moyens technologiques de plus en plus puissants pour les assister dans leurs activités d'éducation et de formation.

Les membres du consortium STÉFI estiment que le déploiement du réseau UBI au Saguenay est une occasion exceptionnelle pour développer leurs services à cause de « l'ubiquité » du réseau projeté qui permettra, pour la première fois, de rejoindre une population presque dans son entier en mode télématique. Ils considèrent que la clé du succès de l'implication de STÉFI au projet UBI est la relative universalité du téléviseur et, surtout, le fait qu'il soit au coeur de toutes les activités du foyer moderne.

STÉFI propose plusieurs services expérimentaux qui visent à couvrir toutes les catégories d'activités reliées à l'éducation. Ces services sont importants pour :

     

  • les élèves et les parents qui bénéficieront, à domicile, via UBI ou Internet, et à l'école, via Internet, de nouveaux services d'apprentissage et d'encadrement pédagogique ;
  • la main-d'oeuvre locale qui bénéficiera des efforts d'alphabétisation à domicile ou en milieu de travail ;
  • l'ensemble des établissements partenaires du projet qui expérimenteront de nouveaux outils pédagogiques et de nouveaux modes de prestation de services ;
  • les régions qui disposeront d'un accès instantané à plusieurs établissements du réseau scolaire québécois ;
  • les PME québécoises spécialisées en développement de produits d'éducation.

De plus, dans le contexte actuel où les écoles québécoises s'affairent à se doter d'équipements informatiques, STÉFI constituera une excellente façon d'initier les élèves du primaire et du secondaire, et leurs professeurs, aux technologies de l'information et des communications puisqu'elle rendra disponibles des contenus en langue française qui seront à la fois éducatifs et innovateurs. Pour ce qui est des universités et des collèges, STÉFI permettra d'offrir un moyen privilégié d'accès aux diverses possibilités de formation à distance sur tout le territoire grâce notamment à la téléclasse.

Ainsi, STÉFI propose plusieurs services expérimentaux qui visent à couvrir toutes les catégories d'activités reliées à l'éducation :

     

  • Services de soutien à l'enseignement et à l'apprentissage : didacticiels, outils d'apprentissage, outils d'encadrement pédagogique ;
  • Services de formation à distance : formation multimédia interactive à distance (en direct et en différé) ;
  • Services de documentation : accès aux ressources documentaires et bases de données ;
  • Services administratifs : demandes d'admission, inscriptions, consultation de notes, paiement de services ;
  • Services d'information : informations sur les programmes, activités, locaux et horaires.


Services de soutien à l'enseignement et à l'apprentissage

STÉFI prévoit réaliser quatre supports pédagogiques destinés aux élèves des niveaux primaire et secondaire : deux outils d'encadrement pédagogique et deux outils d'apprentissage.

L'outil d'apprentissage à développer et à rendre accessible aux élèves du primaire sur les plates-formes UBI et Internet vise à proposer des contenus présentés en intégration de matières et répondant aux objectifs des programmes de français, de sciences de la nature et de sciences humaines, en quatrième année du primaire.

Un outil d'apprentissage s'adresse aux élèves de troisième et quatrième du secondaire. Articulé autour des objectifs pédagogiques du programme de géographie du Québec et du Canada en complément de ceux d'histoire du Québec et du Canada et utilisant l'Atlas du Québec et de ses régions comme référence de premier plan, ce service se veut un complément à l'enseignement reçu en classe.

Un des outils d'encadrement pédagogique, comprenant de l'information destinée aux parents ainsi que des éléments de participation parentale au travail à domicile, s'adressera aux élèves du deuxième cycle du primaire, plus spécifiquement à ceux de la sixième année. Articulé autour des objectifs pédagogiques du programme de mathématiques au primaire et axé plus spécifiquement sur la résolution de problèmes, ce service se veut un complément à l'enseignement reçu en classe.

L'outil d'encadrement pédagogique destiné au secondaire intégrera le programme d'éducation au choix de carrière, considérant que ce dernier se prête bien aux possibilités offertes par les inforoutes et que les contenus peuvent compléter le travail des conseillers d'orientation. Le choix des niveaux scolaires s'est fait, quant à lui, en tenant compte du fait que c'est en quatrième et en cinquième secondaire que les élèves doivent faire des choix et prendre des décisions orientant leur choix de carrière. Il est donc particulièrement pertinent de les appuyer à ce moment crucial en leur fournissant des contenus adaptés et mis à jour régulièrement.


Services de formation à distance

Les services de formation à distance s'adresseront initialement à une clientèle adulte de tous les ordres d'enseignement. Ce type de formation permettra de rejoindre des groupes importants en exploitant au maximum les moyens technologiques disponibles, et de réaliser éventuellement des économies d'échelle.

Contrairement aux services de soutien à l'enseignement et à l'apprentissage qui sont développés sous forme de modules complémentaires accompagnés de scénarios d'apprentissage, les services de formation à distance sont des cours autonomes en soi. Dans la plupart des cas, il s'agira de cours crédités, mais il est possible également d'envisager le développement de cours non crédités de type grand public.

STÉFI offrira essentiellement trois types de services pour chacun des cours qui seront développés : la formation interactive en direct (téléclasse), la consultation de modules multimédias en différé, et enfin des services d'encadrement.

L'un des points importants du modèle de téléclasse est que le professeur-animateur a la possibilité d'interagir en direct avec son auditoire. Du point de vue pédagogique, l'hypothèse fondamentale de l'utilisation des NTIC en formation à distance est d'atténuer la distance qui sépare les différents intervenants entre eux, qu'il s'agisse des étudiants à distance, du professeur-animateur ou encore des tuteurs.

Il va sans dire que les sessions de téléclasse profiteront d'approches pédagogiques originales. Il ne s'agit pas ici simplement de demander à un professeur de dispenser un cours magistral à la télévision. Cette formule a fait ses preuves dans certains contextes spécifiques mais ne doit pas être généralisée. C'est pourquoi un des défis importants des concepteurs de cours sera d'innover en profitant de la synergie nouvelle entre le médium télévision et l'interactivité, autrefois privilège du micro-ordinateur.

Essentiellement, la téléclasse est constituée d'une classe-studio équipée d'un serveur de téléclasse et d'une régie centrale permettant de synchroniser les différentes images et les fonctions informatisées. Dans ce modèle, l'enseignant peut échanger en direct non seulement avec un petit groupe d'étudiants, mais également avec un grand nombre de télé-étudiants.


Services de documentation

Ce volet de services a pour objectif de rendre disponible l'accès aux ressources documentaires et autres bases de données reliées à l'enseignement ou à la recherche, à partir de la plate-forme UBI ou via Internet. Les trois ordres d'enseignement (universitaire, collégial, primaire-secondaire) sont visés par ce volet de services.

Ceci permettra le repérage des monographies présentes dans une base de données documentaires ou encore de dresser une bibliographie à partir de divers critères de sélection.


Services administratifs

Les services administratifs que STÉFI entend développer touchent l'admission et l'inscription de la clientèle, la consultation et l'impression des relevés de notes ainsi que le paiement des services.

Dans le cas particulier du volet de paiement de services, on s'appuiera sur les fonctions offertes par le consortium UBI. Les applications transactionnelles traitant les services nécessitant un paiement seront développées en fonction du serveur de paiement d'UBI. Nous nous proposons d'offrir ce service optionnel lors des inscriptions des étudiants, tant sur UBI que sur Internet.


Services d'information

     

  • Information sur les programmes et les activités générales

    Ce service permettra de communiquer de l'information générale aux étudiants ainsi qu'aux parents.

  • Information sur les locaux et les horaires

    Ce service permettra de rejoindre rapidement et efficacement les clientèles pour leur transmettre des informations pertinentes sur les locaux et les horaires et, à l'occasion, des messages urgents dans les cas imprévus.


La stratégie d'implantation

Dans une première étape, STÉFI profite du déploiement de l'infrastructure UBI au Saguenay dans 20 000 foyers pour rejoindre plus rapidement toute la population de cette région. De nouveaux modèles pédagogiques seront expérimentés pour identifier les approches qui répondent le plus adéquatement aux besoins d'éducation et de formation des différentes clientèles.

STÉFI a choisi de miser sur une approche pédagogique multiplates-formes. Prenant appui sur la convergence technologique de la télévision transactionnelle et du micro-ordinateur multimédia branché sur Internet, STÉFI adaptera les résultats obtenus sur une plate-forme pour les rendre disponibles sur une autre.


Un point d'orgue

STÉFI n'est pas un rêve. À la fin de l'été 1997, l'équipe de STÉFI a déposé son devis de mise en oeuvre au Fonds de l'autoroute de l'information. De l'avis des responsables du FAI, ce rapport était exemplaire tant sur le fond que sur la forme. Il témoigne d'une adéquation parfaite entre les résultats obtenus et les objectifs visés au départ.

À l'automne de la même année, les artisans de STÉFI toujours à pied d'oeuvre ont commencé à livrer les premières applications et les premiers prototypes du système.

Toutes et tous sont fiers du chemin parcouru. Ces résultats tangibles renvoient à la collaboration indéfectible de tous les partenaires. En partenariat, la route est souvent semée d'embûches. La foi est souvent nécessaire pour relever, à chaque jour, les défis technologiques et humains qui ne manquent pas de nous confronter. Le faire dans la bonne humeur et avec un esprit tenace contribue cependant à accroître la solidarité.

Au-delà de la fin officielle de ce projet, lorsque la subvention du FAI s'épuisera, nous sommes confiants de trouver chez nous et chez nos partenaires suffisamment de souffle et d'enthousiasme pour prolonger les racines de STÉFI dans le terreau fertile des applications éducatives des nouvelles technologies de l'information et des communications.

D'ici là, pour en savoir plus, nous vous invitons à prendre contact avec nous, virtuellement ou en présentiel !

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015