Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 69, Janvier 2009 
Le monde en images : des yeux tout le tour de la Terre Version Imprimable  Version imprimable
www.ccdmd.qc.ca/monde

Denis Chabot, chargé de projet  (CCDMD)

Le monde en images, le nouveau site Web dédié au partage de photographies, s’apprête à recevoir les grands voyageurs comme les simples visiteurs. Le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD) vous invite à découvrir le potentiel pédagogique et collaboratif de cette banque de ressources. Malgré la croissance soutenue du nombre d’images disponibles dans Internet, la demande demeure importante pour la production de contenus de qualité. Les 23 400 photographies de la première banque du réseau collégial, Le Québec en images, constituent le fonds initial pour lancer Le monde en images. Nous avons trouvé des auteurs de photographies et des collections intéressantes qui illustrent tous les continents, et plusieurs personnes travaillent déjà au traitement de quelques milliers de nouvelles images qui s’ajouteront au cours des prochains mois. Mais il faudra un effort collectif supplémentaire si nous souhaitons répondre à une portion significative des besoins particuliers dans le domaine de l’éducation. En conséquence, nous misons sur la participation des producteurs d’images répartis à travers le réseau des collèges afin d’alimenter la banque. Tous les départements ont un professeur qui prend des photographies de manière plus ou moins systématique afin de les présenter en classe ou de les intégrer dans ses notes de cours. Tous les stagiaires à l’étranger reviennent avec des images témoignant de leur séjour et des rencontres qu’ils ont eu l’occasion de faire. De tels producteurs d’images numériques abondent dans notre entourage et le fruit de leurs démarches documentaires ou artistiques témoigne d’une grande richesse collective. Le partage de ce patrimoine éducatif devient possible grâce au potentiel collaboratif du Web. En attendant de voir vos photographies, nous vous proposons un survol des principales fonctions du site Le monde en images.

mei_accueilLa page d’accueil présente une sélection d’images signifiantes et les principales fonctions de l’interface.


Partage d’images et droits d’utilisation

Il suffit de se créer un compte afin de pouvoir partager ses photos. La première chose à souligner est que tous les utilisateurs peuvent partager leurs images sans limites d’espace mémoire. Il n’y a pas de compte «Pro» en sousmain pour, moyennant un léger supplément, obtenir de l’espace mémoire supplémentaire… La seule limite technique concerne l’espace de stockage temporaire pour les séries d’images téléversées avant leur traitement. Même les fichiers à très haute résolution, jusqu’à 20 mégapixels en format JPEG ou RAW, pourront profiter de cet espace transitoire. La fonction Mes images à soumettre, disponible sous le menu Mon compte, permet ensuite d’accéder à la fiche de ces images. L’étape ardue qui consistait à remplir les nombreux champs de la fiche documentaire a été réduite à sa plus simple expression : un titre, une description brève et quelques mots-clés. Il est primordial de mettre des mots sur les images afin d’en assurer le référencement par les moteurs de recherche. La localisation peut se faire de différentes manières, nous y reviendrons en détail plus loin. Les données inscrites dans le profil au moment de la création du compte de l’auteur serviront à l’identifier automatiquement dans toutes les fiches. Les métadonnées présentes dans les fichiers des photographies numériques servent à préciser la date et les informations techniques relatives à la prise de vue. L’auteur conserve tous ses droits sur l’utilisation commerciale des images, mais il accepte de les libérer pour les utilisations non commerciales. Une fois la fiche remplie, la dernière étape consiste à Soumettre son image au CCDMD. Un modérateur se chargera de vérifier la qualité des images et la validité des informations avant de les rendre publiques. Nous attendons vos précieuses contributions.

mei_fichedocuFiche à remplir avant de soumettre une image au modérateur, qui la rendra publique.


La géolocalisation

À cause de la nature documentaire d’une majorité de photographies ou de l’usage rigoureux qui en est fait en éducation, les détails relatifs à l’endroit où elles ont été prises sont importants. La géolocalisation retrace l’emplacement exact d’une photographie sur une carte ou une image satellitaire. L’interface du site permet d’ajouter les métabalises de géolocalisation à chacune des images téléversées de deux manières simples. La première consiste à saisir l’adresse, la ville, la province et le pays de l’endroit dans le champ Localisation de la fiche documentaire (exemple : 6220, rue Sherbrooke Est, Montréal). L’outil de géolocalisation s’occupe alors de générer les coordonnées géographiques de la photo qui serviront à placer la photographie sur une carte. L’autre manière permet de placer un géomarqueur directement sur une carte de l’endroit. Nous avons utilisé une interface de programmation (API) de Google Map pour développer l’outil; la plupart des utilisateurs y reconnaîtront un environnement cartographique familier. Ceux qui voudront traiter beaucoup de fichiers pourront intégrer les coordonnées géographiques directement dans les métadonnées de leurs séries de photos avant de les téléverser. Il y a bien quelques modèles de caméra et de téléphone qui commencent à intégrer des GPS, mais il faudra attendre encore quelques années avant de pouvoir géolocaliser les images directement au moment de la prise de vue. Par contre, les logiciels de gestion de photographies offrent déjà la possibilité d’ajouter des métabalises de géolocalisation à des séries d’images, ce qui représente un gain appréciable en termes d’efficacité. Nous utilisons Maperture, un plugiciel pour Aperture, mais il a des équivalents qui offrent la fonction pour la plupart des logiciels de gestion de photographies comme Lightroom, Microsoft Pro Photo Tools 2, etc. Le «geotagging», néologisme pour parler de géolocalisation, nous offre la possibilité de naviguer à travers nos photos sans jamais perdre le nord!

mei_geolocalisationL’utilisateur peut aller placer le géomarqueur sur la carte ou l’image satellitaire à l’endroit exact où la photo a été prise.


Les albums

La démarche de la plupart des photographes engendre bien souvent des séries de photographies. Que ce soit l’élève de biologie qui doit produire un herbier sur les plantes printanières ou le professeur qui prépare un exposé sur l’évolution d’un quartier urbain, les albums permettent de regrouper des séries de photographies afin de développer un concept en profondeur. L’utilisateur pourra se créer autant d’albums qu’il le désire et y ajouter les photographies pertinentes en fonction du thème qu’il choisira de développer. De la même manière qu’il peut partager une image, l’utilisateur peut soumettre un album afin de le rendre public. Les images colligées dans un album ne peuvent pas être éditées, mais en créant un album, l’ajout d’un titre et d’une description confère un sens à cet assemblage particulier. Les précieuses séries d’images organisées se retrouvent ainsi sous l’onglet Albums et permettent de raconter des histoires plus complexes.

mei_albumL’album sert à organiser une série de photographies afin de développer un thème.


La recherche, la consultation et le téléchargement

Un des objectifs de cette banque est de développer une offre significative et abondante d’images. Devant la multitude, il est important que l’utilisateur trouve rapidement les photos les plus pertinentes en fonction de ses besoins. La recherche par de simples mots-clés cerne généralement l’essentiel d’une idée. La Recherche avancée et la géolocalisation fournissent une gamme de critères qui complètent bien l’outil de base pour circonscrire des thèmes ou explorer un territoire. L’abondance des résultats générés par les recherches nécessite une interface conviviale qui facilite la consultation. Il faut donner à voir de belle façon. Les résultats de recherche s’affichent par centaines d’imagettes parmi lesquelles nos premiers choix peuvent déjà s’effectuer. Un simple clic sur l’imagette de la page de résultats ou de la carte de géolocalisation mène vers la photographie et sa description. La fiche de la photographie constitue l’unité fondamentale de la base de données et elle fournit tous les renseignements importants : l’image à gauche, le titre, la description, la localisation, la possibilité de Voir sur la carte et, entre autres choses, un hyperlien pour communiquer avec l’auteur et un autre pour Voir ses photos. Le fil d’Ariane conserve les traces de la navigation, le retour vers les résultats initiaux se fait directement. Le diaporama constitue un outil de présentatique fort intéressant où l’utilisateur pourra choisir de contrôler le déroulement ou de regarder défiler les images sans se fatiguer. La fonction plein écran le plonge dans le vif du sujet. Enfin, le téléchargement du fichier de la photographie peut se faire à partir des imagettes ou directement dans la fiche. Le téléchargement offre quatre formats : petit (320 X …pixels), moyen (800 X …), grand (1024 X …) et le format original (variable, mais généralement à la plus haute des résolutions). Les internautes pourront aussi voter sur une échelle de une à cinq étoiles et prendre connaissance des statistiques relatives à la consultation et au téléchargement de cette même photographie.

mei_photo_ficheLa fiche descriptive présente l'essentiel tout en laissant une place de choix à la photographie.


En terminant, nous réitérons notre invitation à partager vos manières de voir. Les personnes qui ont le privilège de parcourir la planète ne devraient pas rater l’occasion de témoigner de leurs découvertes. L’effort collectif que nous avons évoqué d’entrée de jeu repose sur la volonté de rendre compte de l’évolution et de la diversité sociale. Le pouvoir de comprendre le monde s’articule souvent autour de l’angle que l’on a ou que l’on se donne pour le regarder. Dans cette perspective, il n’y a rien comme la confrontation avec différents points de vue pour trouver l’angle qui nous aidera à mieux saisir une part du réel. L’esprit qui anime Le monde en images, un projet pédagogique de longue haleine basé sur la collaboration de tous les internautes et le respect des droits d’auteur, nous incite à reprendre l’expression connue afin d’affirmer à notre tour qu’«un autre monde est possible».

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015