Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 68, Octobre 2008 
Un blogue au service de la pédagogie Version Imprimable  Version imprimable


Martin Benoit, enseignant d'arts appliqués  (Cégep du Vieux Montréal)

mbenoiticone_profweb_recit_139cJe suis tombé rapidement amoureux des TIC et le courriel est devenu le mode de communication que je privilégie avec mes élèves, autant ceux qui étudient actuellement avec moi que les anciens qui s'intéressent encore à la photographie. Depuis juin 2007, j'anime un blogue qui va au delà du contexte scolaire. Lisez ce qui suit pour en apprendre davantage sur mon expérience.

En 1991, je suis allé me perfectionner à Camden, dans le Maine, pour en apprendre un peu plus sur certaines applications d'Adobe et de Kodak. Le contexte de formation était plutôt visionnaire : planchers surélevés; professeurs munis de microphones sans fil; disponibilité de projecteurs multimédias; assistants de cours qui vérifient la compréhension des étudiants… Il est alors devenu évident pour moi qu'un environnement technologique de qualité pouvait favoriser l'enseignement et l'apprentissage.

Revenu au Québec, les micros sans fil et les assistants de cours brillaient par leur absence, mais j'ai commencé à utiliser l'informatique même si mes ressources étaient rudimentaires. Depuis ce temps, j'ai eu le plaisir de voir l'évolution des TIC dans mes cours. Des présentations audiovisuelles, je suis passé aux présentations sur mon ordinateur entouré de mes étudiants, puis à l'utilisation d'acétates électroniques. Maintenant, mes informations sont livrées à l'aide de projecteurs data.

Plus j'essayais les TIC et plus il devenait évident qu'il fallait, pour favoriser l’apprentissage, un environnement adéquat :

  • travail en petits groupes;
  • proximité avec les étudiants;
  • luminosité de la projection de façon à ne pas mettre le local en obscurité totale, ce qui risque d'avoir un effet soporifique;
  • acoustique adéquate pour faciliter la compréhension sans effort.

Je pense aussi qu'il faut utiliser les TIC pour accommoder les différents styles d'apprentissage : le langage, pour les auditifs, et le tableau, pour les visuels. De cette façon, les étudiants sont obligés de regarder et d'écrire, doublant ainsi le message. Il est également essentiel que les étudiants m'écoutent lorsque je présente du contenu ou effectue une démonstration, pour ensuite faire des exercices. Voici comment cela se passe :

  1. J'éteins les moniteurs du laboratoire et j'amène les étudiants dans la partie centrale du local, le plus près possible de moi;
  2. Je demande à un étudiant de contrôler l'ordinateur de manière à projeter ce qui apparaît à l'écran, ce qui contribue à le valoriser et à rendre le rythme plus lent et, conséquemment, les explications de la démonstration plus claires;
  3. Je demeure debout près de l'écran, obligeant ainsi les étudiants à me regarder pendant les explications.

martin_benoit_1
Photographie de Sébastien Bédard


Par la suite, les étudiants se mettent à la tâche et je les encourage à s'entraider plutôt qu'à me demander conseil. Leur voisin est souvent à leur niveau de progrès et de vocabulaire; de surcroît, cela diminue le stress que je pourrais vivre devant tant de mains levées!

Il peut m'arriver de donner des procédures écrites et également des pages Web comme matériel complémentaire.

Afin de rester à l'avant-garde et de fournir du contenu additionnel à mes étudiants, j'ai créé un blogue qui est ouvert aux gens de l'industrie. En invitant ainsi des photographes professionnels à commenter, j'offre aux étudiants d'autres points de vue qui enrichissent mes cours. C'est aussi une manière de vérifier la pertinence de mon approche pédagogique.

Toutefois, la responsabilité d'un tel blogue comporte un défi : attirer les étudiants ainsi que les gens de l'extérieur. Pour le relever, j'ai travaillé sur mon blogue pendant trois mois sans le dire à personne afin qu'il y ait des archives lorsque je le rendrais public. Ce délai m'a d'ailleurs permis de me familiariser avec la technologie des blogues. Après huit mois d'existence, le blogue est visité en moyenne par 140 visiteurs uniques par jour, mes étudiants ou des professionnels. J'utilise le service gratuit Extreme Tracking pour le suivi statistique.

Rien de mieux qu'une application concrète pour voir comment s'intègre le blogue dans mon cours Pratiques professionnelles, que je donne en équipe avec Normand Grégoire. À partir de la mise en situation suivante, j’amène mes étudiants à intervenir dans le blogue :

Avec Normand, nous jouons les rôles de policiers qui accompagnent un criminel pour son procès au palais de justice. Comme tâche, les étudiants doivent photographier leur arrivée et insérer leur meilleure photo dans un gabarit de la première page du Journal de Montréal. D'autres étudiants tournent une vidéo de l'événement. Une fois les manchettes préparées, elles sont affichées sur le blogue et de vrais photojournalistes, comme Francis Vachon, laissent leurs commentaires.

Le blogue de Martin ainsi qu’un clip vidéo présentant l’activité des étudiants durant la mise en situation peuvent être visionnés dans Profweb. Voici une belle occasion d’utiliser l’outil de recherche et, peut-être, de faire un commentaire…

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015