Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 67, Avril 2008 
La cellule animale, un voyage au coeur du vivant Version Imprimable  Version imprimable


Denis Chabot  (CCDMD)

L'étude de la cellule est à la base des sciences de la vie. Les professeurs et les étudiants qui ont besoin d’une description structurale et fonctionnelle de la cellule seront ravis de découvrir La cellule animale, un nouveau site Web produit par le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD), et qui favorise l’intégration des connaissances relatives à l’étude de ce thème fondamental. Dès la page d’accueil, l’interface nous plonge dans le vif du sujet; la navigation peut se faire directement à partir des composantes du modèle cellulaire en trois dimensions, ce qui favorise la compréhension de l’interaction entre les composantes et les processus. À partir des menus déroulants, l’utilisateur peut aussi approfondir son exploration des principaux éléments de fonctionnement du vivant, de l’anatomie cellulaire et des processus qui interagissent entre les composantes de la cellule, avant de réaliser les activités pédagogiques suggérées.

accueil_cellule
La cellule sur la page d’accueil du site permet d’accéder directement aux différentes composantes.


Un GPS de l’infiniment petit

Une évaluation préalable des besoins pour le réseau collégial nous a permis de relever les éléments souhaités par les enseignants de biologie en vue d’offrir un complément original et utile au matériel existant. Les principaux problèmes qui ont été soulevés concernent les relations entre les structures cellulaires, les échelles fort différentes (de 5 à 35 000 nanomètres) où se déroulent les processus, et surtout, la difficulté à saisir leur évolution dynamique. Tout cela nuit considérablement à la compréhension, particulièrement chez les élèves les moins bien préparés. De plus, le matériel disponible jusqu’ici, tels les illustrations dans les manuels ou dans Internet et les modèles en plastique, confinent trop souvent l’élève dans une vision statique ou morcelée de la vie de la cellule.

Nous avons opté pour des illustrations et des animations tridimensionnelles afin d’ajouter un aspect réaliste et dynamique à ces phénomènes microscopiques qui échappent à l’observation sans instrument. Des photographies au microscope viennent confirmer la véracité de ces représentations schématiques.

L’interface permet de naviguer à travers ces ressources multimédias en voyant toujours clairement les relations entre les structures de la cellule, ce qui permet de mieux comprendre les processus complexes qui en régissent les interactions. Une petite échelle graphique graduée en nanomètres, placée au bas de chaque illustration, aide à saisir les différences de taille entre ces nombreux acteurs de l’infiniment petit. La description de chacune des composantes de l’anatomie cellulaire comporte aussi la mention de sa dimension probable.

Les compétences sur lesquelles portent les cours de biologie varient selon les programmes d’études du MELS. Le principal objectif pédagogique que nous avons privilégié est la compréhension du fonctionnement cellulaire, de sa régulation et de ses conséquences sur le vivant. Le site offre différentes mises en situation qui favorisent la compréhension de l'équilibre dynamique de la cellule. L’utilisation attentive de La cellule animale facilite grandement cet apprentissage de base. Étant accessible en ligne gratuitement, le site favorise l’intégration des connaissances et le développement de l’autonomie de l’élève par rapport à son apprentissage.

accueil_cellule2
Le réticulum endoplasmique et une portion du noyau de la cellule illustrés en trois dimensions.

accueil_cellule3
Exemple d’animation relative à l’un des modes de transport actif.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015