Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 67, Avril 2008 
Sous le slogan Prends ta réussite en main!, SAMI-Persévérance lance ses Outils pour réussir Version Imprimable  Version imprimable


Dany Vallerand, responsable des communications, projet SAMI-Persévérance1  (Pour le Cégep@distance)

Le lancement de SAMI-Persévérance

teluq35Qui ne connaît pas un ami, une voisine, un parent qui, pour différentes raisons, a abandonné ses études avant d’être diplômé? Le Centre d’expertise et de recherche sur l’apprentissage à vie (SAVIE2) s’est joint à ses nombreux partenaires et à Inukshuk Sans-fil pour proposer des solutions au décrochage scolaire.

Sous le slogan «Prends ta réussite en main!», SAMI-Persévérance (Système d’Aide Multimédia Interactif à la persévérance aux études postsecondaires) a lancé le 8 février dernier ses Outils pour réussir. Le projet SAMI-Persévérance est un pas de plus vers une société hautement qualifiée. Il a pour but de développer un répertoire virtuel d’outils d’aide multimédia interactifs pour la persévérance aux études postsecondaires. Ces outils permettent de contrer les difficultés qu’éprouvent les élèves au cours de leur première année d’études postsecondaires tout en outillant les professeurs, les tuteurs et les professionnels qui souhaitent intervenir auprès d’eux afin de mettre fin à l’abandon ces études.

Le lancement officiel du projet a eu lieu dans les locaux de la TÉLUQ à Québec, devant une salle comble et enthousiaste de constater les nombreuses possibilités du site Web. La responsable, Louise Sauvé, a ouvert le lancement en offrant une présentation générale du projet. Louise Sauvé est professeure-chercheuse à l’Unité d’enseignement et de recherche (éducation) de la TÉLUQ de même que présidente et directrice de SAVIE.

sauve_sami
Louise Sauvé, Centre d’expertise et de recherche sur l’apprentissage à vie (SAVIE)
et TÉLUQ


Puisque le projet et la réussite des études sont une affaire de cœur, l’équipe a pensé laisser la parole à une dizaine de chercheurs, chercheuses et partenaires, qui ont présenté leur outil multimédia «coup de cœur».

sami2
Alan Wright (University of Windsor), Wilfried Probst (Université du Québec à Montréal),
Louise Sauvé (Centre d’expertise et de recherche sur l’apprentissage à vie -SAVIE- et
TÉLUQ, l’université à distance de l’UQAM), Hugues Lemire (Association étudiante de la
TÉLUQ, l’université à distance de l’UQAM), Nathalie Savard (Cégep de Granby – Haute-
Yamaska), France Landry (Université du Québec à Montréal), Virginie Martel (Université
du Québec à Rimouski, campus de Lévis), Lucie D’Amours (cégep de la Gaspésie et des
Îles), Godelieve Debeurme (Université de Sherbrooke), Isabelle Trudeau (Cégep@distance),
Nicole Racette (TÉLUQ, l’université à distance de l’UQAM).


Parmi les outils dévoilés, voici quelques titres illustrant le type de sujets abordés : Trucs et exercices pour maximiser sa réussite en période de stress, Comment utiliser la bibliothèque et rédiger une bibliographie?, Quel est votre profil d'apprentissage?, Une étudiante apprend à faire son budget, Les étapes de la lecture efficace, Réussir ses études. Les invités au lancement ont pu consulter quelques outils tirés du vaste répertoire et en constater les nombreuses possibilités. L’équipe de présentation était composée des chercheurs, chercheuses et partenaires du projet.

Les chercheurs et chercheuses provenaient de la TÉLUQ, l’université à distance de l’UQAM, de l’UQAR-Campus de Lévis et de l’Université de Sherbrooke, qui se sont associé des enseignants et enseignantes de l’Université du Québec à Montréal, de la University of Windsor, du Cégep@distance, du Collège de la Gaspésie et des Îles, du cégep de Granby–Haute-Yamaska et des partenaires tels que la Fédération des cégeps, l’APOP, le CTREQ, la Feus-Sherbrooke, l’AETELUQ, le Syndicat des tuteurs et tutrices de la Télé-université, le Centre d’aide à la réussite de l’UQAR-Lévis, la Table pédagogique des personnes tutrices de la Télé-Université et les Services à la vie étudiante de l’UQAM.

Louise Sauvé souligne le travail exceptionnel de son équipe : «Le lancement nous a permis de démontrer que l’équipe avait atteint ses objectifs ambitieux de développer un riche et vaste répertoire virtuel d’outils d’aide multimédia interactifs. Nous offrons maintenant aux professeurs, tuteurs et professionnels des solutions et des outils leur permettant de soutenir concrètement les étudiants dans les difficultés qu’ils peuvent rencontrer lors de leur première année d’études postsecondaires. L’équipe peut être fière de l’influence qu’elle aura sur la réussite des jeunes étudiants!»

Nicole Racette, professeure-chercheuse à l’Unité d’enseignement et de recherche (travail, économie et gestion) de la TÉLUQ et membre de l’équipe de recherche, soulignait ainsi l’importance du projet pour la formation : «Le lancement a permis aux invités de constater l'ampleur du travail fait par chacun ainsi que la diversité des sujets touchés par les outils d'aide à la persévérance. Je compte utiliser ces outils à l'intérieur de certains des cours que j'offre par le moyen du téléapprentissage.»


Des données sur la persévérance aux études

La professeure Louise Sauvé (TÉLUQ) pilote de nombreux projets de recherche3 fondés sur les styles d’apprentissage et orientés vers la persévérance aux études (pour prévenir l’abandon4). Le groupe de recherche de SAMI-Persévérance a posé l’hypothèse que la persévérance est fondée sur le profil de la personne et sur ses façons différentes de traiter l’information.

sami3
Alan Wright (University of Windsor), Louise Sauvé (Centre d’expertise et de recherche
sur l’apprentissage à vie - SAVIE - et TÉLUQ), Godelieve Debeurme (Université de
Sherbrooke).


Voici les objectifs du projet :

  1. concevoir et médiatiser des outils d’aide multimédia interactifs à la persévérance en ligne regroupés dans un répertoire virtuel;

  2. développer des outils d’autoformation afin d’aider la communauté apprenante et enseignante à utiliser le répertoire en fonction de ses besoins d’aide à la persévérance;

  3. intégrer ces outils dans un environnement de soutien à la persévérance aux études postsecondaires (SAMI-Persévérance) qui personnalise l’aide apportée à chaque étudiante ou étudiant inscrit en fonction de ses caractéristiques d’apprentissage et des difficultés qu’elle ou il éprouve dans sa première année d’études;

  4. mettre à l’essai ces outils auprès d’étudiants et de professeurs du collégial et de l’université pour examiner leur accessibilité et leur convivialité, d’une part, et, d’autre part, pour recueillir, à l’occasion d’échanges en temps réel, des solutions et des exemples pratiques susceptibles de favoriser la persévérance aux études;

  5. diffuser et faire connaître auprès des collectivités concernées la disponibilité de ces outils d’aide en vue d’une utilisation à plus large échelle.

Comme le souligne Lucie D’Amours, membre du projet et enseignante au cégep de la Gaspésie et des Îles : «Lorsque les élèves nous arrivent en première session, au cégep, les connaît-on réellement? Savons-nous quelle est leur façon d’apprendre, de travailler, de s’organiser? Connaissons-nous leurs valeurs, leurs champs d’intérêt, leurs compétences, leurs difficultés? Savons-nous quel est leur style d’apprentissage? L’élève se connaît-il lui-même suffisamment en regard de ses forces et faiblesses pour mieux s’insérer dans ce système collégial? Nous constatons bien que nos jeunes changent, que nombre d’entre eux ont de plus en plus de difficultés avec leurs stratégies d’apprentissage de base comme la lecture, la prise de notes, la résolution de problèmes, l’organisation, la gestion du temps et bien d’autres. Ils sont souvent bien peu avancés dans la “connaissance de soi” liée à leur cheminement professionnel.»

Mais en réalité, selon les dernières recherches5, 70% d’entre eux sont déjà sur le marché du travail et mènent une double vie d’étudiant-travailleur bien occupée. Or, on sait que nombre d’élèves n’obtiendront pas leur DEC. Au moins un jeune sur cinq serait en situation de décrochage au Québec à l’âge de 19 ans6.


Le site Web SAMI-Persévévrance

SAMI-Persévérance est un environnement Web d’aide et de soutien à la persévérance aux études. Ce système constitue un lieu d’autoapprentissage, d’autoréflexion et d’autoévaluation.

Isabelle Trudeau, chargée de projet au Service de la conception et de la production du Cégep@distance, précise : «Il nous importe aujourd’hui de proposer à l'apprenant des outils d'analyse qui lui permettront de mieux se situer tout au long de son cheminement scolaire. Il convient aussi d'identifier la part qui peut être confiée, par exemple dans le cas d’activités collaboratives, à des outils télématiques et interactifs, et celle qui revient à l'encadrement humain et au tuteur, en prenant soin de fournir à ce dernier les informations et les outils nécessaires à un soutien efficace. La mise en place d’un tel environnement d’aide à la persévérance doit donc nécessairement tenir compte des caractéristiques d’apprentissage des étudiants (Tinto,1999) qui peuvent contribuer à diminuer l’abandon des études à l’université. Ceci ne pouvant se faire sans au préalable avoir affiné notre connaissance (valeurs, attitudes, attentes, besoins) des différentes clientèles avec lesquelles nous devons interagir aujourd’hui et avec qui nous serons appelés à le faire demain.»

Dans le système proposé, l’apprenant peut suivre une démarche de persévérance aux études à différents moments de son cheminement dans un programme d’études, notamment : (1) avant son admission (e-portfolio, démarche de choix de programme d’études); (2) après son inscription et avant la première session d’études (analyse du profil d’apprentissage); (3) au début et pendant sa première session d’études (analyse des besoins ou des difficultés rencontrés, choix des outils d’aide et de soutien, tutorat virtuel) et (4) pendant les autres sessions d’études (développement dans une phase III du programme de recherche et selon les résultats obtenus lors de la première expérimentation de SAMI-Persévérance).

À ce jour, plus de 600 outils ont été rassemblés sur le site Internet :

sami4

En cliquant sur les onglets, vous pourrez accéder au programme de recherche et au répertoire. Vous pourrez y découvrir l’équipe, le résumé du projet et les partenaires sous l’onglet Programme de recherche.

sami5

Pour accéder au répertoire, il suffit de cliquer sur Répertoire dans la page d’accueil. Dans cette section, vous aurez accès à un vidéoclip qui vous permettra de prendre connaissance du fonctionnement du site. Puis, vous pouvez y inscrire des mots clés de recherche pour afficher des outils d’aide susceptibles de répondre à vos besoins.

sami6

Il vous suffit de vous inscrire dans la page d’accueil pour devenir membre. De cette façon, vous pourrez aller plus loin dans l’exploration du site.

SAMI-Persévérance est flexible et adaptable aux réalités de chaque établissement qui l’utilise. L’apprenant peut réaliser une démarche de persévérance aux études à différents moments de son cheminement dans un programme d’études. Les outils d’aide et de soutien sont partagés et accessibles gratuitement dans Internet pour l’ensemble des établissements postsecondaires et organismes à but non lucratif qui soutiennent la réussite et la persévérance de leur clientèle étudiante. SAMI-Persévérance offre également plusieurs outils dont des ressources, des stratégies, un forum de discussion ainsi qu’un outil de vidéoconférence Web permettant d’échanger en temps réel avec d’autres étudiants, des intervenants, etc.

Vous y trouverez des outils d’aide multimédia et interactifs qui facilitent le développement de compétences communicationnelles, langagières et technologiques, qui améliorent les stratégies d’études et de gestion, qui proposent des méthodes efficaces de gestion du temps, des finances, du stress et qui aident les élèves à s’adapter aux exigences des études postsecondaires.


1 Dany Vallerand est rattaché à la Direction de l'enseignement et de la recherche de la TÉLUQ, l'université à distance de l'UQAM. Il y coordonne notamment les communications pour des projets spéciaux.

2 SAVIE (Société pour l’apprentissage à vie) est un centre d’expertise et de recherche. Louise Sauvé, professeure-chercheuse à l’UER Éducation de la TÉLUQ, l’université à distance de l’UQAM, en est la présidente et directrice.

3 Sauvé, L., Debeurme, G., Martel, V., Wright, A., Hanca, G. et M. Castonguay (2007). L'abandon et la persévérance aux études postsecondaires : les données récentes de la recherche, Québec, rapport déposé au FQRSC, SAVIE, juin 2007, 298 pages, en ligne : http://www.savie.qc.ca/CampusVirtuel/Upload/Fichiers/SAMI-_rapport_final_vf.pdf.

4 «Au Québec, les dernières statistiques (MELS, 2005) montrent que 20,2% des étudiants abandonnent leurs études universitaires tandis que 27% des étudiants n’obtiennent pas leur DEC dans les programmes de formation pré-universitaire. Ces taux d’abandon constituent des enjeux de taille pour les établissements d’enseignement, qui font face au défi de retenir les étudiants à différents moments de leurs études. Selon le MELS (2005), les étudiants au baccalauréat fréquentent l’université en moyenne 2,7 sessions avant d’abandonner tandis qu’au collégial, ils étudient en moyenne 1,5 année.» (Louise Sauvé)

5 Roy, Jacques (2006), Les logiques sociales et la réussite scolaire de cégépiens, Québec, Les éditions de l’IQRC – PUL, p. 42.

6 Données du MEQ, 2004, cité dans Roy, Jacques (2006), op.cit., p. 3.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015