Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 65, Octobre 2007 
Un outil captivant Version Imprimable  Version imprimable


Mark Butorac  (Un dossier de la Vitrine Technologie-Éducation)

sceau_dossier_vitrineAdobe Captivate est un outil pour la création de présentations multimédias, de simulations ou de questionnaires. Le logiciel utilise une technique intuitive de capture d’écran permettant aux professeurs de créer du matériel didactique efficace en très peu de temps et généralement en format Flash (SWF).

Essentiellement, le logiciel permet à des professionnels de la formation de créer des didacticiels multimédias interactifs. Les cégeps et universités du Québec peuvent se procurer une licence d’utilisation au coût de 100$ l'unité par l’entremise du programme d’achats en groupe de la Vitrine Technologie-Éducation. Plusieurs stratégies d'enseignement peuvent être appliquées :


Formation à base de scénarios

Cette approche facilite l’enseignement de compétences sociales comme les contacts interpersonnels. Elle permet à l’éducateur de créer ce qu’on appelle des «scénarios à embranchements» complexes. Les professeurs en sciences infirmières, par exemple, trouveront cet outil très utile pour former leurs étudiants sur le plan de leurs interactions avec le public, où ils feront face à plusieurs situations délicates.

captivate_1

captivate_2

Créez facilement des scénarios variés


Les professeurs peuvent modifier les différents scénarios et les adapter à leurs besoins. Les scénarios peuvent également être complétés de contenus vidéo, audio ou d’images.


Démonstrations logicielles

Les professeurs de toutes disciplines peuvent enregistrer leurs démonstrations logicielles en enregistrant ce qui se passe sur leur écran et en diffusant ces enregistrements sur le site Web du cours. Les étudiants peuvent ensuite les visionner aussi souvent qu’ils le désirent.


Simulations interactives

Cette approche est similaire à celle des démonstrations logiciels, mais y ajoute l’interactivité pour renforcer ou tester le matériel enseigné. Par exemple, un professeur pourrait y recourir pour expliquer comment ouvrir une session sur le réseau, comment utiliser Excel ou comment consulter ses résultats scolaires en ligne.

À chaque étape du processus, le professeur peut ajouter un élément interactif que l’étudiant doit compléter avec succès avant de passer à la prochaine section. En ajoutant des cases de saisie de texte et des cases à cocher, la démonstration peut devenir une façon pratique d’évaluer l’utilisateur. Bien que Captivate 2 puisse faire tout cela automatiquement, il vous sera nécessaire de faire quelques petits ajustements.


Questionnaires

Les questionnaires peuvent devenir des applications indépendantes ou ils peuvent être intégrés aux démonstrations, simulations ou scénarios. Dans ce cas, les étudiants sont évalués instantanément sur leur compréhension du matériel. De plus, les résultats des tests peuvent être facilement exportés vers tout système de gestion de l’apprentissage compatible avec SCORM, tels que DECClic, WebCT ou Moodle.

captivate_3

Un modèle pour la création de différents types de questionnaires

captivate_4

Création des questions


Modèles

Le logiciel offre des gabarits guidant tout nouvel utilisateur dans chacune des étapes de création. Vous commencez avec un projet vierge pour une formation à base de scénarios, ou vous enregistrez l’activité sur votre écran pour une démonstration logicielle. Si vous désirez des éléments interactifs, ajoutez simplement les cases de saisie de texte et les questions.


Sous le capot

Contrairement à d’autres logiciels de capture d’écran comme Camtesia, qui captent tout dans un seul fichier volumineux contenant de la vidéo, de l’audio, des déplacements et des clics de souris, Captivate capte plutôt des diapositives distinctes. Chacune d’elles contient une nouvelle image de l’application, rendant ainsi possible l’ajout d’éléments interactifs à chaque étape. La mise à jour du fichier est également très simple. Il ne suffit que d’y insérer une nouvelle diapositive et le fichier est mis à jour.

La possibilité d’importer des fichiers multimédias est un de ses points forts. Les professeurs peuvent importer des images, des fichiers audio et de la vidéo. Il est même possible d’importer des diapositives créées en PowerPoint, d’ajouter de la narration entre chaque diapositive et d’inclure des notes à ces dernières.

Le contenu vidéo est encodé en Flash, ce qui génère un fichier plutôt léger, quoique de haute qualité. Si vous désirez créer des projets avec beaucoup de vidéo, Captivate 2 s’intègre facilement aux serveurs de contenu multimédia.

Fait à noter, le fichier final est exporté vers un fichier de format Flash qui peut par la suite être intégré à une page Web ou téléversé sur un système de gestion d’apprentissages. Étant donné que 97% des ordinateurs possèdent un lecteur Flash, les professeurs sont assurés que leurs étudiants pourront avoir accès au matériel.

Pour les technophiles, le logiciel est aussi doté d’un outil d’analyse de bande passante affichant la taille et les kilo-octets par seconde de chaque diapositive. Il est alors possible de réduire la vitesse de défilement ou d’accroître la compression JPEG afin d’atteindre le débit voulu. Pour la majorité des projets, ce genre de réglage n’est toutefois pas nécessaire.

Si vous le désirez, il est possible d’exporter la composante audio, y compris la narration, vers un fichier de format MP3 pour la baladodiffusion. Vous pouvez également imprimer les diapositives ou les notes pour les distribuer ou les utiliser comme matériel didactique.


Conclusion

Adobe Captivate 2 est un outil très utile. C’est un excellent choix pour ceux qui «filment» leur écran d’ordinateur, créent des questionnaires en ligne ou montent des simulations.

En résumé, les avantages du logiciel sont les suivants :

  • création facile de matériel pour les utilisateurs ayant peu de connaissances informatiques;
  • support multimédia;
  • peut servir pour des formations à base de scénarios, des démonstrations logicielles et des questionnaires;
  • fichier final exportable en Flash, un format extrêmement répandu;
  • possibilité d’utiliser des objets créés antérieurement, tels de la vidéo, de l’audio, des images ou des diapositives PowerPoint.

D’autres logiciels tentent d’accomplir le même boulot. Camtasia est bon, mais rend la création d’éléments interactifs plus difficile et sa mise à jour est compliquée. Wildform Wild Presenter est un autre logiciel Flash de formation assistée par ordinateur plus facile à utiliser et moins dispendieux, mais ses caractéristiques sont limitées.

Une version d’essai de 30 jours en français est offerte sur : http://www.adobe.com/fr/products/captivate/

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 02/05/2014