Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 62, Octobre 2006 
Aperçu des applications technopédagogiques en développement au Cégep@distance Version Imprimable  Version imprimable


Bernard Vallée, Catherine Viens, Lise Damphousse et Suzanne Cormier  (Cégep@distance)

Voici un rapide tour d’horizon des principales applications technologiques que nous développons actuellement dans nos cours à distance.

Il est utile de rappeler qu’au Cégep@distance, nous concevons, développons et produisons des cours à distance qui, selon leur nature et leurs buts spécifiques, comportent une variété de médias et d’outils. Ces cours sont dits «autoportants», ce qui signifie que l’ensemble du matériel que l’étudiant reçoit chez lui ou auquel il accède dans Internet, le cas échéant, est suffisant pour son apprentissage. En d’autres mots, le matériel pédagogique mis à sa disposition devient l’instrument essentiel de sa formation. Dans ce contexte, les applications technopédagogiques que nous élaborons doivent soutenir efficacement la motivation et la persévérance des étudiants ainsi que, bien sûr, l’acquisition de la compétence.

Nous croyons que ces applications, tant par leur originalité que par leur côté pratique, peuvent être utiles aux professeurs du réseau collégial, d’autant plus que le matériel du Cégep@distance leur est accessible, sauf en ce qui concerne les évaluations notées.

Nous traiterons de quatre familles d’applications :

  • Le logiciel Excel comme outil d’application pédagogique dans trois cours à distance
  • Un site Web transactionnel pour expliquer les systèmes d’information
  • L’utilisation d’un forum pour travailler en équipe
  • Le portfolio électronique dans le contexte d’un stage


Excel comme outil d’application pédagogique dans trois cours à distance

Nous avons réalisé un ensemble d’applications pédagogiques avec le logiciel Excel dans le cadre de trois cours à distance : un cours en sciences humaines et deux cours en techniques de comptabilité et de gestion.

En sciences humaines, nous avons développé sur cédérom des gabarits Excel pour le cours Initiation pratique à la méthodologie des sciences humaines. Nous étions tenus de familiariser l’étudiant avec des outils informatiques, notamment pour le traitement de données quantitatives résultant d’une recherche simple qu’il aurait effectuée. Nous avions cependant une contrainte : ne pas avoir à offrir un cours sur Excel à l’intérieur même d’un cours de méthodologie. Les treize gabarits réalisés correspondent aux types d’analyses de données présentées dans le cours (analyse descriptive, plan simple, plan factoriel combiné, etc.). Chaque gabarit comprend un onglet de consigne et d’exemple, ainsi qu’un onglet gabarit où certaines cellules du logiciel sont bloquées alors que d’autres doivent être remplies par l’étudiant en fonction des variables qu’il doit nommer et des données obtenues au moment de sa recherche. Au fur et à mesure que les données sont insérées dans le gabarit, Excel construit les figures, les tableaux ou les histogrammes correspondants.

Le cours Méthodes et outils de gestion propose des outils de gestion tels que le diagramme de Gantt, les tableaux de bord et un plan de réalisation avec échéancier. Excel permet ainsi à l’étudiant de réaliser des tâches de planification, d’organisation et de contrôle en fonction de diverses mises en situation qui impliquent l’usage de tels outils. Par exemple, si l’étudiant doit organiser une soirée de retrouvailles, il utilisera l’outil présentant un plan de réalisation en y insérant des tâches, des durées, un ordonnancement et des ressources, qui seront reportés dans un échéancier. Tout retard touchant une tâche inscrite dans l’échéancier décalera automatiquement les autres tâches en ajustant leur échéance.

Dans le cours Cycle comptable 1, l’étudiant est appelé à produire des états financiers, à effectuer l’enregistrement manuel des opérations comptables d’une petite entreprise, à déterminer l’effet des opérations sur les comptes et à comptabiliser les salaires. À partir d’une mise en situation présentant une entreprise fictive, des exercices d’assimilation ont été réalisés avec Excel. Pour chacune des opérations effectuées durant une période donnée, l’étudiant doit déterminer l'effet produit sur les comptes du bilan de l’entreprise. Après avoir téléchargé le fichier Excel renfermant les opérations de l’entreprise, il réalise son mandat en suivant les trois étapes suggérées. Il indique d’abord si l'opération modifie le bilan; par la suite, il détermine les comptes visés par l’opération et inscrit les montants appropriés; enfin, il s’assure que l’équilibre du bilan soit maintenu. On fournit des commentaires formatifs à chacune des étapes.

La valeur pédagogique de ces différentes applications réside dans leur capacité à susciter l’interaction avec l’étudiant en l’amenant à développer progressivement la compétence sur laquelle porte le cours.


Les sites Web transactionnels démystifiés

Vous est-il déjà arrivé de faire un achat en ligne, de vous inscrire à un programme de points fidélité dans Internet ou d’y consulter votre compte bancaire? Dans l’affirmative, vous avez sans doute remarqué que vous devez fournir quelques renseignements personnels, un code d’utilisateur et un mot de passe afin de procéder à votre opération. Mais qu’arrive-t-il alors des informations que vous fournissez? Comment un site Web peut-il gérer toutes ces données sans se tromper? C’est que, derrière tout cela, un système gère les informations accompagnées d’une base de données.

Dans le cadre du DEC en techniques de comptabilité et de gestion (TCG), les étudiants doivent développer la compétence Produire une application informatique répondant à un besoin d’information administrative. Sachant que les technologies sont omniprésentes dans le domaine de la gestion et que le technicien est appelé à diversifier sa tâche, nous développons actuellement le cours Applications informatiques en administration de façon à permettre à l’étudiant de comprendre les systèmes d’information derrière un site Web transactionnel.

Comment réussir à enseigner cette compétence à distance? En combinant l’approche par compétences et les technologies, bien sûr! Ainsi, l’étudiant est amené, grâce à divers mandats et exercices, à tenir le rôle d’un technicien en comptabilité et en gestion dans un organisme offrant des services à la population : un centre culturel et sportif. C’est à travers sa tâche de technicien qu’il aura à analyser les besoins de son entreprise afin de développer un nouveau créneau : l’inscription en ligne aux activités offertes par le centre. Il aura d’abord à délimiter les grandes lignes de son système d’information au moyen de la modélisation des données. Une fois les bases formant le système établies, il devra opérationnaliser le tout à travers un site Web transactionnel. Il sera amené, grâce à des tutoriels, à des démonstrations en ligne, à une foire aux questions et à des outils informatiques sélectionnés, à compléter une partie du site Web existant afin d’offrir le nouveau service aux abonnés du centre.

À la fin du cours, avec ces nouvelles habiletés acquises, l’étudiant ne verra plus jamais les sites Web transactionnels de la même façon. Il saura ce qui se cache derrière eux. L’idée n’est pas de faire des étudiants en TCG des programmeurs, mais des gens suffisamment informés pour participer à un comité visant à développer de telles applications et utiliser le vocabulaire requis. Curieux d’en savoir plus? Surveillez la sortie du cours dans les prochains mois. Vous verrez, rien n’est impossible en formation à distance!


À quoi peut bien servir le forum dans un cours?

Dans le contexte de la mondialisation des échanges, le fonctionnement des entreprises modernes a évolué au point où de nombreuses tâches exigeant autrefois la présence physique des individus s’effectuent dorénavant avec succès à distance, grâce au réseau Internet et à ses outils de communication. L’élaboration, selon l’approche par compétences, du cours intitulé Approche client du DEC en techniques de comptabilité et de gestion s’inspire de cette réalité incontournable. Le sujet d’étude? Animer un groupe de travail, résoudre des problèmes en équipe, préparer et négocier une entente client-fournisseur, démontrer des habiletés de communication dans un contexte de gestion et d’approche client.

Le modèle technopédagogique du cours s’appuie sur les forums textuels asynchrones, le travail collaboratif et l’encadrement télématique, tout comme plusieurs cours à distance et expériences bien documentés, au Cégep@distance, à la Téluq et ailleurs. Bien que le contexte d’application diffère, la vision n’est pas nouvelle; elle existait avant et indépendamment de l’approche par compétences telle qu’on la connaît dans le réseau collégial.

La participation aux échanges ainsi que la réalisation des devoirs en équipe dans les forums sont obligatoires. L’étudiant ne peut pas réussir ce cours s’il n’a pas participé aux activités collectives. Bien que les inscriptions au cours aient lieu en tout temps, le démarrage se fait en cohortes pour faciliter l’organisation des activités. Voici un aperçu des modalités de communication du cours Approche client.

Types d’activités

Moyens de communication Disponibilité Animation
Échanges privés

Messagerie interne

Continue Aucune
Échanges sur le contenu

Forum de groupe

Continue Tuteur
Travail collaboratif (devoirs) Forum d’équipe Ponctuelle Coéquipiers


Le forum est un espace virtuel dans Internet qui permet l’échange à distance de messages asynchrones, c’est-à-dire en temps différé. Deux types de forums sont utilisés. Le forum de groupe est accessible du début à la fin du cours pour permettre aux étudiants de communiquer, entre eux et avec la tutrice ou le tuteur. La vocation de ce forum est d’offrir un lieu d’échange lié principalement aux aspects pédagogiques et organisationnels d’intérêt public. Il va sans dire que le forum est aussi un moyen de socialisation qui permet d’établir des liens, malgré la distance.

Le forum d’équipe est utilisé uniquement pour réaliser un devoir en équipe de deux ou de trois personnes, selon des modalités précises et un délai déterminé (environ une semaine). Ce forum est privé, c’est-à-dire que son accès est réservé uniquement aux membres d’une même équipe. Une fois la tâche accomplie, son contenu est archivé, puis le forum est fermé afin de préserver la confidentialité des échanges.

Pour permettre la réalisation des devoirs, le tuteur forme des équipes de deux ou trois étudiants et leur propose une mise en situation servant de prétexte aux interactions et au travail d’équipe. L’étudiant obtient toujours une note individuelle même si l’activité exige une production commune. Un devoir comporte habituellement trois volets : (1) une production d’équipe; (2) l’évaluation par l’étudiant de sa propre performance et de celle de son équipe à l’aide d’une grille; (3) une performance de communication sous forme de traces écrites démontrant l’apport de chacun à la résolution du problème ainsi que les habiletés déployées. Dans ce modèle, le tuteur assume des responsabilités nouvelles ou élargies. Il a un rôle important à jouer quant au soutien pédagogique, moral, organisationnel et méthodologique. Avec l’implantation de l’approche par compétences, il agit comme spécialiste praticien du domaine d’étude, non pas pour corriger un devoir, mais pour évaluer une performance et fournir une rétroaction appropriée à l’aide d’une grille critériée. Avec l’encadrement télématique collectif, il doit maîtriser la communication écrite et être disponible pour assurer l’animation et la gestion des groupes, des équipes et des forums.

Ce projet a nécessité le déploiement de stratégies d’apprentissage, d’encadrement et d’évaluation originales, adaptées au contexte de la formation à distance. La clé? L’intégration, dans le design préalable du cours, d’activités structurées de discussion et de travail collaboratif qui donnent lieu à une prestation laissant des traces écrites. L’évaluation de la compétence peut alors s’appuyer sur une performance observable de l’étudiant.


Le portfolio électronique dans le contexte d’un stage

Le Cégep@distance fait face à des défis comparables à ceux des autres cégeps en matière d’encadrement et d’évaluation des étudiants inscrits à des stages et ce, dans ses différents programmes. Cependant, dans un contexte de formation à distance et d’approche par compétences, il nous faut pouvoir compter sur des outils autres que les outils papier utilisés dans les évaluations traditionnelles.

Une réflexion est donc en cours pour préciser quels outils permettraient d’assurer un meilleur encadrement et une meilleure évaluation des étudiants. De façon plus précise, ce projet vise l’utilisation optimale de moyens technologiques pour la création d’un modèle d’encadrement et d’évaluation ayant pour élément central l’utilisation du portfolio numérique et ce, tant par l’étudiant que par les tuteurs chargés de l’encadrement. Ainsi, nous misons sur un outil qui permettra à l’étudiant non seulement de consigner ses productions, mais aussi de s’autoévaluer et de constater l’évolution de son cheminement. Quant au tuteur chargé de l’encadrement, le portfolio numérique devrait lui permettre de mieux connaître l’étudiant, ses centres d’intérêt, ses besoins, de lui offrir un accompagnement tout au long de ses apprentissages et de l’évaluer formativement et sommativement.

À ce titre, le développement d’un portfolio numérique nous apparaît comme un outil prometteur tant pour l’apprentissage que pour évaluer les étudiants, leur permettre de présenter leurs réalisations, et amener les utilisateurs à partager leurs connaissances, compétences et réalisations.

Le portfolio numérique pourrait également être utilisé par des étudiants adultes désireux de faire valoir leurs compétences acquises sur le marché du travail à travers un processus de reconnaissance des acquis.

Par l’utilisation du portfolio numérique, nous visons l’amélioration de l’encadrement et de l’évaluation à distance des étudiants inscrits aux différents programmes offerts par le Cégep@distance, y compris les stages.


En conclusion


Notre modèle de formation à distance nous incite à l’innovation en matières d’applications technopédagogiques. Ce bref tour d’horizon, bien que non exhaustif, nous a permis de vous présenter certains de nos projets actuellement en développement.

Ces applications, nous en sommes convaincus, peuvent être utiles pour les professeurs du réseau dans leur pratique d’enseignement. Dans cette perspective, certains des thèmes évoqués feront l’objet d’un article plus détaillé dans la prochaine année.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015