Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 27, Février 1999 
No need for French in cegeps ! Version Imprimable  Version imprimable


Pierre-Julien Guay  (Vitrine APO)

Si on se fie à certains enseignants en formation professionnelle et technique, les versions françaises des logiciels courants pourraient bien ne plus exister. Sous prétexte que ce sont les versions anglaises qui sont utilisées dans le milieu du travail, ces enseignants refusent de se servir de la version française en classe !

Pourtant, la Charte de la langue française stipule en effet que, lorsque la version française d'un produit logiciel est disponible, c'est cette version qui doit être utilisée. Les entreprises sont donc tenues légalement d'acheter la version française. L'erreur des artisans de la Charte, c'est qu'ils ont cru que les collèges et les universités feraient automatiquement la promotion de l'utilisation du français pour les logiciels.

Les enseignants prétendent que leurs élèves risquent de s'embrouiller avec les termes français et anglais. Dans le cas d'AutoCad, par exemple, les commandes clavier en anglais continuent d'être reconnues par le logiciel, ce qui facilite l'adaptation. En juin dernier, la Vitrine APO annonçait une première dans le monde de l'éducation. Après plusieurs années de discussion avec AutoDesk, il devenait possible de se procurer une licence annuelle pour plusieurs produits AutoDesk pour un laboratoire de 25 postes pour le prix de trois licences habituelles (4 500 $).

Près des trois quarts des établissements qui avaient commandé la version française des produits AutoDesk ont ensuite cédé à la pression de leurs enseignants et fait l'achat de la version anglaise. Il est navrant de constater qu'après tous les efforts entrepris pour préserver le français au Québec les directions de collège laissent les professeurs choisir délibérément d'utiliser des logiciels en anglais pour leur enseignement.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015