Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 29, Mai 1999 
Vous avez du courrier Version Imprimable  Version imprimable


Pierre-Julien Guay  (Vitrine APO)

 

Au Québec, tous les collèges offrent gratuitement une adresse de courrier électronique à leurs enseignants. Aujourd'hui, les problèmes de transmission et de réception d'accents sont terminés, plus rien ne s'oppose à faire circuler vos écrits partout sur la planète, une fois maîtrisé l'art d'exprimer sans équivoque vos émotions.

 

Plusieurs sources permettent de trouver les adresses électroniques de collègues. Certains collèges offrent un annuaire électronique. Le Bottin des cégeps, publié par la Fédération des cégeps, comprend les adresses de plusieurs cadres et professionnels du réseau. La Salle des profs de l'APOP et l'Inforoute de la formation professionnelle et technique permettent de trouver les adresses électroniques d'enseignants d'une même discipline. Le site offre également les adresses des responsables des APO.

Afin de respecter les conventions d'utilisation d'une adresse fournie par votre établissement, vous devez éviter d'afficher son nom de domaine (ex. : college.qc.ca) relié à vos opinions personnelles dans les forums de discussion. D'autant plus que des sites spécialisés, tels que DejaNews, peuvent vous permettre de prendre connaissance des opinions de certains collègues sur une très grande variété de sujets. Quitte à utiliser une adresse personnelle, disponible gratuitement auprès de plusieurs fournisseurs dont Yahoo ou MailExcite.

Mon avis personnel est qu'il faut considérer le courrier électronique comme un moyen public de communication. Si une trace écrite de vos communications est parfois une bénédiction, cela peut être aussi une façon de vous prendre en défaut. Quel internaute n'a pas une fois répondu du tac au tac à un message de forum provocant pour se mordre amèrement ensuite les doigts. C'est de cette manière qu'en quelques heures j'ai pu créer un petit incident diplomatique me valant les appels de hauts fonctionnaires courroucés et même du consulat du pays concerné !

Il ne faut pas présumer que vos correspondants connaissent toutes les subtilités du courrier électronique. À preuve, ce professionnel qui avait transmis une copie cachée d'un message de remontrances destiné à un subalterne. Le patron, qui n'avait aucune idée de ce qu'était un message caché, a tout bonnement imprimé le message pour le remettre au subalterne avec le cafouillage que vous imaginez.

J'ai aussi été témoin à l'étranger d'une tentative d'espionnage électronique où un individu se pensait bien malin en utilisant la connexion Internet d'un poste de travail pour s'envoyer au pays une copie d'un contrat laissé affiché à l'écran, sans penser que le logiciel de courrier gardait fidèlement une copie de tout le courrier envoyé. Bien sûr, cette copie de contrat n'a jamais servi à rien.

Même dans un réseau local, un curieux muni d'un logiciel renifleur de réseau, facilement disponible sur Internet, peut observer tout à loisir les paquets circulant sur un réseau local et voir défiler au passage les sites Web visités par un ordinateur en particulier ainsi que le courrier reçu et envoyé.


Utilisations pédagogiques

L'utilisation du courrier électronique par les étudiants a de nombreuses applications, dont le développement conjoint de projets. Dans le concours Histoires croisées, des équipes composées de jeunes Français et Québécois doivent développer un site Internet. Le courrier leur sert à synchroniser les travaux. Cela peut aussi s'appliquer pour l'apprentissage d'une langue seconde.

Vous pouvez également vous abonner à des listes de diffusion ou de discussion Dans une liste de discussion, chaque correspondant reçoit automatiquement les messages des autres participants. Dans les forums publics (Usenet), il existe une grande variété de sujets de discussion en français. La consultation et l'abonnement à ces listes se font généralement à l'aide du fureteur. Presque toujours, un bon samaritain construit un répertoire des thèmes de discussion qui permet à un nouveau venu de prendre rapidement connaissance du sujet, par exemple, le cognac. Ce sont les Foires aux questions (FAQ).

D'autres listes sont semi-privées et traitent de pédagogie ou d'une discipline en particulier. Elles utilisent surtout le courrier électronique traditionnel. Un formulaire ou une demande par courrier électronique permet habituellement de s'abonner ou de supprimer son abonnement. Un bon exemple est la liste de l'APOP. Utilisées par des étudiants, ces listes peuvent servir de support à des activités d'apprentissage collaboratif.

Une liste de diffusion permet de recevoir régulièrement des messages sur un thème particulier, envoyés par un organisme ou une personne. Un bon exemple est la liste de la Vitrine APO. Pourquoi ne pas commencer aujourd'hui à exploiter tout le potentiel du courrier électronique pour enrichir votre vie personnelle et vos pratiques pédagogiques ?

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015