Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 41, Octobre 2001 
Mots entrecroisés et enseignement de la littérature, une hérésie? Version Imprimable  Version imprimable


Marcel Fortin, Enseignant à la retraite

L'amour de la littérature, qu’en est-il devant des classes de non-lecteurs? Notre passion peut-elle être contagieuse au point de changer ces élèves en personnes curieuses, attentives à notre héritage littéraire? Oui, le défi est de taille pour tous ceux et celles qui enseignent encore la littérature malgré tous les obstacles … Dernièrement, je me disais que trouver des moyens, des stratégies afin de les soutenir, ce serait bien. Alors, fidèle à mes habitudes, j’ai regardé du côté des TIC… et je crois y avoir trouvé un bon petit moyen d’animer des ateliers sur nos auteurs québécois ou autres.

Ma suggestion peut sembler simple, bonne pour être appliquée à d’autres savoirs ou utilisée en mode solitaire. Certes, il s’agit d’un jeu de société traditionnel, mais on peut le détourner au profit d’une mise en situation : une conversation sur un sujet de son choix. Ce jeu est pratiqué depuis fort longtemps par les cruciverbistes, les amateurs de mots croisés.

Loin de moi la tentation de surévaluer les mérites de ce jeu, mais je me dis que lorsque des cruciverbistes se rencontrent et se mettent à plusieurs pour remplir une grille, il devient passionnant de les voir s’animer, discuter entre eux. Et bientôt, en jouant, en conversant sur les énigmes de la grille, les mémoires personnelles respectives s’allument… Et on se souvient de mille choses, de mille mots… Que ce serait passionnant si on pouvait le faire avec des étudiants en littérature…

Vous voudriez vérifier les mérites de ma suggestion? Alors, avec trois ou quatre collègues, déchiffrez la grille proposée ce mois-ci dans CLIC. Et voyez si vos échanges ne tournent pas en conversations libres sur vos souvenirs des auteurs, des œuvres, très loin de la grille elle-même… et pour le mieux, car la littérature revit entre vous. Enseigner la littérature de nos jours, c’est relever un grand défi et il ne faut négliger aucun moyen, aussi humble soit-il.

Pourquoi ne pas bâtir vos propres grilles que vous pourrez imprimer et distribuer avec les questions? Ce n’est pas plus compliqué que de travailler avec un traitement de texte. Vous pourrez alors utiliser vos grilles en classe, sans ordinateur. Faites monter d’autres grilles, des questions et des dictionnaires par vos élèves! On peut aussi bâtir des listes de questions, avec ou sans indices, sur les person-nages des romans étudiés, lus. Amusez-vous bien!

Mots entrecroisés est disponible gratuitement au CCDMD; pour remplir cette grille en ligne ou pour la télédécharger sur votre poste, reportez-vous à l’adresse suivante : www.ccdmd.qc.ca/mots

Bonne découverte et bon travail avec vos collègues et vos élèves! 

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015