Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 43, Février 2002 
Nouveaux regards sur Antidote MP, le correcteur du millénaire! Version Imprimable  Version imprimable


Marcel Fortin, Enseignant à la retraite

Les lecteurs de Clic se souviendront qu’en 1997 nous avions applaudi généreusement la parution de la trousse d’outils linguistiques de Druide informatique, notre première console d’écriture. La richesse du dictionnaire nous avait beaucoup plu ainsi que sa capacité de desservir la clientèle de toute la francophonie, de faire large place au parler québécois, et enfin, de donner les marques d’usage. C’était de fait une vraie révolution! La grammaire des difficultés et le conjugueur étaient aussi très bien faits et bien utiles. Mais je me souviens d’avoir eu des réticences pour le module de correction et analyse. Pourquoi? Tout simplement à cause de sa lenteur et de son mode phrase à phrase, qui contrariaient trop mes stratégies d’autocorrection (faites surtout de relectures multiples en survolant mon texte). Après un premier jet, je ne pouvais arrêter ma pensée et revenir au pas à pas. Ce module manquait de fluidité, d’élan, alors que j’appréciais beaucoup les informations ponctuelles fournies par les autres. Mais, très vite, j’ai compris que c’était là un problème de jeunesse de l’instrument. La fluidité de navigation entre les outils dictionnaire, grammaire et conjugueur, donnait des ailes aux consultations faites en cours de rédaction et ce plaisir m’aida à patienter et à attendre un Antidote mûri, en pleine possession de ses moyens: le MP, le multiphrase.


Si vous avez éprouvé les mêmes réticences que moi pour le correcteur phrase à phrase, sachez que c’est maintenant chose du passé, car le nouvel Antidote correcteur embrasse tout le texte à la fois! Sans rien perdre de son pouvoir d’analyse, de détection! Au contraire, il est maintenant équipé d’un tableau enrichi de réglages (plus de 60) de correction fort bien faits qui nous invitent à prendre conscience des choix variés de tout scripteur, rédacteur, sous les aspects du style, de la ponctuation, de la gestion des espaces, des problèmes de confusion, etc. Ces réglages font souvent toute la différence tant ils sont efficaces: ils modulent vraiment des paramètres importants de la correction du texte. Un seul essai vous en convaincra.




Réglage du correcteur


Deux écrans!

Avec Antidote MP (pour multiphrase, vous l’aviez deviné!), nous entrons aussi dans un monde stimulant de rétroaction de correction avec un service de STATISTIQUES dynamiques qui fournissent de fait une synthèse chiffrée de notre maîtrise textuelle grammaticale. Quand vous rédigez un texte et que, une fois qu’il est complété, vous appelez le correcteur, vous obtenez un écran sur lequel votre texte apparaît assez rapidement, avec toutes les alertes du correcteur. Si, avant de commencer votre révision, vous appelez le service STATISTIQUES, vous obtenez un graphique à barres, une sorte de rayon X de l’état de votre texte. Et si vous commencez à faire les corrections suggérées, alors vous voyez les barres changer de couleur, reflétant immédia-tement les corrections apportées! Un encouragement immédiat et certain par rétroaction dynamique. Vous êtes profes-seur? Alors, vous imaginez déjà l'immense potentiel pédagogique de cet outil…

La technologie multiphrase permet à Antidote de mieux voir les répétitions, les contradictions et les erreurs de référence, éléments qui exigent en premier lieu de faire l’analyse du texte en entier plutôt que phrase par phrase.





Statistiques de corrections


Un bilan

Avec son habileté en correction multiphrase, Antidote a gagné une interface de révision plus souple et plus dynamique qui sert les stratégies de relecture en survol. Il a gagné beaucoup aussi en vitesse (même sur mon vieux G3 à 233 MHz) grâce à de nouveaux algorithmes; il a de plus grandi en « sagesse » (précision) d’analyse grâce à plus de 100 000 nouvelles informations linguistiques intégrées au dictionnaire central. Il commet beaucoup moins de fausses détections et, de plus, Antidote maîtrise la magie de l’infobulle qui donne en un clin d’œil l’explication de l’alerte (vous n'avez qu'à placer votre curseur sur une alerte).

Enfin, il reconnaît les passages en langue étrangère et les saute carrément. Autre point important: il sait vous encourager par son service de statistiques dynamiques en répartition et typologie des erreurs.



Infobulle

Dans l’histoire du développement des aides informatiques à l’écriture, Antidote mérite et occupe de fait une place marquante d’autant plus qu’on a su maintenir une architecture fonctionnelle et une interface claire, agréable et cela, en plus des nombreuses nouveautés ajoutées au fil des ans. Dans sa version MP, vous vous retrouverez instantanément, car tout a un air familier malgré les changements importants. Antidote grandit en puissance et en beauté.


Et les autres outils?

À elle seule, la révolution engendrée par le multiphrase mérite que vous fassiez une mise à jour de votre console d’écriture Antidote. Il faut pourtant
rappeler que les autres outils se sont, eux aussi, enrichis, car tout se tient dans cette machine savante. Voyons un peu. Le dictionnaire principal (106 000 mots, 360 000 définitions) s’est enrichi de 1 000 mots, de 3 000 locutions, d’un moteur de recherche onomastique. Le dictionnaire personnel a été refait entièrement, il affiche la liste des mots ajoutés, permet leur exportation, etc. La grammaire des difficultés a hérité de 25 nouveaux articles. Enfin, il faut apprécier le nouvel outil d’impression pour les statistiques, les définitions du dictionnaire, les synonymes, les tableaux de conjugaison, les articles de grammaire et même les analyses du correcteur! Les enseignants vont sûrement adorer ces « preuves » sur papier, mais regretter de ne pouvoir imprimer la copie marquée par le correcteur… Et les rédacteurs trop pressés, eux, déploreront de ne pouvoir corriger d’un seul coup toutes les occurrences d’une même erreur.




Correcteur

Il faudra évaluer à part le grand dictionnaire des synonymes, récemment produit sur papier aux éditions Québec Amérique. Même si vous connaissez déjà ce dictionnaire, vous aurez un choc quand vous verrez sa copie imprimée… le choc de son importance. Vous le survolerez dans son ensemble, dans son tout. Une présence massive et non plus virtuelle, qui montre dans son ampleur sa richesse quasi illimitée. Avec un tel outil dans les mains, il faut réapprendre à consulter ce genre de dictionnaire trop souvent négligé par les Québécois. Ceux-ci se privent de trésors de sens, de nuances, de marques d’usage permettant de donner lumière et efficacité à leurs communications orales ou écrites, pour traduire dans des registres différents leurs idées, leurs sentiments. Le dictionnaire des synonymes est une sorte d’exerciseur puissant pour développer sa mémoire et son vocabulaire de façon vraiment active. Et puis, les nombreux intégrateurs aux logiciels courants sont efficaces comme jamais (surtout avec Word 2000!). Rassurez-vous, les greffes se font sans impatience ni mauvaise humeur, du premier coup!

Une question pour clore ces « regards » : Avais-je raison de qualifier Antidote MP de « correcteur du millénaire »? À vous d’en juger dorénavant.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015