Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 43, Février 2002 
Une réflexion, une politique... Comment se réalisera l'intégration des TIC à notre enseignement Version Imprimable  Version imprimable


Françoise Marceau, Présidente  (APOP)

Depuis quelques années, l’essor des technologies de l’information et des communications entraîne des changements importants dans le monde de l’éducation. Des recherches récentes rapportent que les TIC, en plus d’offrir un accès accru au savoir, constituent un moyen durable et efficace pour soutenir les apprentissages des élèves tout en favorisant la réussite sur le plan des résultats scolaires (Delisle et al., 2000). Ces changements conduisent les établissements à prendre des mesures pour intégrer de manière harmonieuse ces technologies et ce, dans un souci d’efficacité.


Dans la conjoncture actuelle, plusieurs organismes du réseau, mandatés ou non par le ministère de l’Éducation, viennent en aide au personnel du réseau collégial. Que l’on pense, entre autres, à l’APOP, à l’AQPC, à l’ARC, au CCDMD, au CCFD, au CDC, à la Corporation du DECVIR, à la Communauté virtuelle pédagogique francophone (la Salle des profs), à PERFORMA, au consortium du DECVIR ou à la Vitrine APO; tous interviennent sur un aspect ou un autre de la question. À l’APOP, un comité de réflexion a été créé pour réfléchir à la problématique des TIC dans la perspective de bien cerner le rôle de l’Association ainsi que ses domaines d’intervention, d’une part, et d’établir les besoins du milieu et certaines pistes d’action à privilégier, d’autre part. Dans la même veine, la Direction du soutien aux établissements créait récemment un comité composé de représentants des principaux organismes intéressés à la question afin 1) d’aviser un comité chargé de l’élaboration de la politique ministérielle pour l’intégration des TIC à l’éducation et 2) d’examiner le rôle et le partage de responsabilités des organismes satellites qui contribuent à l’intégration des TIC à l’enseignement et à l’apprentissage dans le réseau collégial. Le travail sera déjà amorcé au moment où vous lirez ces lignes, mais il demeurera opportun que les membres de l’APOP nous fassent part de leurs besoins et des pistes d’action qu’ils jugent intéressantes. Les questions suivantes peuvent amorcer votre réflexion:

  • Quels sont vos besoins ou ceux de votre établissement d’enseignement?

  • Quel soutien attendez-vous sur le plan de la recherche, du perfectionnement, de l’animation, du support technique?

  • Quelle structure organisationnelle au sein du réseau pourrait être mise en place pour faciliter la cohérence et la concertation?

  • Comment garantir des condi-tions adéquates pour que les individus et organismes travail-lent collectivement à l’enrichis-sement du réseau en rapport avec l’utilisation des TIC?

  • Qu’est-ce qui devrait figurer dans la future politique ministérielle pour ce qui concerne l’intégration des TIC à l’éducation?

  • Comment mettre à profit les expériences réalisées dans chacun des collèges?

Je vous convie à communiquer avec moi pour me faire part de votre position afin d’alimenter le travail en cours.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015