Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 44, Avril 2002 
Réfléchissons ensemble pour assurer une intégration harmonieuse des TIC Version Imprimable  Version imprimable


Françoise Marceau  (Pour le comité Réflexion TIC de l'APOP)

Toute structure qui se définit génère du rêve, du doute, des questions, des émotions, des idées nouvelles, de l’information et, idéalement, un tout cohérent et harmonieux où toutes les forces vives sont mises à contribution dans un but commun. Voilà ce à quoi vous êtes conviés dans cet article qui, nous l’espérons, vous incitera à nous donner votre avis, vos commentaires et suggestions…


Un peu d’histoire

Comment les organismes collaborent-ils pour faciliter l’intégration des TIC dans les établissements du réseau collégial? Comment s’assurer que les ressources injectées dans la recherche, l’animation, le perfectionnement, le soutien, l’immobilisation, le développement servent d’une manière optimale tout en ayant des retombées concrètes dans l’action éducative? Répondons-nous collectivement aux besoins du personnel enseignant et des élèves? Nos programmes contribuent-ils à une formation générale en matière de culture informatique? Voilà autant de questions qui ont contribué à la formation du comité « Réflexion TIC » de l’APOP, en juin dernier.

Neuf personnes le composent: un étudiant, Jean-François Morneau, représentant de la Fédération des étudiants du Québec; deux enseignantes, Hélène Martineau et Lisa Deguire; six conseillers et conseillères pédagogiques, Réjean Jobin, Michel Lavoie, Royal Lévesque, Françoise Marceau, Pierre-Julien Guay et Claude Séguin. Parallèlement à ce travail de réflexion au sein de notre organisation, l’APOP ainsi que dix autres « organismes satellites » subventionnés par le ministère de l’Éducation à cette fin, détiennent le mandat suivant:

1) Examiner le rôle et le partage des responsabilités des organismes satellites qui contribuent à l’intégration des TIC à l’enseignement et à l’apprentissage dans le réseau collégial; et

2) Agir comme comité consultatif, dans le secteur de l’enseignement supérieur, au sein du comité chargé de l’élaboration de la politique ministérielle pour l’intégration des TIC à l’éducation. L’APOP s’est mise à la tâche et a tenu cinq rencontres à ce sujet de septembre 2001 à janvier 2002.


Qu’avons-nous fait concrètement?

De part et d’autre, les travaux des deux groupes ont permis de progresser autant en termes de clarification du rôle et des mandats des organismes, que de recherche d’outils pour le réseau en matière d’intégration des TIC. Une revue de littérature ainsi qu’une collecte de données ont conduit à un état de la situation des TIC au Québec -- dont on tiendra compte dans la politique ministérielle -- ainsi qu’à un guide des différents organismes – qui sera publié dans un prochain Clic -- soutenant l’intégration des TIC dans le réseau collégial. Nous avons également inventorié les besoins que nous percevions dans l’ensemble du réseau et les avons classés par priorités. Les deux comités travaillent d’une manière concomitante. L’APOP, pour sa part, a schématisé l’ensemble des besoins et déterminé certaines priorités (cases grisées) alors que le comité ad hoc du MEQ a continué la discussion visant à une meilleure convergence des actions.


La suite des travaux

Les travaux ne sont pas terminés et d’autres rencontres sont prévues au cours du semestre. Projet de politique et plan d’action restent à élaborer, à soumettre à la consultation. Votre association fera tout en son pouvoir pour représenter la position de ses membres au sein du comité de travail ministériel.

Dans cette optique, il nous importe de connaître votre point de vue sur la schématisation des objets à considérer pour assurer une intégration harmonieuse des technologies en enseignement et en apprentissage.

À cet effet, voici quelques questions pouvant guider votre réflexion:

  • La structure présentée est-elle cohérente?

  • Un élément essentiel a-t-il été oublié?

  • Les éléments jugés prioritaires par l’APOP le sont-ils aussi pour vous?

  • D’autres éléments vous apparaissent-ils importants?

  • Avez-vous des suggestions quant aux actions à réaliser pour assurer une intégration réussie des TIC dans l’enseignement et l’apprentissage


VOTRE OPINION EST IMPORTANTE ET NOUS COMPTONS RECEVOIR VOS SUGGESTIONS À direction@apop.qc.ca. Nous en tiendrons compte au sein du comité de l’APOP mais également pour la planification d’un atelier qui portera sur cette question au prochain colloque APOP-AQPC.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015