Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 47, Décembre 2002 
L'intégration des TIC dans les CAAT1 en Ontario Version Imprimable  Version imprimable


Samuel N'Goran, Professeur, Affaires et Technologie  (Collège Boréal, Membre du comité Formation de l'APOP)

Le réseau collégial ontarien comprend 24 établissements d’enseignement postsecondaire, dont deux de langue française : le collège Boréal, qui dessert le nord et le centre sud-ouest2 de l’Ontario, et la Cité collégiale, qui dessert l’est de la province.

Depuis 1997, des équipes de professeurs travaillent au développement et à l’implantation de l’ordinateur portatif en salle de classe dans ces deux collèges. Le projet baptisé PACTE3 , à la Cité collégiale, touche actuellement les programmes Architecture, Design d’intérieur avancé et Journalisme. Rappelons que ce projet a fait l’objet d’une présentation au colloque 2000 de l’APOP. Au collège Boréal, 15 programmes des départements des Affaires, d’Informatique, de Santé et des Technologies, font maintenant partie de l’approche ordinateur portatif (bloc-notes). À Sudbury, au campus principal de Boréal, le Centre d’appui technique (CAT), anciennement appelé Centre des technologies de l’informatique et de la communication (CTIC), offre aux apprenants et aux autres membres de la communauté collégiale des services de dépannage ayant trait à l’utilisation des technologies de l’informatique, des blocs-notes et de la communication. En outre, l’équipe BORE@L.EDU des Entreprises Boréal appuie le personnel scolaire dans l’intégration des outils d’apprentissage électronique au sein des activités courantes du collège.

La situation linguistique, la situation géographique, l’étendue du territoire à desservir, la faiblesse des taux d’inscription dans certains de ses sept campus ainsi que la modestie des budgets si on les compare à l’important mandat communautaire qui lui a été confié, ont très vite poussé le collège Boréal à prendre des mesures : développer des partenariats et recourir aux TIC pour diversifier et assurer la disponibilité et la prestation de services de formation postsecondaire de qualité, aussi bien selon le mode classique en face à face que selon le mode à distance par audiographie, par vidéoconférence interactive ou autres moyens télématiques.

L’approche ordinateur portatif n’est pas centrée sur le matériel informatique, bien que celui-ci en soit un maillon important, au même titre que l’appui technique aux apprenants et aux professeurs. Il s’agit avant tout d’une approche pédagogique révisée et mise à jour, intégrant les TIC en appui à l’apprentissage et à l’enseignement, dans un contexte dynamique de plus en plus ouvert.


De la politique des TIC aux aptitudes génériques

  • 1990, le gouvernement ontarien publie Vision 2000, un rapport sur l’avenir du réseau collégial, rapport axé sur la qualité, la responsabilité et l’accessibilité.

  • 1993, à la suite des recommandations de Vision 2000, le gouvernement crée le Conseil des normes et de l’agrément des programmes collégiaux (CNAPC).

  • 1994, introduction des premières normes de programmes dans le réseau collégial.

  • 1996, dissolution du CNAPC et transfert du mandat de l’élaboration des normes de programmes à la Direction des collèges, Unité de la qualité des programmes, du ministère de l’Éducation et de la Formation4.

  • Aujourd’hui, près de 200 normes de programmes ont été élaborées, approuvées et rendues publiques, dont une soixantaine en français.


Le gouvernement de l’Ontario a décrété que tous les programmes d’études collégiales postsecondaires devraient, en plus de la formation professionnelle, viser un ensemble plus large d’aptitudes génériques. Cette combinaison devrait garantir que les diplômés possèdent les aptitudes requises pour réussir leur vie professionnelle et personnelle.


Normes de programmes collégiaux

Les normes de programmes d’études postsecondaires comprennent les éléments suivants :

  • Les normes de formation professionnelle

  • Les normes d’acquisition des aptitudes génériques

  • Les normes de formation générale


Les normes de formation générale sont présentées en termes de buts et d’objectifs qui sont relatifs, entre autres domaines, à la technologie, tandis que les normes de la formation professionnelle et celles des aptitudes génériques sont exprimées sous la forme de résultats d’apprentissage.

Ces normes, dans leur ensemble, déterminent les connaissances, attitudes et aptitudes essentielles que l’apprenant doit démontrer et posséder pour détenir un diplôme dans le cadre de son programme d’études.


Résultats d’apprentissage des aptitudes génériques et TIC

Alors que les résultats d’apprentissage en formation professionnelle sont évidemment spécifiques à chaque programme d’études, les résultats d’apprentissage des aptitudes génériques (RAAG) sont communs à tous les programmes collégiaux de deux et de trois ans. Il y a 13 RAAG pour les programmes en anglais et 2 RAAG additionnels pour les programmes en français. Bien que plusieurs y renvoient indirectement, l’un des 13 premiers RAAG touche directement les TIC. Il se lit comme suit5 :


« Résultat d’apprentissage »

Utiliser avec assurance la technologie informatique et autres technologies utiles et nécessaires à l’accomplissement d’une tâche.


« Explication »

Les diplômés sont sûrs d’eux-mêmes et possèdent le savoir-faire nécessaire pour utiliser les ordinateurs et autres technologies servant à accroître la productivité. Ils reconnaissent les situations où ils peuvent utiliser les ordinateurs et autres technologies pour accomplir des tâches, résoudre des problèmes, effectuer une recherche et créer un produit. Ils choisissent et utilisent avec efficacité l’outil informatique le mieux adapté à la tâche. C’est également avec assurance qu’ils apprivoisent les nouvelles technologies.


« Éléments de performance rattachés à ce résultat d’apprentissage »

  • Utiliser adéquatement les fonctions de base du système d’exploitation (p. ex., charger les logiciels, sauvegarder et extraire des données, faire des copies de sécurité);

  • déterminer les tâches à accomplir à l’aide d’un ordinateur et d’autres technologies;

  • choisir le logiciel et l’équipement qui conviennent à une tâche;

  • utiliser le logiciel et l’équipement avec efficacité et en respectant la législation;

  • régler de manière logique et systématique les erreurs et les problèmes d’équipement et de logiciel;

  • appliquer les concepts et les procédures à des situations nouvelles;

  • évaluer sa façon d’utiliser le matériel, les logiciels et les outils technologiques. »


Éléments de plan de cours intégrant les TIC

Comme mentionné ci-dessus, les résultats d’apprentissage des aptitudes génériques sont les mêmes pour tous les programmes collégiaux de deux et de trois ans. Ainsi, l’on note, dans les CAAT, des cours visant l’atteinte du résultat d’apprentissage relatif aux technologies en général et à la technologie informatique en particulier : Applications informatiques I, Culture technologique, Culture informatique, Introduction aux applications informatiques, Initiation à la micro-informatique, etc., et ce, aussi bien en Techniques du multimédia, en Administration des affaires qu’en Soins infirmiers auxiliaires ou qu’en Travail social… Afin d’illustrer l’influence de l’approche par résultat d’apprentissage sur l’élaboration d’un plan de cours, passons en revue les rubriques du plan pertinentes quant aux TIC. Dans le cadre du cours Introduction aux applications informatiques, cours de spécialité pour les uns et de formation générale pour les autres, les précisions ci-après sont les plus révélatrices de l’approche par résultat d’apprentissage et de l’intégration des TIC aux programmes collégiaux.

1) D’abord, la description générale du cours met davantage l’accent sur les appren-tissages visés que sur les enseignements prévus.

2) Ensuite, dans une perspective d’approche programme, on précise la contribution du cours à l’atteinte des normes du programme d’études.


a) Résultats d’apprentissage des aptitudes génériques

Introduction aux applications informatiques contribue à l’atteinte des résultats d’appren-tissage des aptitudes génériques suivants :

  • Communiquer d’une façon claire, concise et correcte, sous la forme écrite, orale et visuelle, en fonction des besoins de l’auditoire.

  • Traduire sous diverses formes (textes, graphiques, symboles, tableaux) de l’information, des idées et des concepts de façon à démontrer sa compréhension.

  • Utiliser avec assurance la technologie informatique et les autres technologies utiles et nécessaires à l’accomplissement d’une tâche.

  • Interagir avec les autres membres d’un groupe ou d’une équipe de façon à favoriser de bonnes relations de travail et l’atteinte d’objectifs.


b) Résultats d’apprentissage du cours

Le cours Introduction aux applications informatiques vise directement les résultats d’apprentissage suivants :

  • Module 1A : Justifier le choix d’un système micro-informatique.

  • Module 1B : Assurer de façon appropriée la saisie, le traitement, la sauvegarde et la protection de l’information.

  • Module 2 : Utiliser le réseau Internet et le courrier électronique dans un contexte professionnel.

  • Module 3 : Produire divers documents de travail à l’aide des fonctions de base et de niveau intermédiaire d’un traitement de textes.

  • Module 4 : Utiliser des feuilles de calcul électronique pour traduire des données sous la forme de tableaux et de graphiques.


3) Enfin, concernant les activités des apprenants, l’énoncé est accompagné de consignes éventuelles, des critères d’évaluation (parfois présentés sous la forme de questions comme indicateurs de réussite) et de la pondération, ainsi que de la date d’échéance.


Activité d’apprentissage et d’évaluation : navigation sur le Web

Dans cette activité, vous devez faire une recherche sur le e-commerce (commerce électronique) en équipe de trois ou quatre membres et rédiger un rapport de 10 pages au maximum à double interligne définissant le concept du commerce électronique, son importance, les défis et perspectives par rapport à votre future profession. Transmettez votre rapport au professeur par courrier électronique. Préparez-vous à présenter oralement à toute la classe votre rapport.

Consignes : Vous devez joindre à votre courrier électronique au professeur la page d’accueil du site Web que vous jugez la plus pertinente à votre recherche, en plus de votre rapport.


Évaluation

  • L’évaluation portera sur les indicateurs de réussite suivants :

    • Les sites visités sont-ils pertinents au sujet de recherche?

    • Avez-vous visité au moins trois sites Web?

    • Les sources de votre rapport sont-elles adéquatement citées?

    • Les consignes données sont-elles suivies?

    • Votre rapport est-il rédigé dans un français correct?

    • La présentation orale est-elle claire, complète et judicieuse?

    • Avez-vous respecté la date d’échéance du travail?

  • Date de remise

  • Barème d’évaluation

    Cette activité compte pour X % de la note finale du cours. La correction se fera cependant sur Y points.

  • Système de notation (voir le tableau ci-dessous)

Note (%)
Note (alph.)
Rendement
Explication
80 à 100
A
Excellent
Les RAC6 sont atteints de façon exceptionnelle
70 à 79
B
Très bien
Les RAC sont atteints de façon plus que satisfaisante
60 à 69
C
Bon
Les RAC sont atteints de façon satisfaisante
50 à 59
D
Passable
Les RAC sont atteints de façon minimale
0 à 49
EC
Échec
Les RAC ne sont pas atteints
EC-R
Échec avec privilège de reprise
Les RAC ne sont pas atteints


APOPMobile

Oui, il est aisé de décréter le contenu des programmes collégiaux en termes de normes. Il est également relativement facile d’élaborer et de rédiger des plans de cours intégrant les résultats d’apprentissage de formation professionnelle ou d’aptitudes génériques relatifs aux TIC et autres domaines. Cependant, développer des activités d’apprentissage et d’évaluation significatives, pertinentes, motivantes pour les étudiants et intégrant les TIC, exige un travail d’équipe dans le contexte de l’approche par résultats d’apprentissage de programme. Par contre, comment peut-on assurer un travail d’équipe cohérent et efficace d’intégration des TIC aux activités d’apprentissage sans assurer au préalable la formation et le perfectionnement des profes-seurs aux TIC?

L’offre de formation de l’APOPMobile répond justement à cet impératif pour le réseau collégial du Québec. Au collège Boréal, des initiatives dans ce sens ne demandent qu’à être consolidées et développées. Un partenariat de l’APOPMobile est plus que souhaitable non seulement avec l’Ontario français, mais aussi avec le réseau collégial francophone des Maritimes et celui de l’Ouest canadien. En effet, des outils et ateliers tels que Netquiz, SIDSI (Soins infirmiers), la Salle des profs, le DEC virtuel en Sciences de la nature, pour ne citer que ceux-là, contri-bueraient à élargir l’accessibilité à des ressources de qualité à des coûts raisonnables pour l’ensemble de la francophonie canadienne et, pourquoi pas, internationale. Enfin, une telle ouverture donnerait un sens autre que symbolique à la représentation hors Québec au sein de l’APOP.


Renvois

1. Collèges d’arts appliqués et de technologie

2. Depuis la fermeture du Collège des Grands Lacs

3. Programme d’accès continu à la technologie en éducation

4. Maintenant le ministère de la Formation, des Collèges et Universités

5. CONSEIL ONTARIEN DES NORMES ET DE L’AGRÉMENT DES PROGRAMMES COLLÉGIAUX, Résultats d’apprentissage des aptitudes génériques applicables aux programmes de deux et de trois ans des Collèges d’arts appliqués et de technologie de l’Ontario, mai 1995.

6. Résultats d’apprentissage du cours


Références

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015