Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 47, Décembre 2002 
Un guide d'encadrement des cours Internet Version Imprimable  Version imprimable


Bernard Vallée, Chargé de projets, conception pédagogique  (Cégep@distance)

Tel qu'annoncé dans le bulletin Clic d'avril 2001, le Cégep@distance a produit un guide destiné à aider les tuteurs à encadrer des élèves inscrits à des cours Internet. Le guide, qui est offert en ligne, a pour but d'outiller les tuteurs dans l'utilisation pédagogique du courrier électronique, du forum et du clavardage (chat). En tant qu'initiateur du projet, le Cégep@distance a travaillé en collaboration avec le collège Boréal (pour la section sur le courriel) et le Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques (pour la section sur le clavardage). La figure 1 illustre la page d'accueil animée du guide.



Figure 1

Les tuteurs au Cégep@distance sont presque tous des professeurs du réseau collégial. Ils ont comme mandat, outre la correction des devoirs et de l’examen, d’établir une relation avec des élèves qu’ils ne voient jamais afin de leur offrir une aide à l’apprentissage. Rappelons par ailleurs qu’en formation à distance, le matériel pédagogique est « autoportant ». Ainsi, le tuteur n’a pas le rôle d’un enseignant qui transmet la matière, mais celui d’une personne-ressource qui soutient l’apprentissage.


Répondre aux besoins de l’élève

Un élève qui s’inscrit à un cours à distance doit faire preuve d’autonomie, de discipline et de persévérance s’il veut réussir son cours. À travers cette démarche, il ressent inévitablement un certain nombre de besoins :

  • des besoins d’ordre informatif, qui concernent la gestion du cours ou la possibilité de travailler en équipe, par exemple, ou encore, la date de remise des notes;

  • des besoins cognitifs, qui touchent à la compréhension des concepts, des notions, de la théorie, bref, de la matière du cours;

  • des besoins méthodologiques, qui renvoient à la façon de faire un exercice ou à la com-préhension d’une consigne dans un devoir;

  • enfin, et non les moindres, des besoins de motivation : « Je suis découragé! », dira l’élève à son tuteur. Il va de soi que ce dernier doit soutenir la motivation, car elle constitue le moteur de l’apprentissage.


Or, tous ces besoins peuvent être comblés par l’intermédiaire des outils de communication implantés actuellement au Cégep@distance et ce, soit personnellement, par des courriels entre l’élève et son tuteur, soit en groupe, par des échanges et des discussions de nature pédagogique dans le cadre d’un forum.


Les exigences du virtuel

L’expérience démontre qu’il n’est pas toujours facile pour un tuteur d’encadrer des élèves dans un environnement virtuel, notamment pour animer un forum et susciter la participation. Les raisons de cet embarras sont multiples. Avant tout, il y a la méconnaissance de ce qui caractérise les outils de communication. Le guide comporte une section sur ce sujet. On y décrit d’abord comment l’absence d’indices non verbaux peut être compensée par la clarté et la précision des messages écrits, mais aussi par l’utilisation de binettes :). On explique comment le mode écrit tolère peu, comparativement au mode oral, les phrases mal construites, incomplètes ou ambiguës. On précise également qu’il ne faut pas négliger les caractéristiques d’une communication en différé : utiliser un outil asynchrone, tant le courriel que le forum, permet à l’élève de se concentrer sur les idées qu'il exprime en prenant le temps nécessaire pour structurer son argumentation, vérifier son style et son vocabulaire, s’attarder à l’orthographe. En somme, ces outils lui offrent la possibilité de s’attarder sur son texte pour le peaufiner.

À ces caractéristiques s’ajoute le défi d’animer un forum virtuel de discussion. Il n’est pas facile pour un tuteur de créer et surtout de maintenir durant quelques semaines un intérêt constant et une participation régulière de la part des élèves. Le guide propose une solution à ce problème dans la section portant sur le forum.


L’utilisation pédagogique des outils

Chacun des trois outils de communication fait l’objet d’une section dans le guide, et cela, même si le clavardage n’est pas encore utilisé dans les cours Internet du Cégep@distance.

Le courrier électronique

Tout le monde connaît le courrier électronique, mais peut-être moins son potentiel pédagogique. L’outil présente l’avantage, entre autres, des communications privées et facilite le suivi d’une question, d’explications, d’une vérification ou d’une rétroaction. Ses inconvénients? Il entraîne notamment un volume de messages qui peut être abondant et envahissant. Le guide présente les composantes de l’interface des courriels et y associe des exercices simples. Une rubrique décrit et illustre quelques usages pédagogiques tels que l’échange de ressources ou l’appui technique. Comme pour les autres outils, on fournit des informations pertinentes quant au rôle du tuteur tant sur le plan de la gestion que sur ceux de la motivation et de l'appui pédagogique.


Le clavardage

Le clavardage fait également l’objet d’une analyse pédagogique dans le guide. En plus de décrire l’outil et ses fonctionnalités, on présente dans une première section une animation sur le déroulement d’une courte session de clavardage, puis on énumère les avantages pédagogiques du clavardage comme le fait de favoriser des interventions moins formelles, plus spontanées que les outils technologiques asynchrones. En contrepartie, bien sûr, on indique que l’outil offre peu de possibilités pour la préparation d’une intervention bien réfléchie et bien construite, ce qui peut engendrer des frustrations. Une autre rubrique traite de quelques scénarios pédagogiques tels la simulation d’une entrevue d’emploi ou un remue-méninges; on décrit des activités pratiques à réaliser avant, pendant et après la session de clavardage. Le rôle du tuteur est ici dépeint surtout en fonction de la gestion du temps d’encadrement et des habiletés interpersonnelles. L’énumération de quelques facteurs de réussite complète la section.


Le forum

Le forum constitue la pièce maîtresse du guide. Il est défini comme un outil de communication qui permet à des groupes d’usagers d’échanger des messages textuels généralement de manière asynchrone. Une des rubriques décrit les types d’utilisation applicables au forum comme la cueillette de données, le débat, la pédagogie en ligne, la résolution de problèmes, la préparation aux devoirs et à l’examen, l’expert en ligne et le Café étudiant. Chacune de ces utilisations est présentée sous forme de tableau utile autant pour le concepteur du cours que pour le tuteur/animateur : on y décrit, outre l’intention du forum, le nombre idéal de participants, la fréquence d’intervention souhaitable et la nature de l’animation.

On y présente aussi un modèle d’application en cinq étapes, qui vise la réussite de toute activité pédagogique dans un forum. Le modèle a été éprouvé à l’Open University en Angleterre auprès de dizaines de milliers d’étudiants. Il avait préalablement fait l’objet d’analyses de contenu dans plusieurs forums, de focus groups auprès d’étudiants et d’entretiens avec plusieurs tuteurs dans le but de tester sa validité et sa fiabilité.

Un des points forts du guide est certainement la volonté d’associer l’aspect théorique du modèle à une application pratique. Chaque étape du modèle inclut des sous-étapes qui sont presque toutes illustrées à l’aide d’un ensemble de messages provenant de différents forums liés à un cours de mathématiques du Cégep@distance. Certains messages donnent accès, par un simple clic, à des infobulles contenant des trucs et astuces d’animation, des explications supplémentaires, ou encore, à l’analyse de la dynamique qui se développe dans le forum. La figure 2 illustre un exemple de message et d’infobulle associés à l’étape 2 du modèle, qui concerne la socialisation en ligne.


Figure 2

Dans un autre ordre d’idées, notons que la tutrice qui a encadré les élèves dans ce cours ne connaissait pas le modèle en cinq étapes et l’a plutôt utilisé intuitivement.

Une autre condition de succès d’un forum est l’utilisation conjointe du courriel comme appui au forum. Cet appui prend forme, par exemple, quand toute question d’ordre pédagogique provenant d’un élève est envoyée par courriel à la tutrice et que celle-ci demande à l’élève d’acheminer sa question dans le forum dédié à la pédagogie.

Enfin, une rubrique décrit le rôle du tuteur. En tant qu’animateur ou facilitateur d’échanges pour les élèves, son mode d’intervention est davantage celui du guide accompagnateur que celui d’un intervenant placé au centre de toute communication. La présentation de quelques facteurs de réussite issus d’études publiées et d’expériences en formation à distance complète la section.


Un guide qui se veut pratique

Le guide se veut utile pour tous ceux et celles qui ont à communiquer dans le cyberespace avec des élèves dans le cadre des études collégiales. Nous avons tenté de mettre l’accent, dans le développement du guide, sur le « comment » plutôt qu’uniquement sur le « quoi » ou le « pourquoi ». Autrement dit, il ne suffit pas de dire qu’un élève a besoin d’être motivé lorsqu’il étudie; il faut surtout tenter de montrer comment nous pouvons le motiver. Dans cette optique, l’utilisation du guide peut certainement contribuer à relever les nouveaux défis de la réussite scolaire qu'implique un cours à distance dans Internet en favorisant les échanges et les discussions qui stimulent la participation, l’apprentissage des élèves, voire l’émergence d’un sentiment d’appartenance.

Soulignons pour terminer que le design du site se veut fort agréable et que la navigation y est conviviale. Les contenus sont faciles à absorber et les capsules sont dynamiques. C’était du moins l’objectif de l’ensemble des partenaires engagés dans la conception et la rédaction de ce guide. En dernier recours, c’est à vous d’en juger en allant explorer le site.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015