Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 49, Avril 2003 
Une nouvelle AEC en comptabilité au Cégep@distance Version Imprimable  Version imprimable


Lise Damphousse, Alain Garceau, Caroline De Coninck
Chargés de projets  (Cégep@distance)

Le Cégep@distance développe actuellement une attestation d’études collégiales en comptabilité qui sera offerte dans Internet. Ce nouveau programme répondra à l’intérêt grandissant pour les études en comptabilité. En outre, dans le contexte de l’offre au réseau lancée récemment par le Cégep@distance, ce dernier entend mettre à la disposition des enseignants du programme le matériel pédagogique médiatisé de cette AEC.

Le public cible comprend tous ceux et celles qui désirent se perfectionner ou acquérir une formation initiale en comptabilité. L’AEC devrait intéresser surtout les personnes qui effectuent un travail de soutien et d’assistance lié à la gestion des activités comptables, dans des fonctions telles que commis à la paye, commis à la comptabilité ou teneur de livres et ce, plus particulièrement, dans les secteurs manufacturiers et des services.

D’un niveau de complexité élevé, le projet présente des défis propices à l’innovation techno-pédagogique. D’une part, les contenus pédagogiques doivent être conçus et médiatisés de manière à satisfaire les besoins particuliers de l’AEC, tout en étant suffisamment modulaires pour être optimisés et adaptés dans le cadre d’un DEC en comptabilité. D’autre part, l’approche par compétences appelle des stratégies pédagogiques qui doivent s’harmoniser à la nature du domaine de connaissances, à l’environnement d’apprentissage dans Internet ainsi qu’à des outils et des logiciels variés.

L’AEC permettra d’acquérir certaines compétences du nouveau programme d’études Techniques de comptabilité et de gestion. Elle comprendra dix cours, dont trois - Cycle comptable 1, Gestion du fonds de roulement, Planification et contrôle budgétaire - ont été réalisés dans le cadre du programme La finance en action, subventionné par le Fonds de l’autoroute de l’information (FAI). Voici un aperçu de chacun de ces trois cours.


Cycle comptable 1

Alain Garceau, chargé de projets
Cégep@distance


D’une durée de 60 heures, le cours Cycle comptable 1 est une initiation aux concepts fondamentaux de la comptabilité. Dans l’attestation d’études collégiales en comptabilité, ce cours permet de développer partiellement la compétence « Analyser et traiter les données du cycle comptable » (code 01H8 pour les intimes). Ce cours porte sur l’enregistrement manuel des opérations comptables d’une petite entreprise. Deux autres cours sont prévus dans le programme d’études pour poursuivre l’acquisition de la compétence.


Matériel de cours

Le cours Cycle comptable 1 est composé de 7 modules découpés en leçons. Chaque module regroupe de 2 à 4 leçons dont la durée moyenne est de 3 heures. Les élèves inscrits disposent d’un texte de cours, d’un site Internet et d’un cahier d’exercices imprimé. Le texte présente les notions liées à l’atteinte des objectifs. Le site Internet guide l’élève dans ses apprentissages et offre des exercices interactifs variés lui permettant de vérifier l’état et la qualité de ses apprentissages. Quant au cahier d’exercices imprimé, il complète les exercices interactifs proposés dans le site Internet du cours.


Démarche d’apprentissage

Chaque leçon propose une démarche d’apprentissage similaire. Dans un premier temps, l’élève prend connaissance des objectifs d’apprentissage et du cheminement permettant d’en favoriser l’atteinte. Après avoir lu une leçon du texte de cours, l’élève effectue les exercices d’assimilation qui y sont associés afin de consolider ses apprentissages. Ces exercices amènent l’élève à réaliser diverses tâches liées à la comptabilité. Ainsi, il est appelé, entre autres, à prendre une décision quant à l’agrandissement d’une usine de papier d’emballage, à dresser des états financiers et à analyser l’effet d’opérations comptables sur les comptes de l’entreprise Bogazon. En réussissant les exercices d’assi-milation, des plus variés, l’élève atteint graduellement les objectifs et développe partiellement la compétence.

Dans les premières leçons du cours, nous avons privilégié une formule pédagogique qui favorise une mise en action rapide des élèves. Avant de lire une leçon du texte de cours, l’élève effectue un exercice ou répond à quelques questions. Dans l’une des leçons où l’on retrouve ce type d’activités d’apprentissage, l’élève doit établir le bilan financier d’une personne sans même comprendre les éléments que renferme un bilan. Ces activités servent à mobiliser les connaissances antérieures de l’élève et favorisent l’acquisition de la nouvelle compétence.





La contribution des NTIC

Le cours Cycle comptable 1 tire parti des avantages des NTIC. De nombreux exercices interactifs ont été créés afin que l’élève puisse vérifier l’état et la qualité de ses apprentissages, revenir sur la matière incomprise et recom-mencer un exercice, le cas échéant. Dans le site Internet du cours, ces exercices prennent la forme de tâches reliées à la comptabilité. Ainsi, l’élève est appelé à produire des états financiers, à effectuer l’enregistrement manuel des opérations comptables d’une petite entreprise, à déterminer l’effet des opérations sur les comptes et à comptabiliser les salaires.

Conscients que certains exercices interactifs pouvaient difficilement être développés dans Internet, nous avons décidé de recourir aux fonctionnalités du logiciel Excel. Les exercices d’assimilation de l’entreprise Bogazon inc. ont tous été réalisés avec Excel. Pour chacune des opérations réalisées par Bogazon inc. durant une période donnée, l’élève doit déterminer l'effet produit sur les comptes du bilan de l’entreprise. Après avoir téléchargé le fichier Excel renfermant les opérations de l’entreprise, l’élève réalise son mandat en suivant les trois étapes suggérées. Il indique d’abord si l'opération modifie le bilan; par la suite, il détermine les comptes visés par l’opération et inscrit les montants appropriés. Enfin, il s’assure que l’équilibre du bilan est maintenu. Des commentaires formatifs lui sont commu-niqués à chacune des étapes.


Gestion du fonds de roulement

Caroline de Coninck, chargée de projets
Cégep@distance


Le cours Gestion du fonds de roulement permet de développer la compétence « Contribuer à la gestion du fonds de roulement » (code 01HF). C'est un cours pour lequel il est recommandé d’avoir suivi certains cours préalables.





Le matériel de Gestion du fonds de roulement est composé principalement d’un texte de cours imprimé et d’un site Internet. Le texte de cours comprend six leçons qui couvrent toute la matière à l’étude. On trouve dans le site Internet les consignes de cheminement de l’élève, le guide d’études, les exercices d’autoévaluation et les devoirs, mais aussi le principal attrait de ce cours : les activités synthèses. À la fin de chaque leçon dans le texte de cours, une consigne invite l’élève à se rendre dans le site Internet. Il y trouve des activités interactives amusantes qui complètent les lectures. Ces activités, dans chaque leçon, se divisent en deux parties : l’exposé du professeur Lecompte et le stage chez Mosquito inc.

Le professeur Lecompte est un sympathique personnage qui expose à sa manière les principaux concepts vus dans les leçons en les présentant sous forme de schémas animés, en faisant ressortir les notions importantes, ou encore, en proposant des tableaux synthèses. Dans certaines leçons, il se lance même dans des démonstrations complexes permettant à l’élève de visualiser toutes les étapes d’une procédure. Son langage est simple, ses manières sympathiques... bref, il se comporte comme un professeur en salle de classe! Généralement, il propose deux ou trois activités différentes par leçon.

Les activités synthèses font également découvrir le monde farfelu de Mosquito inc., l’entreprise de madame Antimos, une fabricante de produits chasse-moustiques révolutionnaires et chez qui l’élève est invité à suivre un stage…virtuel! À chaque leçon, ce personnage coloré demande de l’aider pour exécuter des tâches comptables stimulantes découlant de situations toujours amusantes. En plus de permettre de vérifier les connaissances acquises au fil des leçons dans un environnement agréable et surprenant, ces exercices interactifs comportent un aspect formatif puisqu’ils sont toujours accompagnés de rétroactions rappelant les formules ou les concepts à maîtriser. De plus, tout en lui demandant de l’aide, madame Antimos contribue à guider l’élève dans son apprentissage en lui rappelant certaines notions et en l’encourageant verbalement.

Le site Internet du cours et toutes ses activités ont été conçus entièrement avec la technologie Flash; les personnages sont donc animés et on peut interagir avec leur environnement au cours des multiples exercices. Le professeur Lecompte et madame Antimos s’adressent à l’élève dans des bulles de texte (comme en bande dessinée) qu’il faut fermer pour passer à la suivante. Le dialogue devient alors une manière de naviguer, ce qui permet entre autres de garder l’élève actif, contrairement à l’état passif engendré par l’écoute d’une bande sonore. Il doit lire et cliquer pour avancer, et il peut le faire à son rythme.





On doit la qualité esthétique de l’interface et des illustrations à Pascal Brullemans et à son équipe, qui collaboraient pour la première fois avec le Cégep@distance. Quant au contenu du cours proprement dit, on le doit à Samuel Houngué (économiste et ancien professeur au collégial), assisté par Alain Vervaet (professeur au collège de Maisonneuve) et Antoine Sabbagh (collège de Rosemont). Caroline de Coninck a assumé la coordination du projet et le soutien à la conception des scénarios Internet.


Planification et contrôle budgétaire

Lise Damphousse, chargée de projets
Cégep@distance


Ce cours de 60 heures (2 unités) sera offert à la troisième session d’études. Il couvre entièrement la compétence Contribuer à la planification et au contrôle budgétaire ainsi qu’à la mesure de la performance d’activités de l’entreprise. Pour s’y inscrire, l’étudiant doit avoir réussi le cours Cycle comptable 1 ou l’équivalent et posséder une connaissance pratique du tableur Excel.

Le cours porte sur les trois moments de la gestion de l’entreprise : la planification budgétaire (avant), le contrôle budgétaire (pendant) et la mesure de la performance de gestion (après). Le contenu, réparti en cinq modules, couvre l’élaboration des budgets et des états prévisionnels, à la fois pour l’entreprise de services et pour l’entreprise manufacturière, le contrôle budgétaire permettant de déterminer les écarts entre les prévisions et la réalité, ainsi que les approches traditionnelles et modernes d’analyse de la performance de gestion. Un module entier porte sur les nouveaux concepts d’indicateurs de performance de gestion et de tableau de bord de gestion. Ce sont là les dernières approches dans le domaine.

Le matériel comprend un texte de cours imprimé servant de manuel de référence, un cédérom contenant une base de données interactives de Dun & Bradstreet sur les normes et ratios de l’industrie canadienne et un site Web accessible en tout temps. L’encadrement par un tuteur, des guides de l’environnement d’apprentissage et des outils tels que les forums et la messagerie sont disponibles dans la plate-forme de diffusion du Cégep@distance.

L’interface particulière du cours contient, quant à elle, le scénario pédagogique qui guide l’étudiant dans l’utilisation du matériel à sa disposition et qui lui propose des activités d’apprentissage visant à rendre sa démarche significative. L’étudiant y trouve, au fur et à mesure des modules et des leçons, les objectifs d’apprentissage, les consignes des activités, des démonstrations illustrant une démarche ou un concept, des exercices, une autoévaluation formative ainsi que les devoirs.





Le modèle pédagogique est axé sur le développement d’un savoir-faire de nature « procédurale » (démarches, mécanismes, pratiques). La stratégie générale s’appuie principalement sur la résolution de problèmes et elle fait appel à des tactiques telles que l’exploration et la découverte guidée, des mises en situation et des activités d’apprentissage contextualisées qui incitent à un comportement pro-actif. L’utilisation d’outils logiciels se veut un moyen privilégié pour faciliter la production de documents et la réalisation de tâches dans un contexte administratif.

Parmi les principes directeurs qui ont guidé l’effort de conception, il nous semblait essentiel, entre autres, que l’étudiant puisse conserver le matériel pédagogique disponible en ligne à la fin du cours. Tous les documents du site Web, quel que soit leur format (texte, tableur, pdf), ont donc été traités pour préserver la mise en page et permettre l’impression directe ou le téléchar-gement en vue d’une consultation ultérieure.

Dans un autre ordre d’idées, il nous apparaissait aussi très important d’élaborer le cours de manière à faciliter la mise à jour éventuelle des contenus et de l’interface. Pour ce faire, nous avons choisi de produire un manuel de cours imprimé contenant l’essentiel de la théorie, complément à la fois indispensable et indépendant des activités d’apprentissage en ligne de ce cours particulier, mais qui pourra ainsi être utilisé par des publics ou dans des contextes différents. Pour ce qui est de l’interface, nous avons créé une structure d’information modulaire et assez générique qui évite un morcellement excessif de l’information.

La réalisation du cours a nécessité la collaboration d’une équipe d’une dizaine de personnes travaillant entièrement à distance. Tout au long du projet, nous avons utilisé des outils courants tels que le téléphone, le courriel, les fonctions d’annotation et de commentaire des logiciels MsOffice, pour rédiger, valider, modifier les nombreuses versions des documents et pour communiquer. Cette approche a permis d’accélérer le traitement des informations, et les briques de papier habituelles ont été éliminées, à la satisfaction de tous.

Outre l’auteur du cours, M. Serge Carrier, professeur à l’UQAM, autrefois enseignant au collège de Rosemont, nous avons bénéficié des compétences d’une réviseure de contenu, d’une conceptrice pédagogique, d’une réviseure linguistique, d’une infographiste et d’un programmeur du CCDMD, d’un programmeur analyste, d’un spécialiste de l’édition et d’un intégrateur multimédia. La gestion du projet était sous la responsabilité de Lise Damphousse, du Cégep@distance.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015