Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 52, Janvier 2004 
Carnet de voyage : bilan du premier arrêt de la Caravane_APOP dans la région du Bas-Saint-Laurent Version Imprimable  Version imprimable


 (APOP)

Frais engagés par les collèges

Depuis octobre 2003, un nouveau mode de tarification a été adopté à l’APOP. Selon cette formule révisée, les frais de formation imputés à un collège qui retient les services de l’APOPMobile ou de la Caravane_APOP sont réduits. Pour illustrer ces changements, nous vous présentons l’exemple fictif du Collège Sainte-Marie-de-la-Main, de la région de Montréal, qui, en suivant l’ancienne formule, commande un atelier de l’APOPMobile pour lequel certains enseignants ont manifesté de l’intérêt et dont la personne-ressource responsable, Roger Vadeboncœur, demeure à Québec. Par ailleurs, quelques enseignants du même collège s’inscrivent à cette activité dans le cadre d’un arrêt de la Caravane_APOP dans la région de Montréal ou d’une formation offerte par l’APOPMobile.


Bilan qualitatif de la Caravane_APOP dans le Bas-Saint-Laurent

Lors de la conception du projet Caravane_APOP, plusieurs retombées positives avaient déjà été prévues. Or, au terme de notre première expérimentation, nous constatons, en plus des avantages anticipés, que cette formule de formation et d’échange intensifs et regroupés crée une synergie dont les effets sont tangibles tant chez le collège hôte que chez les collèges partenaires, chez les usagers, les formateurs, le réseau et ses partenaires TIC et, enfin, l’APOP. Nous décrirons brièvement ces effets.


Auprès des collèges participants

 

  • L’organisation de l’événement et les coûts de déplacement de la Caravane_APOP sont presque totalement assurés par l’APOP.

  • Les coûts de la formation et de l’échange sont très réduits.

  • L’intégration des TIC dans l’enseignement et l’apprentissage est accélérée et davantage efficace, car plusieurs enseignants, administrateurs, professionnels et membres du soutien peuvent assister en même temps à un atelier, créant ainsi une cohésion d’intérêt autour de dossiers TIC dans un même collège.

  • Le contact avec les conseillers pédagogiques TIC d’autres collèges d’une même région encourage la création de réseaux réels d’entraide et d’information, car la proximité géographique favorise ces échanges et le développement de cellules de soutien.

  • Le programme de la Caravane_APOP est adapté aux besoins formulés par les collèges participants et à l’environnement informatique de ces établissements.


Auprès du collège hôte

Accueillir la Caravane_APOP à titre de collège hôte suppose un investissement plus important en temps et en ressources humaines. Toutefois, les retombées liées à ce rôle sont appréciables :

  • La participation plus grande des membres du personnel du collège hôte à une telle activité, à cause de la proximité, encourage la création de groupes de travail, d’où un enracinement et une intégration accélérés des technologies.

  • La tenue de l’activité dans les locaux du collège favorise l’appropriation de l’environnement informatique du collège par les membres du personnel.

  • Le personnel technique et informatique se familiarise avec les particularités des outils technologiques utilisés dans le réseau et offerts par les partenaires TIC (DECVIR, CCDMD, Vitrine APO, PERFORMA, Cégep@distance, AQPC, CDC, ARC, etc.).

  • Le conseiller pédagogique TIC ou le répondant TIC du collège profite d’une visibilité accrue auprès des membres du personnel, ce qui soutient davantage l’intégration des TIC.

  • Le conseiller pédagogique TIC ou le répondant TIC du collège, par sa participation plus directe à l’organisation de l’événement, comprend plus facilement les fonctionnalités et le potentiel pédagogique de chacun des outils présentés.

  • La collaboration entre le conseiller pédagogique TIC ou le répondant TIC et les équipes techniques et informatiques du collège, nécessitée par le passage de la Caravane_APOP, renforce l’esprit d’équipe essentiel à l’intégration des technologies.


Auprès des collèges partenaires

En plus des avantages pour un collège de devenir un établissement participant (voir ci-dessus), ce collège profite de :

  • L’occasion de recevoir une formation
    intensive adaptée à ses besoins et ce, à faibles coûts en termes de ressources humaines, financières et d’investissement en temps dans la région, encourage la participation des membres du personnel au-delà des limites de l’établissement.


Auprès des usagers

  • La proximité géographique de l’activité facilite la participation et limite les coûts de perfectionnement.

  • La possibilité d’une formation sur mesure est motivante pour les participants.


Formule actuelle de tarification de la Caravane_APOP

 

Frais imputés au collège
Frais assurés par l’APOPMobile
Frais imputés aux participants (cotisation annuelle à l’APOP)

Nombre
departicipants


4

6
8
12
4
6
8
12
u

Inscriptions

140$
210$
280$
420$
u u u u

Adhésion à
l'APOP

u u u u




50$

Honoraires
(4h)

u u u u
200$
200$
200$
200$
u

Transport
(500 km)

 

u

u u u
125$
125$
125$
125$
u

Hébergement
(aucun)

 

u

u u u




u

Repas (dîner,
souper)

u u u u
32$
32$
32$
32$
u

Matériel
pédagogique

 

u

u u u
20$
30$
40$
60$
u

Temps de
déplacement
(5h)

 




50$
50$
50$
50$

Total des frais

 

140$

210$
280$
420$
427$
437$
447$
467$
50$


Formule actuelle de tarification de l’APOPMOBILE


 

Frais imputés au collège
Frais assurés par l’APOPMobile
Frais imputés aux participants (cotisation annuelle à l’APOP)

Nombre de
participants


4

6u
8
12
4
6
8
12
u

Inscriptions

u u u u u u u u

Adhésion à
l'APOP





u
u
u
u
u 50$

Honoraires
(4h)

200$
200$
200$
200$




u

Transport
(500 km)

 

u

u u u
125$
125$
125$
125$
u

Hébergement
(aucun)

 

u

u u u




u

Repas (dîner,
souper)

u u u u
32$
32$
32$
32$
u

Matériel
pédagogique

 




20$
30$
40$
60$
u

Temps de
déplacement
(5h)

 

50$

50$
50$
50$





Total des frais

 

250$

250$
250$
250$
177$
187$
197$
217$
50$

Notons que les frais associés à une formation assurée par l’APOPMobile peuvent parfois être inférieurs à ceux de la Caravane_APOP, selon le nombre de participants d’un même collège inscrits à l’atelier. Toutefois, les activités de la Caravane_APOP offrent une valeur ajoutée indéniable (voir le Bilan qualitatif ci-dessous).

  • L’accès à une grande variété de choix d’ateliers assure une formation adaptée aux besoins individuels.

  • Un premier contact très dense et de nature introductive avec les outils technologiques disponibles dans le réseau permet le développement d’une vue d’ensemble des possibilités d’intégration pédagogique des TIC et facilite un choix ultérieur des produits davantage adapté aux besoins des enseignants.

  • La durée limitée des ateliers et la concentration de la formation favorisent une appropriation accélérée des TIC, un renforcement et un enracinement de ses pratiques.

  • La possibilité d’assister à plusieurs ateliers dans un temps relativement court permet une assimilation accrue des connaissances de l’environnement informatique.

    La formule de l’événement encourage la création de réseaux locaux, voire régionaux, de soutien et de formation.

  • La Caravane_APOP donne accès à plusieurs personnes-ressources expérimentées dans l’enseignement et l’apprentissage au moyen des TIC au collégial.

  • La présence des partenaires TIC du réseau permet de développer des contacts et de connaître les outils créés pour l’enseignement et l’apprentissage au collégial et facilite l’accès aux produits.


Auprès des personnes-ressources et des formateurs

  • Les personnes-ressources et les formateurs ont l’occasion d’être en contact avec d’autres intervenants du réseau, ce qui encourage l’échange de stratégies, de documents et d’idées et assure la consolidation de l’équipe de formation de l’APOP et de ses partenaires TIC.

  • La concentration des activités donne la possibilité aux personnes-ressources d’assister à d’autres ateliers de formation et à des échanges en forum, en table ronde ou en présentation formelle.

Auprès du réseau et des partenaires TIC

  • La Caravane_APOP offre au réseau et aux partenaires TIC une tribune et un accès privilégiés à une activité et à un groupe d’intérêt déjà constitué.


Auprès de l’APOP

  • La Caravane_APOP permet à l’Association de remplir son rôle en la rapprochant des intervenants du milieu collégial.

  • L’activité, d’une plus petite échelle que celle d’un colloque, semble mieux adaptée aux contexte de l’APOP en termes de ressources humaines bénévoles.

  • La formule facilite la reconnaissance des besoins pédagogiques et technopédagogiques du réseau.

  • Le contact plus personnalisé avec les conseillers pédagogiques TIC et les répondants TIC d’une région assure un meilleur suivi, notamment par l’APOPMobile, qui agit par la suite comme soutien et extension à la Caravane_APOP. En effet, les deux outils de formation et de perfectionnement agissent en partenariat : l’une offre une immersion technopédagogique initiale et l’autre, l’approfondissement des connaissances et des compétences.

  • Le contact direct et la possibilité d’atteindre plus de participants assurent une adhésion plus large à l’APOP et donnent l’occasion de mieux faire connaître les services offerts par l’APOP et ses objectifs, et développent un sens d’appartenance à l’APOP.

  • Le recrutement de la relève pour les comités de l’APOP est facilité par le déplacement de l’APOP dans le milieu.

  • La présence des représentants du comité Formation à l’activité et leur contact avec les participants assurent une évolution du programme de formation de l’APOPMobile mieux adaptée aux besoins et permettent le recrutement de nouvelles personnes-ressources locales.





Lorne Huston
Formateur de Chronos
Concepteur de diapositives en histoire
Collège Édouard-Montpetit


J’avoue que je n’étais pas convaincu d’avance. Faire le voyage aller-retour Montréal – Rivière-du-Loup afin d’offrir un atelier de formation sur un logiciel que j’utilise en histoire de la civilisation occidentale, je n’étais pas certain que cela vaille… dix heures de voyagement. Et pourtant, dès que j’arrivai sur place, je sus que je ne m’étais pas trompé. Suivez-moi. J’arrive à midi et l’accueil est chaleureux, efficace. J’assiste au dîner-rencontre et à la présentation de nouveaux logiciels par le CCDMD; je m’informe auprès d’un collègue sur les projets en gestation au DECCLIC. Puis, je prends rapidement connaissance des dispositifs techniques requis pour ma présentation. Tout baigne dans l’huile!

Parmi les profs inscrits à mon atelier, se trouvent des collègues en histoire que je n’avais jamais vus aux congrès de l’Association des professeurs d’histoire. Je rencontre un prof qui s’intéresse à la manière dont il pourrait intégrer un logiciel d’histoire dans son cours de philo.

Le temps file, mais tout se passe comme si nous parlions simplement, amicalement entre collègues. Tout en explorant les buts et les caractéristiques du logiciel, on discute de nos élèves, du soutien pédagogique pour intégrer les technologies éducatives dans nos collèges, de la liberté ou non que nous avons de définir des stratégies d’apprentissage. Je suis ravi, car voilà le genre de discussion que nous n’avons que trop rarement avec nos collègues au collège.

Un seul regret : que je n’aie pas pu arriver plus tôt ou rester plus longtemps! L’ambiance était parfaite pour des échanges d’idées, pour découvrir des pratiques innovatrices. L’heure du retour a finalement sonné. Heureusement, j’ai eu le bonheur de faire du covoiturage avec un collègue formateur du collège Laflèche, David Longpré. Les lumières d’automne sur les forêts enflammées ont baigné nos conversations animées sur la technologie, l’éducation…, les bateaux, les vacances, les musées!

Je suis convaincu que ce genre d’échanges, autant à l’intérieur de l’atelier qu’à l’extérieur, nous permet d’envisager concrètement ce que nous pourrions faire, demain ou après-demain, pour utiliser à bon escient des technologies qui correspondent à nos sensibilités et à notre environnement institutionnel.


Lily Tremblay, agronome
ITA, campus La Pocatière
enseignante de gestion agricole
Programme Gestion et exploitation
d’entreprise agricole


En octobre dernier, à Rivière-du-Loup, grâce à deux jours consécutifs de formation avec la Caravane_APOP, j’ai pu me mettre à jour concernant le potentiel pédagogique que je pourrais tirer des différents outils qu’offrent les nouvelles technologies. Les activités se déroulaient sous forme d’atelier, et j’ai trouvé cette formule à dimension humaine très intéressante, stimulante et fort propice aux échanges professionnels. Ces ateliers m’ont donné un aperçu des moyens actuellement disponibles dans cet univers et de la façon
dont on les utilise concrètement dans des collèges.

Je ne suis pas une pro ni une zéro en informatique, je ne suis qu’une simple utilisatrice qui veut mettre un peu de piquant, de créativité, d’imagination dans son matériel pédagogique! Or, malgré la durée restreinte de l’atelier, j’ai été très intéressée par le sujet. J’ai compris que je devrais perfectionner mes connaissances en la matière et consacrer du temps à m’approprier les TIC dans mon quotidien. Bravo pour cette nouvelle approche, qui m’a donné des foules d’idées!





Marilyn Nadeau
Enseignante de chimie
Cégep de La Pocatière


Encore une formation sur les TIC? Mais où, quand, comment et à quel prix? Chez moi? Dans un collège de ma région? Par des experts de l’extérieur? Par petits groupes, selon les besoins exprimés par les gens? La raison l’emporte : voilà une aubaine!

La Caravane_APOP m’a donné l’occasion d’enrichir mon approche pédagogique et didactique des sciences, et ce, par de petites stratégies technologiques. Ce fut un moment privilégié d’échange d’idées avec d’autres enseignants qui, comme moi, croient qu’on peut aider les élèves à mieux intégrer les savoirs en utilisant les technologies. Ces ateliers ont été pour moi une source de suggestions d’innovations que j’ai hâte d’expérimenter. J’y ai rencontré des formateurs convaincus, sachant transmettre leur enthousiasme pour l’utilisation des technologies dans l’enseignement. C’est dans un climat accueillant et convivial que j’ai pu profiter de leurs connaissances et dialoguer pour peaufiner ma manière d’enseigner et d’encadrer le plus humainement possible mes élèves. La Caravane_APOP est une passerelle qui facilite la circulation de l’information, et les personnes-ressources qui l’animent ont su répondre à toutes mes questions et m’orienter sur des stratégies à explorer. Les ateliers auxquels je m’étais inscrite étaient pertinents et générateurs de créativité. J’en suis vraiment revenue la tête pleine d’idées! La convivialité des rencontres, en petits groupes de quatre à sept personnes, crée un contexte favorable à la formation sur mesure et aux échanges. En région, ça fait toujours du bien de se sentir moins isolé!





Jacques Ouellet
Enseignant d’histoire
Cégep de Rimouski


J’ai eu l’occasion d’assister le jeudi 16 octobre 2003 à deux ateliers de la Caravane_APOP au Cégep de Rivière-du-loup. Pour moi, ce fut
une agréable découverte, car j’étais néophyte en la matière. Les deux ateliers auxquels j’ai participé m’ont entièrement convaincu des avantages pédagogiques des TIC. J’y ai découvert des stratégies pour améliorer mon enseignement et faciliter l’apprentissage de mes élèves.


Johane Beaulieu
Enseignante de biologie
Collège de Rimouski

Il est toujours intéressant pour un enseignant ou une enseignante de découvrir ou d’approfondir des outils qui vont l'aider dans son travail. Avant de participer à l’atelier sur Power Point, je possédais déjà quelques notions de base sur ce logiciel, mais j'ai pu en découvrir d'autres facettes au cours de cette rencontre. Les côtés ludique et sympathique de la formatrice, combinés à la convivialité du logiciel, ont rendu les notions accessibles tant aux néophytes qu'aux plus érudits. De plus, elle nous a démontré quelques utilisations simples mais efficaces parmi les multiples possibilités de Power Point.

Pour ce qui est de l'atelier sur Photoshop, mon appréciation est plus mitigée. Il serait intéressant de prévoir plutôt un atelier du genre « Photoshop pour les nuls ». Les attentes des participants et participantes sont variables et le fait de choisir un titre plus « accrocheur » pourrait contribuer à regrouper dans l’atelier des gens de même niveau.

Je dois souligner l'accueil généreux de tout le comité d’organisation. L'animation à l'heure du dîner et en fin de journée était bien orchestrée et intéressante. De plus, le Collège de Rimouski a été choyé puisque nous avons gagné quatre des cinq prix de présence distribués le jeudi.


Eileen Donnelly
Enseignante de langues
Cégep de Rimouski


Je tiens à vous dire combien j'ai apprécié les ateliers offerts pour le secteur des langues à l’occasion du passage de la Caravane_APOP en octobre au Cégep de Rivière-du-Loup.

J’enseigne l’anglais au Cégep de Rimouski et je cherche toujours de nouvelles méthodes dynamiques pour rendre mes cours plus intéressants. Parmi les bijoux que la formatrice, Lydia Froio, nous a présentés dans ses deux ateliers, je retiens Calico.org (Computer Assisted Language Instruction Consortium) et les produits du CCDMD (Centre collégial de développement de matériel didactique), qui nous donnent beaucoup d'information pertinente pour l'enseignement des langues avec l’ordinateur. Elle nous a aussi parlé de trois bons logiciels, The Language and Reading Companions, que je compte essayer parce qu'ils offrent des ressources complètes pour l'appréciation de la littérature en anglais.

J'ai énormément appris et je tiens à remercier toutes les personnes qui rendent la Caravane_APOP enrichissante. Je suis maintenant plus motivée et davantage stimulée pour aller au laboratoire d'informatique avec mes étudiants. Et je dois avouer que le logiciel que j'ai gagné m'a vraiment plu, aussi. Merci beaucoup!


Darcy Robb
Enseignant de langues
Cégep de Rimouski


Voici les trois éléments que j’ai le plus appréciés quand j’ai participé à l’atelier sur l’utilisation de l’ordinateur dans les cours de langues, lors du passage de la Caravane_APOP en octobre :

  • La qualité de la formatrice, elle-même professeure d’anglais, langue seconde; elle a su nous faire profiter de son expérience et nous suggérer de nouvelles idées;

  • Le déroulement de la présentation dans un ordre logique, ce qui favorisa une assimilation complète;

  • La provenance variée des participants; nous avons entendu divers points de vue sur l’utilisation des ordinateurs dans l’enseignement.

J’aimerais bien que mes collègues du Département de langues du Cégep de Rimouski aient tous l’occasion de participer à un atelier avec cette formatrice!


Paul Ruest
Enseignant de philosophie
Cégep de Rivière-du-Loup


Je tiens à témoigner de ma grande satisfaction concernant les ateliers que j'ai suivis lors du passage de la Caravane_APOP, les 16 et 17 octobre derniers, ici au Cégep de Rivière-du-Loup. J'ai aimé côtoyer les participants, car c'étaient des personnes passionnées par la pédagogie et désireuses de se perfectionner. J'ai aimé les quatre ateliers auxquels je m'étais inscrit, car ils étaient animés par des personnes capables de partager leurs compétences. J'ai aimé ces deux journées, car c'était comme prendre un « bain pédagogique de Jouvence »! Bref, les promesses du petit dépliant publicitaire furent totalement respectées, selon moi. Je n'ai pas gagné de prix de présence, mais j'ai gagné de nouvelles idées pour des stratégies pédagogiques. Clic, clic, clic... APOP!





Yves Goudreault
Directeur des études
Cégep de Rivière-du-Loup
et participant aux activités

Mon commentaire? Du perfectionnement pertinent et donné par des formateurs compétents et pédagogues. De l’information qui ouvre plein de possibilités et qui provoque de beaux échanges. Une atmosphère conviviale qui nous met en contact avec des personnes-ressources de haut niveau et qui permet d’amorcer ou de consolider un réseau. Voilà comment j’ai vécu le premier arrêt de la Caravane_APOP au cégep de Rivière-du-Loup les 16 et 17 octobre 2003!

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015