Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 52, Janvier 2004 
La Caravane_APOP, une signalisation renouvelée! Version Imprimable  Version imprimable


 (APOP)





Lorsque qu’elle effectue un « arrêt » dans une région, la Caravane_APOP s’installe pour au moins deux jours. Ses activités sont planifiées en fonction des champs d’intérêt et des possibilités technopédagogiques de chacun des milieux, qui indiquent leurs besoins, leurs attentes et leurs disponibilités dans le calendrier pédagogique annuel ou de session. Ces activités peuvent prendre de nombreuses formes et être offertes simultanément :

 

  • des ateliers de formation à contenu technopédagogique, adaptés à tous les niveaux d’intérêt et de compétence, en format « mains-sur-les-touches », accompagnés de stratégies pédagogiques pour l’enseignement et l’apprentissage;


  • des ateliers de présentation et de mise en valeur d’expérimentations d’intégration TIC (pratiques mobilisatrices) réalisées par les enseignants et les collèges tels que regroupés, ainsi que des ateliers de présentation de réalisations externes pertinentes et reconnues par le milieu comme répondant aux besoins;

  • des ateliers de formation et de perfectionnement associés à la planification, à la gestion et à l’intégration administrative des TIC par les conseillers pédagogiques et les équipes de gestion des collèges;

  • des ateliers d’information, de sensibilisation et de formation animés par des partenaires et des organismes satellites du réseau engagés dans le processus d’intégration des TIC aux ordres collégial et universitaire;


  • des forums de discussion et des tables-rondes mettant en jeu des dimensions et points de vue associés au processus et au contexte d’intégration des TIC dans le réseau collégial;

  • des présentations formelles associées à des contenus thématiques, idéologiques et théoriques de nature à alimenter la réflexion et à soulever des discussions entre les divers intervenants pédagogiques de la communauté apprenante (allocutions, conférences…);

  • des activités d’élaboration de partenariat, de rencontre, de mise en commun, dans le contexte d’activités ludiques et festives offertes aux membres de l’Association à l’occasion de la tenue de l’événement (la première journée);

  • des assemblées d’information locales et régionales pour les membres ainsi que des activités de sensibilisation pour les nouveaux membres en fonction des mandats de l’Association et des plans de travail à réaliser par les comités. La dernière activité annuelle coïncide avec l’assemblée générale annuelle, laquelle se tient, en présence des membres, dans un collège; tous les autres membres du réseau peuvent participer en mode synchrone à l’assemblée générale à partir de divers points de rencontre à distance choisis par l’Association dans le cadre du réseau de communication du RISQ;

  • des thèmes et problématiques particuliers peuvent être retenus comme orientations globales pour une activité. De même, certains volets des activités peuvent mettre l’accent sur des aspects considérés comme prioritaires dans le contexte d’une stratégie d’intervention particulière (ex. : les programmes de Sciences humaines et de Techniques de comptabilité et de gestion dans le cadre du Projet expérimental d’intégration des TIC).


Le code routier ou... comment s’organiser!

1) L’APOP est responsable de l’organisation et de la production de l’événement; le collège hôte est partie prenante du processus d’organisation tant sur le plan des ressources technologiques, techniques et matérielles que sur celui de la logistique et du soutien. L’APOP, le collège hôte et les collèges partenaires, regroupés pour la réalisation de l’événement, assurent, en concertation, la planification du contenu de l’événement en vue de répondre aux besoins de leurs milieux respectifs, ainsi que la promotion et la diffusion de l’événement et de la programmation.

Dans une région, les collèges partenaires se partagent successivement le rôle de collège hôte selon le nombre et la fréquence des activités tenues dans cette région au fil du temps.

La date de chaque événement et le contenu de la programmation sont diffusés dans l’ensemble du réseau de manière à permettre la participation de tous les intervenants de l’ensemble du réseau.

2) Chacun des collèges partenaires, en collaboration avec les CP-TIC, relève les besoins des composantes de son milieu; le comité de concertation (regroupant un représentant de chacun des collèges partenaires, un représentant du collège hôte, deux représentants de l’APOP) évalue la faisabilité des services à fournir en tenant compte des ressources humaines, technologiques, techniques et matérielles, logistiques ainsi que budgétaires.

3) L’APOP assure, en collaboration avec les divers partenaires locaux, régionaux en provenance du réseau ainsi que les organismes satellites du réseau, la définition et l’articulation des contenus et des diverses catégories d’activités qui en découlent. L’APOP et le collège hôte déterminent l’horaire définitif de l’événement.

D’autres groupes de travail peuvent être mis à contribution dans la mesure où ils permettent de préciser, d’enrichir et d’élargir l’offre de service aux diverses clientèles cibles (ex. : le Regroupement des répondants et des conseillers pédagogiques TIC en Sciences humaines et Techniques de comptabilité et de gestion).

4) L’APOP et le collège hôte informent les participants des disponibilités locales en hébergement et en restauration pour la durée de l’événement et prévoient divers accommodements pour faciliter le déroulement des activités au collège hôte. Les collèges participants peuvent prévoir des moyens de transport collectifs afin de réduire les coûts associés à la tenue de l’événement.


Une route à péage ou... des frais partagés!

Le financement des coûts d’inscription et des frais de déplacement vers le collège hôte (transport-hébergement-restauration) sont assurés selon diverses modalités en fonction des possibilités, des priorités de gestion et des occasions offertes dans chacun des milieux : participation et coût assurés individuellement avec attestation de paiement pour déduction d’impôt (1), soutien financier par la voie des budgets de perfectionnement locaux (2), allocation financière à même les budgets annuels statutaires de formation de la main-d’œuvre locale (3) ou toute autre combinaison de financement susceptible de favoriser l’accessibilité et la participation à l’événement (4).

Chaque participant (y compris tous les collaborateurs de chaque collège partenaire) doit obligatoirement payer des frais d’adhésion annuelle à l’association de 50 $ plus taxes pour l’année 2003-2004 (un reçu pour adhésion à une association professionnelle est émis aux fins d’impôt).


Un itinéraire à prévoir

Tous les membres de l’APOP peuvent manifester leur intérêt pour un « arrêt » de la Caravane chez eux. Il en va de même pour les comités de programme, les départements d’enseignement, les regroupements disciplinaires d’enseignants, les équipes de conseillers et de gestion pédagogique, etc.

En tout temps, vous pouvez communiquer avec notre « répartiteur », qui vous informera sur les modalités d’organisation : direction@apop.qc.ca


Exemple de programmation adaptée aux besoins du milieu :
Les activités offertes par la Caravane_APOP à l’étape
Bas-Saint-Laurent

ATELIERS DU 16 OCTOBRE
ATELIERS DU 17 OCTOBRE

1) L’intégration d’images fixes et animées dans des documents pédagogiques

 

13) Première : un outil de présentation insoupçonné

2) Le DEC virtuel en Sciences de la nature

14) Intégrer les APO dans son cours de langue

3) La recherche et les sciences humaines : le cours!

 

15) Prévisions financières (non retenu)

4) L’utilisation pédagogique de PowerPoint

16) Les logiciels d’idéation : Inspiration et Visio (non retenu)

 

5) Le développement d’un site Web pédagogique avec FrontPage pour les non-initiés

 

17) Les TIC en Sciences de la nature : Maple (reporté)

6) Les métamoteurs dans Internet

 

18) La création d’un questionnaire multimédia avec Netquiz - pratique, pratique

Dîner-rencontre : Les outils logiciels et les ressources technologiques développés par le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD)
http ://www.ccdmd.qc.ca

Dîner-rencontre : Le Guide Internet et éducation, les répertoires du Portail des TIC et plusieurs autres ressources de soutien pour l’intégration des TIC dans l’enseignement offertes par la VItrine APO http://ntic.org

7) Le portfolio électronique : un outil d’intégration des apprentissages

19) Mots entrecroisés

8) La capture écran destinée à des documents pédagogiques

20) Corriger avec Word

9) CHRONOS : concepteur de diaporamas

21) Vendeur (non retenu)

10) Excel : initiation au chiffrier électronique (non retenu)

22) Développer ses propres leçons pour les langues

11) Photoshop : le traitement des images

23) @rtefact : un éditeur d’exposition et de collections virtuelles (non retenu)

12) Utiliser le format PDF (Acrobat) pour diffuser des documents

 
Présentation de la plateforme DECCLIC avec apéritif et... animation!

Comment créer un lieu d’échange virtuel avec le gestionnaire de classe DECCLIC, la coquille du DEC virtuel : forums, foires aux questions, tutoriels, exerciseurs, listes de diffusion, évaluations formatives et sommatives, échange de documents, bloc-notes, échéanciers, gestion des résultats, etc. Un outil accessible et convivial qui répond aux besoins des enseignants et des enseignantes.
FIN DES ACTIVITÉS


Répartition des inscriptions

Participants inscrits à 1 atelier
9

Participants inscrits à 2 ateliers

23
Participants inscrits à 3 ateliers
2
Participants inscrits à 4 ateliers
4



Nombre d’ateliers
Nombre d’inscriptions
Programme initial
23 ateliers
104
Programme final
17 ateliers (74 %)
89 (85,5 %)

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015