Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 56, Décembre 2004 
Nelligan. Profils et regards Un outil multimédia de présentation et d'étude de textes Version Imprimable  Version imprimable


Julie Pelletier  (CCDMD)


L'outil pédagogique multimédia Nelligan. Profils et regards a été conçu par Julie Pelletier, enseignante de français, langue d’enseignement et littérature au Collège d’affaires Ellis depuis 1996, en collaboration avec Christine Blais, et produit par le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD). Il émane d’un projet de recherche et de développement de Julie Pelletier soutenu par le Programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage (PAREA) du ministère de l’Éducation et le Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD).





La portion recherche du projet, qui se poursuit d’ailleurs encore grâce à l’appui de l’Association des collèges privés du Québec (ACPQ), vise à prouver la pertinence et l’efficacité d’un tel outil pour l’enseignement et l’apprentissage de la littérature au collégial. Face au manque d’intérêt et de motivation des élèves pour la littérature, qui se traduit par une faible performance, particulièrement dans le cours 601-103-04 : Littérature québécoise, Julie Pelletier s’est proposé, il y a près de deux ans, de reconsidérer l’enseignement et l’apprentissage de la littérature à travers un moyen pédagogique novateur, dans le champ d’études des applications pédagogiques de l’ordinateur (APO) et des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Une première étude a fait suite à l’envoi d’un questionnaire à l’ensemble des enseignants en français, langue d’enseignement et littérature du réseau, alors que l’outil pédagogique n’était qu’au stade de l’idée. Les résultats de cette étude indiquent qu’une part importante des 193 enseignants répondants jugeaient l’outil envisagé pertinent pour accroître l’intérêt et la motivation des élèves dans leurs cours.

Une fois l’outil pédagogique dans sa phase finale de développement, une seconde étude a suivi, sous la forme d’un questionnaire distribué à environ 250 élèves, issus de six établissements (Collège d’affaires Ellis, École commerciale du Cap, Collège de Sherbrooke, Cégep de Drummondville, Collège Édouard-Montpetit et Collège de Maisonneuve) et correspondant à un échantillon représentatif de l’ensemble des élèves du collégial. On leur avait auparavant présenté l’outil pédagogique en classe et ils l’avaient expérimenté en laboratoire. Les élèves ont alors, dans une très grande proportion, jugé l’outil pertinent pour accroître leur intérêt envers la littérature et améliorer leur performance en cette matière.

Une troisième étude est en cours. Elle se résume à l’approfondissement des résultats de l’étude menée auprès des élèves, qui n’incluait pas la vérification empirique de leur évaluation de la pertinence de l’outil. L’objectif actuel de Julie Pelletier est de mesurer concrètement les effets de l’utilisation de l’outil pédagogique Nelligan. Profils et regards par l’analyse comparative de groupes expérimentaux et de groupes témoins. Parallèlement à cette étude, la chercheuse entend mener une expérimen-tation empirique auprès d’enseignants également, afin de connaître la formation nécessaire à une utilisation efficace de l’outil en classe.

Nelligan. Profils et regards est constitué de deux éléments : un DVD et un cédérom. Le DVD est un outil de présentation; il vise principalement à toucher les élèves, à les sensibiliser à la poésie d’Émile Nelligan et, ultimement, à accroître leur intérêt pour le cours de littérature concerné. Conçu sur le principe d’une banque de documents audio-visuels et graphiques, le DVD se compose d’extraits de films et d’émissions télévisées, de chansons inédites et reconnues, de pièces instrumentales, d’images d’archives et de reproductions d’œuvres d’art, tous ces éléments se rapportant à la poésie de Nelligan.

Le DVD peut se lire à partir d’un ordinateur ou d’un lecteur de DVD domestique. Il est facile d’y naviguer et d’avoir accès à ce qu’on désire consulter. Dans chacun des menus «Son», «Image» et «Tournage», il suffit de sélectionner l’élément désiré pour le voir ou l’entendre. Ce qu’on note d’abord et avant tout en parcourant le DVD, c’est la création d’une ambiance, qui se rapproche peut-être de celle de la poésie de Nelligan dans une certaine mesure et qui, du moins, permet d’entrer dans un univers artistique particulier. Chaque page écran du DVD a été travaillée avec soin par la designer graphique, Christine Blais, à partir de plans de films réalisés par Julie Pelletier. L’esthétique a pris une grande place dans la composition de cet outil, autant pour l’image que pour le son.

Les menus «Son», «Image» et «Tournage» sont agrémentés, comme le menu principal, de pièces de Chopin, un compositeur que Nelligan affectionnait particulièrement. Le menu «Son» donne accès à trois types de documents : des chansons, reconnues et inédites, des pièces de Chopin, dont des mazurkas auxquelles Nelligan fait référence, et des interprétations de poèmes en lecture par une comédienne et un comédien. Les chansons, comme Le Vaisseau d’Or composée et interprétée par Claude Dubois ou Fantaisie créole composée par André Gagnon et interprétée par Monique Leyrac, et les interprétations lues, comme celles de «La romance du vin» ou de «Clair de lune intellectuel», sont accompagnées du texte des poèmes, qui défile strophe par strophe en suivant ce qu’on entend.




Le DVD comprend aussi une chanson inédite, Les copeaux de la souche, composée et interprétée par le groupe Loco Locass. Cette chanson illustre l’évolution de la poésie québécoise au XXe siècle, en insistant sur l’importance de la poésie de Nelligan dans son parcours. La bande sonore est accompagnée du texte. Quant aux pièces de Chopin, elles sont chacune accompagnées d’une œuvre d’art numérique ou photographique, et les pages écran de ces œuvres d’art mènent au texte d’un poème de Nelligan qui évoque la musique de Chopin, comme «Mélodie de Rubinstein» ou «Mazurka». Ainsi, chacun des sous-menus «Chanson», «Musique» et «Lecture» du menu «Son» tente de recréer l’esprit de la poésie de Nelligan, tant par le son que par l’image qui l’appuie.





Le menu «Image» donne accès à deux types de documents : des images d’archives et différents éléments d’une revue de presse. Les premières sont des portraits de famille des Nelligan, des photographies de lieux fréquentés par le poète et des manuscrits rédigés par lui, tant cours de sa période d’écriture lucide que durant sa longue période d’internement, dans ce qu’on appelle aujourd’hui ses «carnets d’hôpital» ou ses «carnets d’asile». Ces manuscrits sont accompagnés d’une transcription électronique. Quant aux éléments de la revue de presse – des articles de journaux, des extraits de dépliants et d’affiches et des photographies –, ils concernent tous le spectacle Le mai d’amour de Monique Leyrac, tenu en 1975, et sa reprise en 1985 sous le titre Monique Leyrac chante et dit Nelligan. Chacun des sous-menus «Archives» et «Revue de presse» mène à une mosaïque de l’ensemble des pièces disponibles, et chacune des mosaïques mène à un diaporama. Les quatre diaporamas permettent de voir, à partir de n’importe quel élément de la mosaïque, chacun des éléments l’un après l’autre, en gros plan et accompagné d’une brève description.





Enfin, le menu «Tournage» se sectionne en deux parties : «Cinéma» et «Télévision». Il donne accès à deux types de documents : des extraits d’émissions télévisées ou de films existants et des courts films inédits, ayant tous la poésie de Nelligan pour sujet principal. Deux extraits de l’opéra Nelligan de Michel Tremblay et André Gagnon, d’une durée approximative de trois minutes, et un extrait du film Nelligan de Robert Favreau, d’une durée approximative de quatre minutes, peuvent être visionnés en sélectionnant chacun des titres dans les sous-menus. Ces extraits présentent Nelligan dans son rapport à la poésie, en présence de membres de sa famille, de l’École littéraire de Montréal ou du personnel de l’asile.

Le menu «Tournage» du DVD donne aussi accès à une série de courts films réalisés par Julie Pelletier. Quatre d’entre eux sont des interprétations de poèmes en lecture, par une comédienne et un comédien, accompagnées d’images et de musique : «Le Vaisseau d’Or», «Clair de lune intellectuel», «Déraison» et «Quelqu’un pleure dans le silence». Les autres films inédits, au nombre de cinq, sont des documentaires de trois à vingt minutes approximativement. Ils ont pour titre Mélanie-A. Beauchamp : profondeur et légèreté, Loco Locass : la quadrature du texte, Regards familiers, Regards nouveaux et Veux-tu m’astraliser la nuit? et ont tous pour thème central la conception que se font différentes personnes du personnage de Nelligan, et, surtout, de sa poésie. Le documentaire Regards familiers rassemble, par exemple, les propos fort touchants de Monique Leyrac, Claude Léveillée, Claude Dubois, André Gagnon et François Dompierre au sujet de leur conception et de leur interprétation de la poésie de Nelligan.

L’outil pédagogique Nelligan. Profils et regards comporte un cédérom. Il s’agit d’un appareil de mise en contexte et d’analyse, qui se compose d’éléments pédagogiques permettant aux enseignants et aux élèves, à travers la structure de navigation conviviale du logiciel Interprète, d’arrimer les éléments multimédias présentés dans le DVD à la poésie de Nelligan. Le logiciel Interprète a été développé par Émilie Lavery, du Département de langue d’enseignement et littérature au Collège Édouard-Montpetit, et Lucie Trépanier et Christine Blais, respectivement programmeuse et designer graphique au CCDMD. Il s’agit précisément d’un outil permettant la création et la consultation de banques d’information textuelle et multimédia.





C’est grâce à ce logiciel qu’a pu être créée la bibliothèque Nelligan de l’outil Nelligan. Profils et regards. La bibliothèque Nelligan se compose de six types de fiches : «Textes», «Biographies», «Questions», «Périodes», «Événements» et «Médias», chacune des fiches pouvant être utilisée par l’intermédiaire de trois activités : «Éditer la bibliothèque», «Consulter la bibliothèque», par liste et par chronologie, et «Préparer et présenter un diaporama». Ainsi, les éléments de la bibliothèque peuvent autant être consultés tels quels, que modifiés. Le logiciel Interprète fait également en sorte que les fiches de la bibliothèque soient reliées entre elles, et même liées à des sites Internet par la voie de la rubrique «Pour en savoir plus». Il donne accès à une banque d’information vivante autour de la poésie de Nelligan. Les fiches de la bibliothèque peuvent être assemblées en diaporama. Après une sélection de fiches, les enseignants, comme les élèves, peuvent se concentrer sur un angle d’étude de la poésie de Nelligan et en faire part sous forme d’exposé.

Les fiches «Textes» de la bibliothèque Nelligan présentent plusieurs poèmes de ses Poésies complètes. Elles présentent également d’autres textes, qu’on peut comparer ou opposer aux poèmes de Nelligan : des textes de Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Paul Verlaine, Stéphane Mallarmé, Edgar Allan Poe, Georges Rodenbach, Maurice Rollinat, Arthur de Bussières, Octave Crémazie, François-Xavier Garneau et Hector de Saint-Denys Garneau. Chacun d’eux sont accompagnés d’éléments pédagogiques regroupés sous les différentes rubriques d’Interprète. Ainsi, les textes peuvent être accompagnés du nom de leur auteur, de leur date d’édition, d’une brève présentation de leur contexte, de différentes pistes d’analyse et d’un commentaire. Ils peuvent être associés à des thèmes et reliés à d’autre fiches de la bibliothèque, notamment à des fiches «Périodes» et «Questions». De plus, les fiches «Textes» peuvent être agrémentées de «médias». Dans cette mesure, elles peuvent comporter un «média décoratif», c’est-à-dire une photographie ou une illustration qui représente ou symbolise le texte d’une certaine manière, ou renvoyer à un extrait sonore ou vidéo de la banque du DVD Nelligan. Profils et regards, qu’il s’agisse d’une chanson, d’une pièce instrumentale ou d’un extrait d’émission télévisée ou de film.





À titre d’exemple, la fiche «Fantaisie créole» de la bibliothèque Nelligan contient, en plus du texte du poème, accompagné du nom de son auteur et de sa date d’édition, une brève présentation de son contexte, des pistes d’analyse et un commentaire, inspirés en grande part des propos du critique Paul Wyczynski, éminent spécialiste de l’étude de la vie et de l’œuvre d’Émile Nelligan. On peut notamment y lire : «Dans ce poème, Nelligan s'exerce à l'exotisme en toute liberté, passant d'Égypte en Louisiane, dans une veine caressante et grave. Le premier titre du poème a pu être "Fantaisie rose". Nelligan le transcrit de mémoire dans un manuscrit d'asile en 1930.» Œuvres complètes (2 volumes), édition critique établie par Réjean Robidoux et Paul Wyczynski (vol. I : «Poésies complètes 1896-1941») et par Jacques Michon (vol. II : «Poèmes et textes d’asile 1900-1941»), Montréal, Fides, collection «Le Vaisseau d'Or», 1991, vol. I, p. 468.

Aussi, la fiche «Fantaisie créole» présente des pistes d’analyse. Par exemple : «Étudiez l'effet de cercle résultant de la reprise en dernier du quatrain initial et du premier vers de chaque strophe avec ou sans variation comme quatrième. Étudiez, à l'opposé, la rime du deuxième vers qui reste en suspens, sans écho.» PELLETIER, Julie, d'après l'ouvrage Œuvres complètes (op. cit.), vol. I, p. 468 et 469. La fiche permet aussi d’associer le poème aux thèmes de l’exotisme, de la femme, de la musique, de la nature et de la tristesse, tout comme aux périodes de l’exotisme, de l’idéalisme et de l’École littéraire de Montréal. Elle contient, en outre, une photographie de Sylvie Lapointe, qui symbolise le poème de Nelligan dans une certaine mesure, et la bande sonore de la chanson «Fantaisie créole» extraite du DVD Nelligan. Profils et regards,
qui offre une autre perspective du texte.





Les fiches «Biographies» présentent l’auteur de Poésies complètes, d’après les propos de Paul Wyczynski, mais aussi d’autres auteurs et artistes dont l’univers se rapproche dans une certaine mesure de celui de Nelligan. Les écrivains précités sont donc présentés dans leur fiche respective, comme François Dompierre, Claude Dubois, André Gagnon, Claude Léveillée, Monique Leyrac, les Loco Locass et Michel Tremblay. Les notices biographiques peuvent être accompagnées des dates et lieux de naissance et de décès de la personne concernée et d’un commentaire. Elles peuvent être associées à des thèmes et reliées à d’autre fiches de la bibliothèque, notamment à des fiches «Événements» et «Fiches du même auteur». De plus, les fiches «Biographies», comme les fiches «Textes», peuvent être agrémentées de «médias». Dans cette mesure, elles peuvent comporter un «média décoratif» ou renvoyer à un extrait sonore ou vidéo de la banque du DVD Nelligan. Profils et regards. À propos de Nelligan, par exemple, la bibliothèque renferme différents renseignements biographiques, mais également une liste d’ouvrages de référence, un portrait d’archives du poète et un extrait du documentaire Regards familiers.





Les fiches «Questions» renferment des questions de réflexion et de dissertation autour de la poésie de Nelligan et de certains autres éléments de la bibliothèque. Elles permettent de juxtaposer deux textes, un texte et un élément graphique ou multimédia, ou toute autre combinaison d’éléments. Elles présentent les titres, le nom des auteurs et les dates d’édition des éléments, en plus de permettre un commentaire commun aux deux éléments et leur association à des thèmes, à d’autres fiches pertinentes ou à des sites Internet.

Les questions de réflexion amènent à s’interroger sur le sens d’éléments textuels ou graphiques. Elles portent parfois à établir des liens entre un texte et une œuvre d’art; par exemple, c’est le cas de : «Dans quelle mesure peut-on associer l'œuvre numérique "L'ère des afflictions" à l'image des corbeaux présente dans le poème de Nelligan?» ou de «L'interprétation filmique du poème "Déraison" de Nelligan par Julie Pelletier traduit-elle l'essence du poème original?». Quant aux questions de dissertation, elles conduisent à analyser, comparer et opposer des textes, dans le but de développer une argumentation et de rédiger une dissertation. Elles portent sur un texte : «Le poème "Soir d'hiver" s'inspire autant du romantisme que du symbolisme. Discutez.», ou sur deux textes : «Dans les poèmes "Un poète" de Nelligan et "L'albatros" de Baudelaire, le poète est représenté de la même manière. Discutez.»

La bibliothèque Nelligan ne contient à ce jour aucune fiche «Événements»; elle pourrait cependant compter celles que ses utilisateurs, enseignants ou élèves, y intégreraient au moyen de l’activité «Éditer la bibliothèque», selon ce qu’ils jugent pertinent d’associer à la poésie de Nelligan. La bibliothèque comporte par contre des fiches «Périodes», portant tant sur des périodes historiques et littéraires que sur des tendances et courants littéraires, québécois, français et mondiaux. Qu’il s’agisse de la fiche «Vers la Première et la Seconde Guerres mondiales» ou des fiches «Romantisme» ou «Symbolisme», les fiches «Périodes» ont pour but d’inscrire les «Textes» et les «Biographies» dans le temps, et de faire en sorte qu’on puisse les considérer dans un ensemble. En plus de pouvoir contenir une notice et un commentaire, ces fiches peuvent être liées à des fiches «Questions» et à d’«Autres fiches pertinentes». Elles peuvent aussi être agrémentées d’un «média décoratif» et renvoyer à un extrait sonore ou vidéo, comme c’est le cas de la photographie du Château Ramezay et d’un extrait du film «Nelligan» pour la fiche «École littéraire de Montréal».

La bibliothèque Nelligan renferme, par ailleurs, un grand nombre de fiches «Médias», formées à partir de la banque du DVD Nelligan. Profils et regards. Elles présentent des chansons, des pièces musicales, des dessins, des images d’archives, des photographies, des plans de films, des œuvres d’art numériques, des films et des extraits de films et d’émissions télévisées. Comme les fiches «Textes», les fiches «Médias» comportent différentes rubriques de renseignements : auteur, date de création, pistes d’analyse, notice, commentaire, thèmes, périodes associées, questions associées, autres fiches pertinentes et «pour en savoir plus».

L’outil multimédia Nelligan. Profils et regards se veut le premier élément d’une série sur différents auteurs. Cette série aurait pour but premier de favoriser l’enseignement et l’apprentissage de la littérature au collégial au moyen d’une présentation et d’une étude de textes soignées, rigoureuses et actuelles. L’ensemble DVD et cédérom est vendu 10$ aux étudiants du réseau d’enseignement québécois, et 40$ sous forme de licence individuelle. Pour plus d’information ou pour passer une commande, consultez le site du CCDMD.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015