Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 32, Février 2000 
La collaboration au sein du RCCFC Version Imprimable  Version imprimable


Francine Gélinas  (RCCFC)

Des visites enrichissantes lors de l’assemblée générale à Winnipeg…
Permettez-moi de prendre quelques minutes de votre temps pour vous parler brièvement de la rencontre annuelle du RCCFC, qui a eu lieu à Winnipeg les 5 et 6 novembre derniers. Tout d’abord, mentionnons que nos hôtes ont fait preuve d’un sens de l’accueil peu commun en nous offrant de belles journées ensoleillées avec un vent des Prairies tout ce qu’il y a de plus ravigotant. Nous avons ainsi pleinement profité des quelques périodes de pause pour nous promener dans Saint-Boniface, où est situé le collège. La rue Deschambault et la maison de Gabrielle Roy , les rues larges aux jolies maisons collées les unes aux autres, le Musée du patrimoine, le monument à Louis Riel, tous ces éléments ont agrémenté notre rencontre générale annuelle. Ces petites visites des milieux où vivent ceux qui font partie de notre réseau sont indispensables à la compréhension des réalités francophones canadiennes.

La visite du nouveau centre pour l’enseignement du multimédia au collège même de Saint-Boniface a été très impressionnante. Nous avons pu constater l’excellence de la formation offerte en regardant un cédérom consacré au collège, production réalisée par les étudiants eux-mêmes. Un studio d’enregistrement permet déjà aux étudiants de travailler sur l’intégration sonore au multimédia. Quelques étudiants, originaires de la France, nous ont parlé de leurs études au Manitoba et de la difficulté de trouver une telle formation chez eux. Or, comme ce domaine d’études se développe depuis cette année dans trois collèges du Québec, il pourrait être intéressant de collaborer avec les Franco-Manitobains. J’invite donc les collèges membres du réseau à profiter de l’appel d’offres pour des projets de collaboration qui vient d’être lancée par le RCCFC. Il y a actuellement 30

000 $ de disponibles pour des projets de collaboration entre collèges de provinces différentes. N’hésitez pas à visiter notre site Web pour obtenir plus de renseignements ou à communiquer avec Liette Spratt.


Des rencontres enrichissantes…
Les deux journées de réunion nous ont permis d’échanger des idées sur le développement des collèges francophones de chacune des régions canadiennes. Les provinces maritimes continuent d’améliorer leur offre de formation aux Acadiens et se taillent une place de choix dans les communications internationales. Le Collège de l’Acadie élabore des programmes de formation pour les communautés dispersées en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince Édouard; il est probable que les francophones de Terre-Neuve puissent en bénéficier bientôt. Nous avons eu, enfin, une communication de M. Charles Gaudet sur le développement collégial des Maritimes : nombre de collèges, étudiants, programmes offerts, etc.

À l’Ouest, que l’on soit en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, au Manitoba ou en Alberta, on relève les défis avec brio! Mme Gioia Sallustio-Jarvis nous a parlé avec passion de tous les progrès réalisés en matière d’enseignement francophone en Alberta et du soutien essentiel attendu de tous les francophones canadiens en vue de poursuivre l’œuvre entreprise. M. Létourneau, pour sa part, nous a brossé un portrait très intéressant du réseau manitobain et des mécanismes le régissant.


Vers une plus grande compréhension et collaboration…
J’aimerais insister sur le fait que ces rencontres au sein des environnements de vie et de travail des communautés francophones du Canada sont extrêmement vivantes. Le partage de la diversité de nos expériences ne peut que contribuer au développement de l’enseignement francophone. Il existe un potentiel extraordinaire de collaboration et d’échanges d’idées entre professionnels ou entre étudiants. Les nouvelles technologies peuvent servir d’appui à des expérimentations novatrices. Le Réseau des collèges et des cégeps francophones du Canada ouvre la porte à de telles collaborations. Sachons en tirer parti!

Je remercie chaleureusement nos hôtes pour leur accueil et je vous donne rendez-vous à l’année prochaine!

Au plaisir de communiquer avec vous, votre nouvelle coresponsable à Montréal.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015