Retour à l'accueil
accueil renseignements diffusion
Recherche
avancée
 Numéro 60, Janvier 2006 
Bien branché sur les TIC, grâce à Google Version Imprimable  Version imprimable


Pierre-Julien Guay
Vitrine APO

Les curieux parmi vous auront peut-être remarqué une nouvelle fonction discrète de Google en découvrant, dans le coin supérieur droit, le lien «Accueil personnalisé». Arrivé là, on trouve quelques éléments d'actualité glanés un peu partout, en plus des prévisions météo.

Mais que diriez-vous si les informations affichées vous permettaient de suivre l'actualité dans vos domaines d'intérêt ou votre discipline?
En effet, en cliquant sur «Personnalisez votre page d'accueil Google», un onglet apparaît permettant d'ajouter de nouvelles sources telles que Radio-Canada ou Le Monde. Cependant, l'élément le plus intéressant est «Créer une rubrique» à partir d'un flux.

Ces flux en question sont des fils RSS qui permettent de distribuer l'information en provenance d'un site sur d'autres sites. L'assemblage de plusieurs fils RSS est appelé «agrégation», et c'est ce que propose la récente version de Google. Pour trouver des sources pertinentes, Google offre bien une petite case de recherche qui trouvera de l'information parue dans quelques-uns de ces fils, mais il est beaucoup plus utile et efficace de consulter des annuaires de fils RSS. Pour la francophonie, les trois sites ci-dessous constituent un excellent point de départ :

 

Synke.com

700 flux francophones

http://pretty-rss.snyke.com/
Annuaire_RSS/Annuaire_RSS.html

Lamoooche

1 500 flux RSS francophones

http://www.lamoooche.com/
annuaire_rss.php

Retronimo

1025 flux RSS francophones classés par catégorie

http://www.retronimo.com/


Cependant, on trouve de plus en plus de fils RSS sur les sites Web; ils sont habituellement signalés par ou . C'est le cas, bien sûr, du site de la Vitrine APO (http://ntic.org), où le fil contient une douzaine de nouvelles hebdomadaires sur les TIC, et du répertoire de ressources d'enseignement et d'apprentissage Eurêka, qui comporte plusieurs centaines de fils RSS de sorte que l'on puisse suivre, par exemple, l'ajout de nouveautés dans la section logicielle du CCDMD ou dans le DECclic.

Méfiez-vous, cependant, des annuaires de fils RSS de blogues personnels, ce style de journal intime étalé en public et où les nouveautés sont souvent du domaine de l'opinion, de l'humeur ou de la pire banalité. Mieux vaut vous en tenir aux sources sérieuses, à moins que vous ne souhaitiez utiliser votre ordinateur comme instrument ultime de téléréalité.

Une fois satisfait de vos blocs d'information et de la mise en page, il ne reste qu'à enregistrer votre page. C'est là que vous découvrirez qu'il faut faire partie de la communauté Google et... ouvrir un compte! Rassurez-vous, c'est tout à fait gratuit et confidentiel, et votre adresse de courriel ne sera pas livrée aux publiposteurs .

Voilà, maintenant, il y a fort à parier qu'avant de faire une recherche Google dans votre page personnalisée, vous aurez déjà repéré quelques nouvelles de grand intérêt dans votre revue de presse personnalisée. Bonnes découvertes!

Un lecteur nous fait remarquer que Google ne s'engage pas à détruire toutes vos données après la fermeture de votre compte. Si ces données ne seront pas livrées aux publiposteurs rien n'empêche Google de les livrer à d'autres personnes, instances ou organismes.

Creative Commons License Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Dernières mises à jour : 10/04/2015